Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Mwangi, Meja] Descente à River Road.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Mwangi, Meja] Descente à River Road.

Message par Sharon le Mer 25 Nov 2015 - 21:33


Titre : Descente à River Road.
Auteur : Meja Mwangi.
Edition Dapper
Nombre de pages : 381 pages.

Présentation de l’éditeur :

Radié de l’armée pour une sombre histoire de corruption, l’ex-lieutenant Ben Wachira vit mal sa réinsertion dans la vie civile. Hanté par un passé trouble et un ancien complice qui le tient responsable de son malheur, il passe ses journées comme ouvrier sur un chantier de construction et ses nuits à écumer les rues et les bars des bas-fonds de River Road. Un soir, il rencontre Wini, jeune prostituée occasionnelle. En compagnie de la jeune femme et de son garçon Baby, Ben essaye de réapprendre à vivre. Un soir, Wini disparaît, lui laissant son fils sur les bras…

Mon avis :

Ce roman nous plonge au fin fond du Kenya. Nous sommes dans une ville, en fait, ou plutôt, dans une ville entourée par des bidonvilles, des huttes que les services d’hygiène détruisent régulièrement, et qui sont reconstruites tout aussi rapidement. Là vivent ceux qui n’ont pas (ou plus) les moyens de louer un logement presque décents. Ils auront au départ été expulsés avec leurs meubles, c’est à dire jetés dans la rue.
Ben Wachira n’en est pas encore là. Il a cédé à la corruption, qui gangrène totalement le pays. Pourquoi n’aurait-il pas cédé ? Il cautionne parfaitement ce système : Il n’avait jamais rien trouvé à reprocher au système qui voulait qu’on paie en échange de ce qu’on obtient. Il y était habitué. Et il était tout à fait sûr que, sil il avait eu quelque chose à vendre à une femme, ce n’est certainement pas de l’argent qu’il aurait demandé en échange.
Autant vous dire que la place des femmes est vraiment mince, très mince. Reléguées à la campagne avec leur progéniture (nombreuse), elles doivent faire avec le peu que leurs maris leur envoie de la ville, et s’occuper des bêtes, du lopin de terres qu’elles possèdent. Les citadines ne sont pas mieux loties. d’ailleurs, on les voit peu, sauf dans les cafés où elles se prostituent sous couvert de payer d’hypothétiques études. C’est ainsi que Ben rencontre Wini et son fils, Bébé. Nous découvrons leur vie commune au cours de retour en arrière, les errances de Ben après avoir été chassé de l’armée.
Misère, solitude sont les maîtres mots. La solidarité, l’entraide, n’existent pas. Chacun pour soi face à la violence, voire à l’extrême violence. Un accident est si vite arrivé. Ne cherchez pas une note d’espoir, il n’y en a pas – sauf à tout quitter. Descente à river road est un constat désespérant.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7213
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mwangi, Meja] Descente à River Road.

Message par louloute le Jeu 26 Nov 2015 - 8:43

Merci Sharon pour ta critique  Very Happy  bien triste comme lecture
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10076
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum