Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Cook, Thomas H.] Le crime de Julian Wells

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis :

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Cook, Thomas H.] Le crime de Julian Wells

Message par yaki le Lun 2 Nov 2015 - 14:16

Le crime de Julian Wells / Thomas H. Cook, Ed. Seuil, 290 p.


Présentation de l'éditeur : Philip Anders, critique littéraire, s'interroge : pourquoi son ami l'écrivain Julian Wells s'est-il tranché les veines dans une barque, au milieu de l'étang de sa propriété des Hamptons ? Le suicide est irréfutable, ses raisons impénétrables. En enquêtant sur leur passé commun - un voyage en Argentine du temps de la dictature militaire, au cours duquel leur jolie guide Marisol avait disparu - mais aussi sur l'oeuvre de Julian, hantée par des tueurs aussi abominables qu'Erzsébet Bàthory, la Comtesse sanglante, ou Tchikatilo, l'Eventreur rouge de Rostov, Anders est confronté à la part d'ombre de celui qu'il admirait tant. Et si ce suicide n'était pas le seul crime de Julian Wells ? Thomas H Cook se révèle plus manipulateur que jamais dans ce roman où les mensonges entre amis et les desseins troubles tissent une toile d'une ambiguïté insoutenable.

Ma critique : Thomas H. Cook est un auteur que j’aime beaucoup et je me précipite à chaque fois sur son dernier roman. Mais cette fois-ci quelle déception !

L’histoire est celle de l’écrivain Julian Wells. Il écrivait des récits de tueurs célèbres ou de terribles horreurs (comme le massacre d’Oradour-Sur-Glane). Le meilleur ami de Julian, Philip, se demande ce qu’il aurait pu faire pour empêcher ce suicide. En relisant les romans de Julian, Philip retrouve une dédicace que Julian lui avait faite dans laquelle il avait écrit : « pour Philip, témoin de mon crime ». A l’époque, Philip avait interprété cette dédicace de façon anodine mais après le décès de Julian, elle prend une autre résonnance et Philip en vient à chercher quel serait réellement le crime commis par son ami. Il se demande surtout si ce crime n’aurait pas un lien avec une guide touristique, Mariso,l que tous deux avaient rencontré lors d’un voyage en Argentine des années plus tôt et qui avait disparu sans jamais être retrouvée. Philip part sur les traces de son ami pour rencontrer ceux qui pourraient l’aider dans sa quête.

Pourquoi je n’ai pas aimé ce roman ? Parce que j’ai eu l’impression de lire un catalogue portant sur les criminels célèbres ou les atrocités commises dans l’Histoire, mais aussi parce que le récit tourne en rond, l’auteur se répète même parfois, il y a des incohérences, et surtout c’est vraiment trop trop long. Le petit suspens qui consiste à vouloir savoir quel est le crime m’a certes donné envie d’aller jusqu’au bout (et heureusement que c’est bien écrit sinon j’aurai abandonné !) mais le final est franchement décevant.

Bref, déçue, déçue…
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 40
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum