Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Blackhurst, Jenny] Une cruelle absence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis :

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Blackhurst, Jenny] Une cruelle absence

Message par yaki le Mar 19 Jan 2016 - 18:47

Une cruelle absence / Jenny Blackhurst, Ed. Belfond (Noir), 363 p., ISBN : ISBN-13: 978-2714458254


Présentation de l'éditeur : Une femme qui cherche à fuir son passé, une photo qui réveille d'horribles souvenirs, et c'est toute une vie de mensonges et de trahisons qui ressurgit. Une suffocante machination, par l'héritière anglaise de Jean-Christophe Grangé.

Après trois années passées en prison, Susan Webster n'a qu'un souhait : se reconstruire. Nouvelle adresse, nom d'emprunt, n'être qu'une femme anonyme dans un village paisible.
Jusqu'à ce matin. Une enveloppe glissée sous sa porte ; à l'intérieur, la photo d'un petit garçon, et un prénom : Dylan.
Blague cruelle ? Susan croit devenir folle. Cet enfant ne peut pas être Dylan, son Dylan. Son fils est mort depuis trois ans. Et c'est elle la responsable.

Sauf que Susan est incapable de se remémorer le drame. Son ex-mari, la police, tous l'ont désignée comme coupable. Et si on lui avait menti ? Et si Dylan était encore en vie ?

Accrochée à cet espoir, Susan se lance dans une dangereuse quête de vérité. Et plonge dans un cauchemar plus effrayant encore...

Mon avis : Susan Webster sort d’un hôpital pénitentiaire où elle a passé 3 ans pour avoir tué son fils Dylan à cause d’une dépression post-natale. Enfin ça c’est ce qu’elle croît, ou ce qu’on a voulu lui faire croire, puisque Susan n’a aucun souvenir de la tragédie. Elle s’installe dans un village tranquille pour tenter de se reconstruire mais un jour une enveloppe est laissée sur son paillasson. A l’intérieur elle y trouve une photo d’un petit garçon d’environ 4 ans et au dos une inscription : Dylan. Susan commence à douter et, avec l’aide d’un soi-disant journaliste atterri devant sa maison on ne sait pas trop comment et sa meilleure amie de prison Cassie, elle commence à mener son enquête.
Que dire de ce roman, si ce n’est que je l'ai trouvé truffé d’incohérences et pas franchement bien construit. Même s’il suit la mode actuelle qui consiste à faire alterner passé et présent cela semble bien artificiel ici. Sur la quatrième de couverture on annonce que l’auteur serait “l’héritière anglaise de Jean-Christophe Grangé”, on en est bien loin tant par l’intrigue que par l’écriture. Les personnages ne sont pas même pas attachants, surtout pas la mère qui a un comportement vraiment pas crédible… Quant à l’histoire, certes, elle est bien glauque mais pas franchement plausible non plus. Décevant.
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 40
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Blackhurst, Jenny] Une cruelle absence

Message par Sara2a le Mar 19 Jan 2016 - 20:15

Merci Yaki je l'éviterai mais je serais tombée dans le piège vue la présentation de l'éditeur .

avatar
Sara2a
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3057
Age : 47
Localisation : Porto-Vecchio
Genre littéraire préféré : Thrillers, fantastiques et un peu de tout ce qui peut me tomber sous les yeux .
Date d'inscription : 24/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum