Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Haddad, Mohamed] Itinéraire d'un enfant de Kabylie

Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Haddad, Mohamed] Itinéraire d'un enfant de Kabylie

Message par joëlle le Lun 1 Fév 2016 - 17:53



Titre : Itinéraire d'un enfant de Kabylie
Auteur :Mohamed Haddad
Éditions : Publishroom
Nombre de pages : 63
ISBN : 979-10-236-0063-6
Date de parution :16 décembre 2015
Ebook

Quatrième de couverture

À la Nouvelle Ecole, dans le centre d’Ighil Ali, c’est la première rentrée des classes pour Mohamed. L'enfant ne se doute pas qu'il s'agit là du début d'un long parcours scolaire qui aboutira aux bancs de l'université d'Alger. Ses premières années sont douces mais néanmoins ardues, car la concurrence est rude entre les élèves dans la voie de l'excellence.
Il termine sa primaire avec des résultats respectables et se lance alors à l'assaut d'un tout autre monde: le collège…

Mon avis

Mohamed Haddad, né en 1984 en Kabylie (Ighil Ali) nous offre un peu de son enfance dans ce tout petit livre.
Entouré par l'affection des siens, vivant au milieu de sa famille, habitant près de chez sa grand-mère, non loin de ses cousins, un grand-père, qui à chaque retour de France revient, la valise pleine de cadeaux, il a une enfance heureuse.
Mais il faut bien grandir et quitter le giron familial. L'école qui reçoit le petit garçon est très proche de l'école dont me parlait mon grand-père. Les classes surchargées, les gifles et coups de règles, la peur pour discipline… et surtout, l'Arabe en place du Kabyle, l'interdiction de parler leur langue maternelle!
Une maman qui se bat pour que son fils soit inscrit, un papa qui essaie d'avoir pour son fis une meilleure classe, la découverte de l'injustice.
J'ai regretté que l'auteur n'insiste pas davantage sûr les instants de bonheur passés en famille. Tous les jeux pratiqués dans la rue,(on dirait aujourd'hui, ici, "rue piétonne") . Les grands rassemblements sportifs régionaux, la cueillette des olives… Et ce grand-père, un peu Père Noël, beaucoup amour.
Les superstitions aussi, la peur de mauvais oeil et la victoire sur la fatalité.
J'ai senti tout cela.
J'ai moins aimé les digressions de l'auteur sûr le cerveau, sûr les sévices corporels infligés aux enfants. Je partage son avis, mais elles sont arrivées un peu comme un cheveu sûr la soupe, m'arrachant à cette Kabylie, à l'enfance de Mohamed.

EXTRAIT
Il faisait un temps de curé, une très belle journée ensoleillée, le jour où j'entrai à l'école pour la première fois. J'étais bien habillé et même plutôt élégant dans la belle chemise blanche que mon grand-père avait rapportée de France. Ma mère avait préparé des gâteaux sucrés pour l'occasion. Accompagné de mon père, je quittai la maison pour rejoindre l'école primaire baptisée « Nouvelle École », située au centre d'Ighil Ali. J'étais excité et heureux de croiser dans la rue tous les autres enfants de mon âge, mais j'avais aussi le coeur lourd de me séparer de mes parents et de quitter la maison pour la première fois.

_________________
Ma PAL

Mes lectures communes:

Mes challenges:  
"Suivi d' auteurs"
avatar
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 5667
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum