Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Derey, Jean-Claude] La pluie des mangues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La pluie des mangues

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Derey, Jean-Claude] La pluie des mangues

Message par Pinky le Dim 1 Nov 2015 - 21:57

LA PLUIE DES MANGUES



Roman édité chez Rocher en juin 2007

225 pages

Résumé

La pluie des mangues ! Nous attendions avec impatience cette pluie fine qui ne tombait que quelques minutes par an, au cœur de la saison sèche. Elle donnait une saveur incomparable à la chair des mangues et déposait aussi au fond de nous la nostalgie d'une pureté point tout à fait envolée. Parfois elle manquait au rendez-vous. Nous nous sentions alors orphelins. Dieu, cette année-là, nous avait oubliés...
La vie est une histoire d'amour. Enfin... on lui court après ! Du haut de ses douze ans présumés, Samba va être le témoin de la passion absolue de Biaise, de retour en Papouasie, pour Charlotte, la jeune Canadienne membre de cette tribu qui se lave avec du sable, se sèche avec de l'eau et promet du bonheur en guise de malheur.
«Qu'est-ce que l'amour ?» s'inquiète Samba. «C'est la maladie des Blancs ! tonne M. Macalou, le marabout de la rue Mandar. Attrape plutôt le choléra. Au moins, on a les médicaments !» Pour Siam l'hindou, lui qui sait tout avec son troisième œil frontal : «L'amour est une perle musicale et Carnivore qui dévore ta chair à en hurler, mais sa musique est si belle que tu ne peux plus t'en passer !»
Samba lui aussi est condamné à aimer, comme les Blancs, les Jaunes et les Verts, et les hiboux qui vont deux par deux. Et à espérer, dans son arbre, la pluie des mangues pour enfin apaiser son âme.

Mon ressenti


Il m’a fallu quelque temps pour me repérer dans l’histoire et savoir qui parlait. Lorsque j’ai réussi à le faire, je me suis laissée porter par les portraits tendres, attachants de Samba, de Biaise, Charlotte, M Macalou, Siam… Chacun y va de sa définition de l’amour et pour Samba qui commence à s’éveiller à la sensualité, a du mal à suivre tout le monde. Seul son ami Biaise, son héros peut lui montrer la voix. Pourtant ces derniers temps, Biaise a changé voire beaucoup changé : moins disponible, absent pendant des jours même s’il revient toujours. Que fait-il ? L’oublie-t-il ?

C’est au travers des yeux de Samba, que le lecteur suit les pérégrinations de l’amour fou entre Biaise et Charlotte. Si parfois, il fait mal, tout le monde est prêt et attend de le rencontrer pour le vivre quitte à en mourir après. On dit que seule la pluie des mangues viendrait apaiser la brûlure et apaiser l’âme de ses victimes…

A vous de le découvrir.
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5801
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum