Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Alexievitch, Svetlana] Derniers témoins

Aller en bas

[Alexievitch, Svetlana] Derniers témoins

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Alexievitch, Svetlana] Derniers témoins

Message par lalyre le Sam 12 Déc 2015 - 19:41

[Alexievitch, Svetlana]
Derniers témoins
Presses de la Renaissance 2005
ISBN 978-2856169735
378 pages
Quatrième de couverture
De tous les textes de Svetlana Alexievitch, celui-ci est le plus déchirant. Car qu'y a-t-il de plus terrible que l'enfance dans la guerre, de plus tragique que l'innocence soumise à l'abjection de la violence et de l'anéantissement ? Les personnages de ce livre ont entre trois et douze ans. Garçons et filles, ils ont grandi au cœur des ténèbres du plus inhumain des conflits, cette Seconde Guerre mondiale dont les plaies restent toujours béantes soixante ans après. Publié une première fois dans une édition tronquée, mutilée par la censure encore soviétique à la fin des années quatre-vingt, jamais traduit en français, Derniers témoins parait aujourd'hui pour la première fois dans sa version définitive, achevée en 2004

Mon avis
Des témoignages émouvants et poignants de la guerre vue par des femmes et des hommes qui à l’époque étaient des enfants de trois à quatorze ans. Ces enfants dont combien de parents sont tués sous leurs yeux, qui ont vécu l’horreur. Certains des adultes ont du mal à s’exprimer, de parler de l’exode, des bombardements, du retour à la maison qui n’existe plus, des villages entiers brûlés, du temps passé dans les maisons d’enfant. Des souvenirs heureux aussi, le temps de la petite enfance, de leurs retrouvailles avec les parents rescapés des camps. Pour ces gens, les blessures de l’âme ne se sont jamais refermées et cela après maintes décennies, car ce qu’ils ont vu avec leurs yeux d’enfants jamais ne saurait s’effacer. Des témoignages qui m’ont remuée car ils sont dits sur diverses tons, mais jamais larmoyants. Ils ont survécu, ils sont là pour témoigner, pour que jamais on n’oublie…Impossible de ne pas en faire un gros coup de cœur…5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6412
Age : 86
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum