Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Marai, Sàndor] La nuit du bûcher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Marai, Sàndor] La nuit du bûcher

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Marai, Sàndor] La nuit du bûcher

Message par lalyre le Mer 11 Nov 2015 - 20:07

[Marai, Sàndor]
La nuit du bûcher
Albin Michel 5 novembre 2015
ISBN 978 2 226 31928 9
255 pages
Quatrième de couverture
Rome, 1598. L’Inquisition sévit contre les hérétiques. Enfermés dans des cellules où l’eau stagnante les empêche de s’allonger, les condamnés reçoivent à la veille de leur exécution sur le Campo dei Fiori, la visite d’inquisiteurs pour les inciter à se repentir et à reconnaître publiquement leurs fautes. Un Carme d’Avila, venu prendre des « leçons d’Inquisition », demande d’assister à la dernière nuit d’un hérétique. On lui accorde cette faveur. Malgré sept ans de prison et de tortures, le condamné ne s’est jamais repenti : il s’appelle Giordano Bruno. L’Espagnol assiste aux dernières exhortations, vaines, des inquisiteurs, et au petit matin accompagne le prisonnier au bûcher. Saisi par la violence de cette expérience, il voit toutes ses certitudes vaciller… Ce roman écrit en 1974 révèle un aspect inédit de l’œuvre du grand écrivain hongrois. Nourri de l’expérience de la guerre, du fascisme, et du stalinisme qui poussera Márai à l’exil, il expose le regard lucide d’un homme sur l’idéologie totalitaire, conçue pour broyer la volonté et la dignité humaines.

Mon avis
Voici un roman historique dont l’histoire se passe à l’époque de l’Inquisition et narré par un envoyé espagnol de l’Ordre du Carmel .pour apprendre comment lutter contre les hérétiques. Grâce à cela on comprend ce régime totalitaire ou chacun est appelé à dénoncer des personnes qui par leurs propos ou leurs actes sont proches de l’hérésie. Les inquisiteurs par tous les moyens de tortures incitent les hérétiques à se repentir ou se convertir, en général ces gens périssent par le bûcher, cela après avoir croupi dans leur cellule pendant des jours ou des années tel que Giordano Bruno, un ancien frère dominicain et philosophe, accusé formellement d’athéisme et d’hérésie, dont le narrateur a essayé de le convaincre de se repentir, ce qui a inciter ce dernier à quitter les ordres et se réfugier à Genève. C’est avec une belle plume et un rythme maitrisé que Sàndor Marai nous fait vivre en compagnie du jeune carme, ce que ressentent ces hérétiques au fond de leur âme mais aussi un système totalitaire et religieux , comme hélas, cela existe toujours à notre époque. Un bon livre que j’ai apprécié et lu avec beaucoup d’attention….4/5

avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5696
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum