Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Vast, Patrick-S] Igneus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Vast, Patrick-S] Igneus

Message par Cassiopée le Lun 14 Déc 2015 - 23:49



Igneus
Auteur : Patrick S. VAST
Éditeur : Fleur Sauvage (Novembre 2015)
ISBN : 979 10 94428 08 5
208 pages

Quatrième de couverture

Toussaint 1984 : Dans l’incendie d'une discothèque de Tournai, 150 personnes périssent, dont les quatre musiciens du groupe rock Wild Mind.
Toussaint 2014 : Dans une rue de Lille, un jeune homme meurt brûlé vif, une jeune femme se rend à un mystérieux rendez-vous dans le lieu de l'ancienne discothèque et, dans la campagne aveyronnaise, un enfant s’enfuit dans la nuit.

Mon avis

Patrick S. VAST s’essaie à différents genres dans ses romans et cela lui réussit bien.
Cette fois-ci, il donne une grande part à la musique (avec une playlist en fin d’ouvrage, merci),il ajoute  un peu d’ésotérisme, des dérives sectaires et une enquête dans le présent en rapport avec un événement datant de vingt ans en arrière. Et bien entendu, tout est lié avec brio !

Aralf vient de mourir brûlé vif, il s’est consumé dans la rue, comme ça, sans raison, et les membres de son groupe de rock métal, dont la jeune Jizza, sont dans l’ennui. Que vont-ils faire ? Continuer ou abandonner ? Cette  mort mystérieuse est-elle liée à leur activité musicale ? Sont-ils en danger ?

Dans un autre coin de la France, en Aveyron, un enfant perdu recherche de l’aide auprès des habitants d’une maison. Ces derniers n’ont pas le même avis face à la situation et le petit garçon est rejeté. Il semblerait qu’il se soit enfui d’un institut (proche de la demeure où l’enfant a cherché refuge) dont  les responsables animent des soirées et des ateliers sataniques. De jeunes employées essaient de dénoncer cette situation mais comment agir sans se mettre en faute ou en en péril ? Et puis, cet établissement fournit du travail à de nombreuses personnes de la région et sans lui, elles seraient probablement  au chômage…. S’il est donc nécessaire d’agir pour dénoncer les événements, il faut le faire avec beaucoup de prudence ….

Quelles relations entre Jizza (et la musique) et les gens de l’aveyronnais ? Ne comptez pas sur moi pour vous le dire … Sachez seulement que l’auteur manie à merveille l’art du suspense.  Son écriture est nette, pas encombrée de fioritures inutiles mais avec ce qu’il faut de renseignements pour camper les différents personnages.   En dehors de ceux que j’ai déjà mentionnés, on va également rencontrer : le père de Jizza, un « journaliste » spécialisé, un policier et bien d’autres …. Et c’est là que Patrick S. VAST va faire très fort, réussissant à mettre en rapport tous les éléments, tous les individus (passés et présents)  sans que cela nous paraisse confus, embrouillé ou peu plausible.  De plus, la part d’ésotérisme est dosée avec justesse, apportant une note de fantaisie à l’ensemble du roman.

Dans un même chapitre, l’auteur nous entraîne d’un lieu à l’autre, visitant différents personnages et leurs compagnons. Nous découvrons ainsi, petit à petit, la part d’ombre de certains, ce qui les hante, ce qui les obsède. Le capitaine Legrand, le policier, est un homme intègre, opiniâtre, qui flirte parfois avec les limites lorsqu’il veut obtenir un résultat. J’ai apprécié sa « place » dans l’ensemble de l’intrigue. L’air de rien, sa personnalité est assez aboutie et plutôt intéressante.

C’est donc une lecture qui m’a beaucoup plu car j’y ai trouvé ce que je recherche : du rythme, un contenu bien ficelé et cerise sur le gâteau : de la musique….
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8806
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum