Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Corver, Yves] Échec et Maât ou Ligne de Myrrhe

Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Corver, Yves] Échec et Maât ou Ligne de Myrrhe

Message par Cassiopée le Sam 16 Jan 2016 - 16:05



Échec et Maât
Auteur : Yves Corver
Éditions : Amazon Media EU S.à r.l.
Format : Format Kindle
Nombre de pages de l'édition imprimée : 476 pages


Présentation de l’éditeur :

Le cadavre d’un homme est découvert à Paris dans une voiture avec une plaque diplomatique. Le corps dénudé présente une plaie béante au niveau de l’estomac. À ses côtés, une statuette aux allures de momie égyptienne. Entre ses cuisses, une plume d’autruche blanche. La victime est membre du personnel de l’ambassade du Baoulanti. Meurtre rituel ? Règlement de comptes ? L’affaire est des plus délicates. La juge confie l’enquête à la commissaire Nathalie Vincenti, de la 1ère DRPJ de Paris, qui devra travailler dans la plus grande discrétion et tenir à tout prix la presse à l’écart.


Mon avis

Le nouveau roman de Yves Corver ne ressemble pas aux deux précédents. Il a délaissé ses anciens personnages pour partir sur un autre thème dans un contexte plus contemporain.

Dès les premières pages, on se retrouve happée dans l’intrigue. Un individu mystérieux semble vouloir se venger. De qui, de quoi, comment et surtout pourquoi ? Les indices sont minces tant il semble froid, organisé, détaché et déterminé. Est-il intelligent, rusé, qui est-il? Il semble suivre un minutieux cheminement, établi à l’avance , que lui seul connaît. Quels liens établir entre les différentes victimes ?

C’est à cette délicate enquête que Nathalie Vincent et son équipe vont s’attaquer. Mais il faut agir en toute discrétion, et ce n’est pas évident. D’autant plus, qu’un jeune pigiste, Jim Santiago, semble vouloir se mêler de ce qui ne le regarde pas en s’incrustant dans les recherches de Nathalie.
Va-t-elle devoir composer avec lui ?

Yves Corver avance ses pions sur plusieurs tableaux et pose entre les lignes, des questions d’éthique très actuelles. Son livre a un rythme rapide, enchaînant les événements auxquels des gens n’ayant parfois rien en commun, vont être confrontés. L’écriture est fluide, accrocheuse, addictive, on a vraiment envie de savoir ce qui va se passer même si parfois, tout cela nous fait trembler…..

J’ai beaucoup apprécié cette lecture, sans temps mort, où je me suis attachée au jeune Jim Santiago.
C’est un homme opiniâtre, qui ne lâche rien et qui a besoin de comprendre. De plus, il va au fond des choses, ne se laissant pas impressionner par ceux qui crient plus fort, quitte à déplaire. J’aime les hommes comme lui, qui ont du caractère dans la vie et dans les romans….


Dernière édition par Cassiopée le Lun 22 Oct 2018 - 19:31, édité 1 fois
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10081
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Corver, Yves] Échec et Maât ou Ligne de Myrrhe

Message par Sharon Hier à 13:00


Ligne de myrrhe
Edition Fleur sauvage - 492 pages.

Présentation de l’éditeur :

Paris. Le cadavre d’un homme est découvert dans une voiture diplomatique. À ses pieds une statuette égyptienne, entre ses cuisses une plume d’autruche blanche. La commissaire Nathalie Vincenti se devra d’agir dans la plus grande discrétion. Mais contacté par le mystérieux Imhotep, le pigiste Jim Santiago s’empare à son tour de l’enquête. Démarre alors une partie de bluff, multipliant les victimes. Rythme soutenu, suspense total, Yves Corver livre un thriller magistral.

Mon avis :

Le premier mot qui m’est venu à l’esprit pour qualifier ce roman est « prenant ». Le lecteur a envie de découvrir la suite de l’intrigue, et ce qui se cache derrière ce qui pourrait n’être qu’une histoire de tueurs en série de plus.
Il faut dire que l’intrigue est portée par des personnages atypiques. Nous avons Nathalie, une commissaire dont la vie personnelle est hors norme – pour oublier sa plus grande douleur. Face à elle, un enquêteur d’un autre genre : un journaliste, Jim Santiago, ex-grand reporter qui vivote en écrivant des articles pour des quotidiens ou des hebdomadaires gratuits. Son dernier reportage sur le terrain lui a coûté sa jambe, et depuis, il a appris à vivre avec sa différence, et tout ce que cela entraîne. Avez-vous déjà lu un roman mettant en scène un rescapé après sa reconstruction physique ? Je ne vous le fais pas dire, cela ne court pas les rues. Il doit pourtant saisir une chance de se remettre en selle : il est contacté par un mystérieux correspondant qui signe ses mails, puis ses appels Imhotep (comme ce vizir égyptien, médecin du IIIe millénaire avant notre ère). Celui-ci le met dans la confidence d’un meurtre qui vient d’être commis, avec des détails uniquement connus de la police et du tueur. Ce meurtre n’est que le premier.
Tueur en série ? Si vous me connaissez un peu, vous savez que le sujet n’est pas vraiment ma tasse de thé, même si je suis fan absolue de romans policiers. Seulement, c’est comme dans toute oeuvre, ce n’est pas tant le personnage qui est au coeur de l’action qui compte, que la manière dont il apparaît dans l’intrigue, sa caractérisation. Cet homme (oui, je spoile un peu, c’est un homme) est pour le moins particulier, les « liens » avec ses victimes aussi, victimes qui se trouvent fortement caractérisées, ce qui est rarement le cas dans ce genre policier. Parce qu’ôter la vie n’est pas anodin.
Bien sûr, l’enquête policière, au début, s’égare un peu, et l’intrigue aurait pu également se transformer en un roman d’espionnages. La fausse piste ainsi crée nous permet tout de même de montrer les liens qui existent encore entre la France et l’Afrique. La situation politique dans certains pays (le continent entier ?) est tout sauf simple, si ce n’est que les feux de l’actualité sont très rarement braqués sur ce continent. Faites un décompte la prochaine fois que vous regarderez une chaine d’info en continue : combien de minutes pour des informations sur l’Afrique ? Aucune, ou presque (celles avec le mot « migrant » ne comptent pas). Grâce à ce mystérieux Imhotep, Jim Santiago se voit envoyer en Côte d’Ivoire, non sur les traces du tueur, mais sur celle de son mobile.
Le but est de parvenir à l’auto-suffisance – l’indépendance réelle. Pas gagné, quand la survie des enfants, donc des plus vulnérables, dépend encore des associations, qui elles-mêmes dépendent des dons, des subventions venant d’Europe, ou de leurs industries. Jusqu’où certains sont-ils capables d’aller pour parvenir à leur fin ? C’est une question que soulevait déjà la lecture du second roman d’Yves Corver, c’est une question qui se pose encore à la lecture de celui-ci, parce qu’elle est toujours d’actualité.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 8404
Age : 40
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Corver, Yves] Échec et Maât ou Ligne de Myrrhe

Message par Cassiopée Hier à 19:34

Comme il s'agit effectivement du même roman, j'ai mis les deux titres.
Cela évitera que quelqu'un ne crée un autre sujet.
Merci Sharon!

_________________
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 10081
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Corver, Yves] Échec et Maât ou Ligne de Myrrhe

Message par Sharon Hier à 21:27

Cassiopée a écrit:Comme il s'agit effectivement du même roman, j'ai mis les deux titres.
Cela évitera que quelqu'un ne crée un autre sujet.
Merci Sharon!
Merci Cassiopée !
Je n'ai pas osé modifier le titre, j'ai préféré poster à la suite.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 8404
Age : 40
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Corver, Yves] Échec et Maât ou Ligne de Myrrhe

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum