Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Daull, Sophie] Camille, mon envolée

Aller en bas

[Daull, Sophie] Camille, mon envolée

75% 75% 
[ 3 ]
25% 25% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

[Daull, Sophie] Camille, mon envolée

Message par lalyre le Ven 13 Nov 2015 - 20:03

[Daull, Sophie]
Camille, mon envolée
Editions Philippe Rey 20 août 2015
ISBN 978 2 84876 468 9
186 pages
Quatrième de couverture
Dans les semaines qui ont suivi la mort de sa fille Camille, 16 ans, emportée une veille de Noël après quatre jours d’une fièvre sidérante, Sophie Daull a commencé à écrire.
Écrire pour ne pas oublier Camille, son regard « franc, droit, lumineux », les moments de complicité, les engueulades, les fous rires ; l’après, le vide, l’organisation des adieux, les ados qu’il faut consoler, les autres dont les gestes apaisent… Écrire pour rester debout, pour vivre quelques heures chaque jour en compagnie de l’enfant disparue, pour endiguer le raz de marée des pensées menaçantes.
Loin d’être l’épanchement d’une mère endeuillée ou un mausolée – puisque l’humour n’y perd pas ses droits –, ce texte est le roman d’une résistance à l’insupportable, où l’agencement des mots tient lieu de programme de survie : « la fabrication d’un belvédère d’où Camille et moi pouvons encore,
radieuses, contempler le monde ».

Mon avis
Le récit de Sophie Daull s’adresse à sa fille, je pense que je vais reprendre certains passages, pour m’aider à rédiger cette chronique. A la P.12 elle lui dit : Depuis mon cœur crevé je vais faire ça, raconter ta mort, ta maladie, ton agonie…. P.13, ma dernière vision de toi en jeune femme debout, c’est devant la salle Maria-Casarès, ou tu m’attendais avec des amis de ton club de théâtre…. Son calvaire Sophie Daull l’a consigné dans un cahier d’écolier en deux parties qui s’entrecroisent, la première ce sont les 4 jours de maladie, le décès, l’attente des résultats de l’autopsie, les formalités et ce qui s’ensuit. La seconde partie c’est ce que le papa et elle ont vécu pendant les mois qui ont suivi. P.114 elle dit : Au réveil, il faut s’étonner encore, comme à chaque réveil, d’être en état de continuer à vivre, d’exister…Elle lui raconte les réactions des proches mais aussi de ses amies venues chercher un souvenir d’elle. P.183 elle ajoute ceci : Dans les jours d’après ta disparition, nous distribuerons tes soixante-dix-sept peluches, une par une, ou deux par deux, à des fossés dans les campagnes, à des clairières, à des rochers. C’est joli, ces ours, ces lapins, ces petits chats abandonnés sur les tapis de mousse, prenant la pluie sous les marguerites…Imprégnée de cette lecture terminée hier, j’ai compris que pour cette maman qui crie sa souffrance, ce récit est une thérapie pour continuer dans la vie, pour essayer de tenir et d’avancer. Un témoignage d’amour écrit avec simplicité et luminosité mais cependant avec un brin d’humour de cette maman courageuse qui termine le récit en disant à sa fille….Moi qui aimais tant te voir de loin, maintenant je suis servie….Je ne te vois plus du tout……Adieu mon enfant. 5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6610
Age : 86
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Daull, Sophie] Camille, mon envolée

Message par tite_puce le Sam 14 Nov 2015 - 4:14

L'auteur était invitée de La Grande Librairie sur France 5, il y a peu de temps.... Ce livre est dans ma LAL!
Merci pour cette belle critique.
avatar
tite_puce
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 804
Age : 37
Localisation : Haut-Doubs/Alpes Maritimes/Singapour
Emploi/loisirs : Maman à la maison de 2 joyeux petits monstres / Prof des écoles
Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Daull, Sophie] Camille, mon envolée

Message par la grande astrance le Dim 13 Déc 2015 - 19:33

Dame Lalyre a tout bien dit ...
C'est une collègue qui m'a prêtée ce livre, et je dois dire qu'au départ j'étais peu enthousiaste. Comment peut-on écrire dans de telles circonstances ??  l'auteur écrit à sa fille et je ne me suis pas sentie indiscrète, j'ai découvert Camille que je ne connaissais pas , elle est devenue réelle et éternelle comme avant elle Léopoldine Hugo.
un coup de cœur, un coup de poing aussi !
je retiens le travail de mémoire, en lieu et place du travail de deuil-terme à la mode- se souvenir et pas tourner la page

l'entretien de Sophie Daull et François Busnel  à la Grande Librairie se retrouve sur YouTube
avatar
la grande astrance
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 407
Age : 62
Localisation : isere
Emploi/loisirs : psychomotricienne //le scrabble en ligne- astrance chez Word Biz
Genre littéraire préféré : les auteurs nordiques surtout les policiers
Date d'inscription : 15/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Daull, Sophie] Camille, mon envolée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum