Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Moro, Javier] L'empereur aux mille conquêtes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Moro, Javier] L'empereur aux mille conquêtes

50% 50% 
[ 2 ]
25% 25% 
[ 1 ]
25% 25% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

[Moro, Javier] L'empereur aux mille conquêtes

Message par lalyre le Dim 7 Fév 2016 - 12:24

[Moro, Javier]
L’empereur aux mille conquêtes
Editions Points mai 2015
ISBN 978 2 221 13332 3
724 pages
Quatrième de couverture
Pedro, l’héritier de la dynastie des Bragance, doit faire un choix qui bouleversera l’avenir du Brésil. Rejoindre son père, le roi João, au Portugal, où il affronte la révolution ou rester pour assurer l’unité de son pays d’adoption ? Impulsif et idéaliste, Pedro se décide à embrasser le destin du Brésil, qu’il mènera vers l’indépendance et la modernité
.
Mon avis
Voici un livre bien documenté, un superbe roman sur les origines du Brésil indépendant avec de courts chapitres, très agréable à lire, mais il faut parfois s’accrocher, qui cependant, décrit une histoire enrichissante que je ne connaissais pas ou si peu. Javier Moro nous fait voyager dans le temps avec des personnages époustouflants. Pedro, l’héritier de la dynastie des Bragance est un fou du sexe opposé, semant des enfants lors de ses frivolités. Il a toujours reconnu être un mauvais mari, cependant il s’est toujours soucié de ses nombreux enfants, reconnaissant qu’il en était le père, avouant cela, il espérait compenser ses vices de coureurs de jupons. Parlons un peu de Léopoldine qui après un long voyage de quatre-vingt-cinq jours va enfin voir Pedro. Déjà festives, le fracas des salves accompagnant l’arrivée et le mouillage des vaisseaux, des drapeaux et des oriflammes multicolores se déployaient. Sur les quais, des drapeaux de l’Autriche, et du Royaume Uni, du Portugal et des Algarves furent hissés, et les cloches de toutes les églises se mirent à sonner jusqu’au soir. Cependant ce qui impressionna le plus Leopoldine fut la quantité d’esclaves en ville, certains étaient vêtus comme des messieurs, gantés de blanc, avec des tuniques brodées et des perruques frisées, ils étaient porteurs de palanquins. Et voilà le prince régent Pedro et sa femme Leopoldine, tous deux âgés de vingt-trois ans, allaient écrire une page de l’histoire du continent américain. Dans cette histoire, on se demande parfois ou est la réalité ou la fiction, cependant il faut prendre en compte ce que nous dit Javier Moro dans sa note en fin de livre ; Les événements racontés ici ont réellement eu lieu. Les personnages, les situations et le contexte historique sont véridiques et ont fait l’objet d’une recherche exhaustive et d’une étude approfondie de la correspondance complète de Léopoldine. Personnellement je dirai que cette saga historique que j’ai beaucoup appréciée est un hymne au Brésil……

Un tout grand merci à PartageLecture et aux Editions Points pour m'avoir fait connaître ce très beau roman



avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5839
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moro, Javier] L'empereur aux mille conquêtes

Message par louloute le Dim 7 Fév 2016 - 13:27

Merci Lalyre pour ta jolie critique   Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10227
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moro, Javier] L'empereur aux mille conquêtes

Message par Nisa le Dim 7 Fév 2016 - 15:43

Je ne connaissais pas du tout l'Histoire du Brésil ni celle de son premier empereur. Je savais vaguement qu'il s'agissait à la base d'une colonie portugaise, mais je n'avais aucune idée de comment s'était déroulée l'indépendance de ce pays.

Dans ce pavé historique très bien documenté (il suffit de voir la liste impressionnante des sources pour s'en convaincre), nous suivons essentiellement Pedro Ier, fils de Dom João VI de Portugal. Son père fuit son pays lors de la conquête de Napoléon et déplace toute sa cour dans sa colonie: le Brésil.
Lorsque son père rentre au Portugal, Pedro reste au Brésil. Ce prince est atypique, il est foncièrement dominateur et habitué au pouvoir mais ami avec le peuple et résolu à libérer son pays d'adoption, celui dans lequel il a grandit. Il rédige la première Constitution et rend le Brésil indépendant et reconnu mondialement, tout cela dans une paix relative.

Pedro essayera jusqu'au bout de suivre le conseil de son père : maintenir l'unité de la Nation. Au fur et à mesure de la lecture, on se rend compte que ce n'est pas si facile dans cette ambiance révolutionnaire où les représentants du peuple pensent plus à asseoir leurs acquis et imposer leur autorité que de consacrer aux besoins de la population. Nous qui sommes habitués depuis longtemps à la démocratie, j'en suis arrivée à un moment à avoir envie que Pedro fasse un coup d'état pour restaurer la monarchie et s'occuper enfin du peuple. Un comble !

En dehors des manigances politiques, Pedro se consacre à sa grande passion : les femmes.
Cet empereur a conquis non seulement des pays mais aussi le cœur de grandes dames telles ses femmes, ou de femmes du peuple.

L'écriture de Javier Moro rend l'Histoire vivante et passionnante, ce qui n'est pas si facile. J'ai vécu plus d'une semaine avec ces personnages, j'ai senti l’ambiguïté de Pedro, son égoïsme mais aussi son grand amour pour son peuple et ses enfants. Leopoldine m'a touchée. Cette princesse, héritière d'une grande dynastie doit aller contre ses principes par amour pour son mari et son nouveau peuple. Cette femme dont je n'avais jamais entendu parler a marqué l'Histoire par sa force de caractère et sa gentillesse.

L'autre personnage principal de ce grand roman est le Brésil, pays fier et exotique. L'auteur nous fait sentir sa touffeur, mais aussi sa joie de vivre et ses contradictions. On comprend comment tous sont tombés amoureux de ce pays si différent de la Vieille Europe.

Pour finir, j'ai beaucoup apprécié l'épilogue qui retrace en quelques pages le reste de la vie des personnages secondaires de cet épisode historique.

Je salue le talent de Javier Moro et remercie les Editions Points et le forum Partage Lecture pour cette magnifique découverte qui est un coup de cœur.

_________________
Mes challenges en cours:      
avatar
Nisa
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 5471
Localisation : sous la couette avec un bon bouquin
Date d'inscription : 18/02/2012

https://nisalectures.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moro, Javier] L'empereur aux mille conquêtes

Message par louloute le Dim 7 Fév 2016 - 16:41

Merci Nisa pour ta jolie critique   Very Happy  Vous me donnez envie de le noter
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10227
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moro, Javier] L'empereur aux mille conquêtes

Message par marie do le Dim 7 Fév 2016 - 17:20

Vos avis donne envie ... téléchargè dans la foulée ... merci ? Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
avatar
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3806
Age : 51
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moro, Javier] L'empereur aux mille conquêtes

Message par Zia le Mar 1 Mar 2016 - 14:17

Je suis en pleine lecture... et j'avoue que je ne m'en sors pas.
Arrivée à la moitié du livre, l'intérêt initial est retombé.
Je vais essayer de terminer rapidement (j'ai lu près de 100 pages hier).
Je posterai mon avis ensuite.

Je m'excuse auprès de l'éditeur pour ce délai.
Ayant reçu le livre fin janvier, je devais écrire mon avis avant fin février pour respecter le règlement des partenariats.
Mais bon...
J'aurais mille fois préféré que la lecture soit plus fluide et plus rapide.

A bientôt !
avatar
Zia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 702
Age : 42
Localisation : Normandie
Genre littéraire préféré : Romans, romans historiques
Date d'inscription : 12/05/2015

http://ziaaz.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moro, Javier] L'empereur aux mille conquêtes

Message par LOUBHI 49 le Mar 1 Mar 2016 - 22:29

Exceptionnel roman que ce livre, à peine sorti de la lecture du roman à caractère biographique de Stéphane Bern sur la dernière Reine du Portugal et alors que je présente, en tant qu'intervenant en classe tourisme le Brésil.... ce livre ne pouvait pas mieux tomber.
Voilà longtemps que l'on ne m'avait pas fait livre un véritable récit historique d'une rare richesse documentaire historique avec le souffle romanesque que ne renierait pas Alexandre Dumas....
Certes le livre est épais (733 pages) et le lire d'une traite paraît impossible, cela d'autant plus qu'il mérite amplement qu'on le déguste, mais le récit reste dans les limites du concis, même si certains passages mériteraient qu'on les réduise.
Un exploit romanesque et historique qui débuté en 1816,  reprenant le récit de plusieurs décennies de rois, de bouleversements comme l'histoire du Brésil en route vers son indépendance et les derniers sursauts des derniers souverains espagnols et portugais. Dressant le portrait d'un monarque finissant, Dom Joà, roi du Portugal et la vison plus libérale et égalitaire de son fils aîné, Pedro, qui n'a connu que le Brésil, veut bouleverser un cadre politique étriqué en la rendant plus libéral, rongeant son frein face à un père qui le bride, rêve de se tailler un empire plus égalitaire à sa mesure.
Javier Moro va donc précipiter son lecteur dans des visions divergentes, des querelles de pouvoir et la construction du destin de Pedro, entre passion de son pays, du sexe féminin et de son peuple. Trop portugais pour les Brésiliens, trop Brésilien pour les Portugais, la réunification des deux pays sous un même couronne et avec un même destinée (à l'image de la vision de son père) politique et sociétale, son combat, ses errements privés, sentimentaux et politique, avec l'aide de ses épouses, Léopoldine (archiduchesse autrichienne) puis Amélie de Beauharnais comme ses maîtresses, c'est un véritable destin contrarié d'un homme avec ce qu'aurait put être un empire que nous suivons. L'élan économique qu'il voulut donner au Brésil en lui accordant constitution, régime parlementaire et en tentant de lutter contre la traite négrière et l'esclavagisme, en fit un visionnaire, un héros puis une victime. En exil, son dernier combat contre son frère pour libérer le Portugal de son joug, fut son dernier éclat.
La galerie de portraits dressée est des plus complète, comment ne pas partager le désarroi de Léopoldine, aux origines autrichiennes royalistes dures, plongée dans un continent aussi vaste et faisant du combat de son mari pour une société plus égalitaire à contretemps de son éducation par amour, obligée de subir la présence à la cour de la maîtresse officielle de Pedro et face aux complots quotidiens de la cour. La plume de Moro est précise, incisive et rend à ses lecteurs parfaitement la vie des courtisans et courtisanes, les aspirations des gros propriétaires terriens, les hommes politiques progressistes, les combats idéologiques et économiques et la température d'un pays en pleine expansion et aux aspirations républicaines. Ne parlons pas du désarroi de Pedro, jugé traître à ses pays d'origine, face à ses obligations et déchiré par les conflits et intrigues de sa mère et de son frère. Le rendu des paysages, des régions ou provinces brésiliennes est parfait, l'exotisme est donc au rendez-vous.
Un sens de l'histoire (petite et grande), des souverains européens et de leur travers, une plume acérée et un vrai talent narratif, ce livre m'a porté sur les rives du Brésil je reste charmé de cette découverte.


Dernière édition par LOUBHI 49 le Mar 1 Mar 2016 - 23:17, édité 1 fois (Raison : Précisions descriptives)

_________________
Lectures en cours :

- "Pauca Mea " de Victor Hugo.
- "Hiver à Sokcho" d'Elisa Shua Dusapin.
- " Les Mains Lachées" d'Anaïs Llobet.
- "Marguerite" de Jacky Durand".

La pensée du moment :

"Les Hommes sont malheureux parce qu'ils ne réalisent pas les rêves qu'ils ont" Jacques Brel.
avatar
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2208
Age : 51
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moro, Javier] L'empereur aux mille conquêtes

Message par Zia le Dim 6 Mar 2016 - 13:40

Voici le récit de la vie de Pedro de Bragance, qui quitta le Portugal avec sa famille à l'âge de 9 ans et devint quelques années plus tard, en 1822, le premier empereur du Brésil.

***

Ce roman historique est riche, dense et d'une réelle qualité documentaire. L'auteur nous raconte la vie de Pedro : son enfance au Portugal, son arrivée au Brésil, sa jeunesse tumultueuse, ses aventures avec les femmes, son mariage avec une princesse de la cour d'Autriche, Leopoldine, son amour pour ses enfants...

C'est un tourbillon sans fin car il semble que Pedro ne puisse jamais profiter simplement de la vie. Le poids des traditions, sa volonté de jouer un rôle politique de premier plan dans son pays et son refus de certains compromis le conduiront à la gloire, puis à l'exil.

Je ne vais pas dévoiler toute l'histoire qui, selon moi, comporte quelques longueurs.
Le début du livre est passionnant, jusqu'au mariage et aux premiers mois avec Leopoldine. Puis les éléments de vie politique prennent le dessus, avec de nombreuses réflexions sur la constitution qui m'ont rapidement lassée.
J'ai poursuivi ma lecture malgré cela, avant tout pour savoir ce qu'allait devenir Leopoldine, à laquelle je m'étais attachée. Cette impératrice a eu une vie courte et difficile, ayant quitté l'Europe et sa famille pour rejoindre un continent étranger au climat tropical. Elle aura un rôle important dans la vie publique, au côté de son mari qu'elle a aimé d'un amour sans faille, malgré ses côtés volages et son infidélité affichée au grand jour.

Au final, je dirais que ce livre est davantage un docu-fiction qu'un roman historique. Il y manque, selon moi, des personnages secondaires autres que ceux qui gravitaient autour de l'Empereur. J'aurais aimé en savoir plus sur l'esclavage, par exemple, que Pedro voulait abolir. J'aurais aimé comprendre comment un peuple pouvait vivre sous un régime constitutionnel tout en gardant un Empereur aussi inconstant et dépensier que Pedro ? Donner la parole à des gens du peuple aurait apporté un autre éclairage sur la vie du Brésil à cette époque.

Je dois noter également deux points qui m'ont semblé être des erreurs dans le récit (mais je peux me tromper) :
- Au début du récit, il est dit que l'anniversaire de Leopoldine est le 22 février ; puis il est indiqué plus loin que c'est le 22 juin. En réalité, si l'on cherche sur internet, la date exacte de sa naissance serait le 22 janvier 1797.
- Page 550, Domitila dit à Pedro qu'elle lui a donné 4 enfants et que le cinquième est en route ; si elle a bien eu 5 enfants, seuls les 2 derniers étaient de Pedro.
Ce sont des détails, je sais, mais dans un récit qui se veut rigoureux et qui cherche à décrire aussi précisément que possible l'histoire d'un pays, cela m'a gênée.

Je remercie le forum et les éditions Points pour cette découverte.
Même si la lecture a été longue et parfois difficile, j'ai beaucoup appris sur l'histoire du Portugal et du Brésil grâce à ce livre.



Quand ils regagnèrent la côte, où les collines couronnées de palmiers et les toits des églises brillaient sous les reflets dorés du soleil, ils entendirent au loin les salves d'artillerie saluer le passage de la flottille royale. Pedro et Leopoldine restèrent un long moment à regarder les voiles blanches disparaître à l'horizon, donnant libre cours à leurs sentiments. Ils se retrouvaient seuls, maitres de la situation. S'il était envahi d'un sentiment mitigé où se mêlaient le triomphe personnel et la sensation de danger, elle était affligée et inquiète face à l'avenir incertain.

Ils rirent de bon coeur. Il arrivait ce qui se passe habituellement avec les amitiés forgées par une intense expérience commune. Si l'on parvient à oublier les torts des uns et des autres, elles reprennent là où on les a laissées.
avatar
Zia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 702
Age : 42
Localisation : Normandie
Genre littéraire préféré : Romans, romans historiques
Date d'inscription : 12/05/2015

http://ziaaz.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Moro, Javier] L'empereur aux mille conquêtes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum