Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Tahir, Sabaa] Une braise sous la cendre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Tahir, Sabaa] Une braise sous la cendre

Message par Elyuna le Lun 16 Nov 2015 - 18:51



Titre: Une braise sous la cendre
Titre original: An Ember in the Ashes
Aueur: Sabaa Tahir
Traducteur: Hélène Zylberait
Editeur: Pocket jeunesse
Date de parution: Octobre 2015 (version française)
Nombre de pages: 523
ISBN: 978-2-266-25434-2


Quatrième de couverture.

Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff:
La résistance a tenté de pénétrer dans l'école un nombre incalculable de fois.
Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et je t'écraserai.


******

Autrefois l'Empire était partagé entre les Erudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l'empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d'écrire s'expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d'élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté... et sauver ceux qu'ils aiment.


Mon avis.

Je ne savais pas vraiment dans quoi j'allais me lancer quand j'ai acheté ce livre, sur un coup de tête vendredi dernier (besoin compulsif d'achats de livre, ça m'arrive  Embarassed  Laughing ). J'avais envie d'un livre pour "adolescentes" comme je dis, une histoire d'amour dans un monde bizarre, cela m'allait très bien. En tête de gondole du rayon jeunesse, cette couverture attire irrémédiablement mon oeil (Avouez, elle est sublime drunken ) et le titre me charme. J'étais déjà conquise avant même de lire la quatrième de couverture et cette dernière n'a fait que renforcer ma volonté de lire ce livre: un soldat, une esclave, les érudits contre les martials, ... J'étais sûre de trouver une histoire d'amour, un peu de guerre et puis voilà...

Mais quelle naïve je suis!! Ce livre m'a entraînée dans dans des endroits que je ne soupçonnais pas, dans une histoire folle à laquelle je ne m'attendais pas... Pas de romance à l'eau de rose (mais je n'ai pas été trop déçue vu le contenu du livre!!), mais par contre, beaucoup, beaucoup de violence!! Un monde de chaos où les Hommes ne sont que des pions servant des entités supérieures et des évènements que personne ne contrôle.

Le théâtre des évènements se partagent en deux lieux très différents l'un de l'autre. Cette partie de la ville des Erudits, où la terreur règne, où il faut faire profil bas, ne pas montrer d'intérêt pour les livres, ne pas apprendre à lire aux plus jeunes. Des habitants opprimés, disparaissant soudainement soit entraînés dans les différentes prisons, soit abattus froidement pour quelconque infraction à la loi.
Et puis il y a Blackcliff, école d'entraînement pour les Martials, dès leur plus jeunes âges où règne également la terreur, la discipline et les punitions. Ce sont des armes de guerre qui sont créées par des privations, des violence, des épreuves absolument immondes à surmonter. Ceux qui s'écartent de la discipline sont fouettés, parfois jusqu'à la mort selon leur méfait.

C'est donc dans cette ambiance violente que vont évoluer nos deux héros... Enfin les deux personnages principaux qui autant pour l'un à la carrure d'un héros, autant pour l'autre, elle s'est trompée de casting (Oulala, je suis vilaine Shocked Laughing ).

Elias, soldat d'élite à un jour de la fin de sa formation de Mask, haïssant ce qu'il est, les morts qui brûlent déjà ses doigts et noircissent son âme. Il a pour projet de fuir au lendemain de la fin de sa formation, sachant qu'il sera dans tous les cas traqué jusqu'à la mort. La devise de son école le rappelle si bien "Le devoir avant tout, jusqu'à la mort". Il refuse cette vie, ne veut plus tuer de nouvelles personnes de par sa nouvelle fonction de Mask (quelle belle force d'esprit!) et préfère l'exil pour conserver son âme.
J'ai adoré ce personnage (Vous vous en doutiez me connaissant, n'est-ce pas? unh ). C'est un homme droit, fidèle à ses valeurs et qui refuse de plier face à l'autorité, que ce soit celle de la commandante de son école ou bien celle de l'empereur. Tout le long de l'histoire, nous allons suivre ses combats pour ne pas perdre son âme, pour rester fidèle à ce qu'il est, même si de très nombreuses épreuves vont le mettre à mal.

Et puis il y a Laia. Jeune érudite, élevée par ses grands parents, très proche de son frère et c'est tout son univers qui se retrouve chamboulé au début du livre. Ses grands parents sont assassinés par un Mask sous ses yeux et son frère est enlevé et emmené en prison où il sera sûrement torturé. Laia fuit sur demande de son frère qui lui offre quelques secondes pour survivre. Mais elle va rester avec sa culpabilité tout le long de l'histoire et va tout faire pour sauver son frère, la seule personne qui lui reste.
Elle va alors tenter de trouver la résistance pour qu'elle sauve son frère et nous en apprenons un peu plus sur sa vie, son passé et ses origines (et non, je ne vous dirai rien, à vous de découvrir!!). J'ai beaucoup apprécié l'évolution de cette jeune fille d'abord un peu naïve, potiche, et douée en rien. Elle va devoir faire face à des épreuves de plus en plus dures, de la souffrance physique, juste atroce.

Ce sont donc les deux personnages que nous suivons, d'un chapitre à l'autre, nous suivons une histoire ou une autre. Mais à côté d'eux, il y a tous les personnages secondaires, si bien traités également, si vivants, si humains ou non.
Du côté d'Elias, j'ai adoré Hélène, sa meilleure amie, ce personnage complexe dont nous ne comprenons ses agissements qu'à la fin du livre. Fidèle à son devoir, elle prend très à coeur sa formation et sa future fonction de Mask. Une femme au milieu de tous ses hommes, elle a du apprendre à se blinder et à se montrer forte... Et elle l'est!!
Il y a aussi la Commandante de l'académie militaire de Blackcliff... Une folle... (Pire que moi, je vous jure!! Elle est complètement cinglée, inhumaine même  Shocked ) Ou pas, en tout cas, c'est un des personnages qui fait froid dans le dos et que j'ai détesté violemment.
Les membres de la Résistance également avec Keenan, et puis les esclaves avec Cuisinière et fille de cuisine (Non, elles n'ont pas de nom... Ce sont des esclaves voyons  Rolling Eyes ).

Les plus intrigants sont des êtres surnaturels: les Augures... Ce sont eux qui détiennent toutes les clefs de l'avenir et qui vont faire des personnages précédents des pions. Ils sont intrigants et fascinants même si nous n'en savons pas beaucoup sur eux.

L'histoire elle, est remplie de violence, de morts, d'évènements surnaturels, de torture, d'espionnage, de plans, d'armes, de loyauté, ... Cela ne s'arrête jamais (et ça rend ce livre très prenant!!) et les nerfs des protagonistes sont mis à rudes épreuves, les nôtres aussi. En plus, ce n'est qu'un premier tome, et je ne sais pas combien de suite il va y avoir, mais ce qui est sûr c'est que je les lirai.

J'ai adoré cette atmosphère sombre et sanglante, ne sachant jamais ce qui va arriver aux personnages auxquels je me suis attachée, parce que tous ne sont que marionnettes qu'il est d'une facilité d'éliminer.
J'ai adoré l'histoire des Masks et l'étrange pouvoir de leur masques.
J'ai adoré les deux protagonistes, leur force face aux combats qu'ils doivent mener en restant toujours fidèle à leurs valeurs.
J'ai adoré l'écriture de l'auteur, ne m'étant ennuyée à aucun moment, complètement immergée dans ces lieux où j'ai eu l'impression de me trouver.
J'ai adoré m'être trompée sur ce livre parce qu'il est mille fois mieux que ce que j'aurais pu imaginer.

J'ai adoré ce livre et je n'ai qu'une hâte: lire la suite!!!
Et si vous pensez que je vous en ai trop dit... A vrai dire, je ne vous ai rien révélé de l'intrigue!!! Même ce que nous apprenons dans les trois premiers chapitres, je vous laisse le loisir de le découvrir  Wink  Je suis plutôt sympa, non?  unh

Bien qu'il soit normalement classé en littérature jeunesse, j'ai pris la liberté de le classer dans la littérature de l'imaginaire car je le trouve beaucoup trop sombre et violent pour de la littérature jeunesse.

_________________
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."
Mark Twain


Very Happy  drunken  Very Happy
avatar
Elyuna
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4620
Age : 28
Localisation : Grenoble
Emploi/loisirs : Infirmière
Genre littéraire préféré : Un peu de tout.
Date d'inscription : 05/03/2010

http://lecturesdelyuna.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tahir, Sabaa] Une braise sous la cendre

Message par Hortensia le Lun 16 Nov 2015 - 19:06

Cette critique me donne envie ! Merci Elyuna. Smile
avatar
Hortensia
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1621
Age : 26
Localisation : La Lothlórien
Emploi/loisirs : Lecture, voyage et sieste.
Genre littéraire préféré : Tout ! ( sauf la poésie )
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum