Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Poncet, Thierry] Haig, le secret des Monts Rouges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[PONCET, Thierry] Haig, le secret de Monts Rouges

0% 0% 
[ 0 ]
67% 67% 
[ 2 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Poncet, Thierry] Haig, le secret des Monts Rouges

Message par tite_puce le Mer 10 Fév 2016 - 8:48



Auteur : Thierry Poncet
Editions : Taurnada
Format(s) : Poche (11x18 cm), Ebook
Nombre de pages : 218 pages (Papier), 163 pages env. (EPUB & MOBI)
ISBN : 978-2-37258-018-2 (Papier), 978-2-37258-019-9 (EPUB & MOBI)
EAN : 9782372580182 (Papier), 9782372580199 (EPUB & MOBI)

Résumé :
Des tronçonneuses et de l'alcool. Voilà ce que vend l'aventurier Haig, sur sa péniche la Marie-Barjo, à travers la jungle, dans le Cambodge tout juste libéré de la guerre, depuis le fleuve Mékong jusqu'au pied des mystérieux Monts Rouges. Mais quel est cet être qui semble répandre la mort devant lui ? Qui est cette Espagnole trop sexy pour ce far-west des camps forestiers cambodgiens ? Pourquoi a-t-elle absolument voulu le suivre ?

L'auteur :
Thierry Poncet, né le 31 décembre 1960 dans le petit village où ses parents sont instituteurs, se destine très tôt à l’écriture. Il est encore au lycée à Paris quand il publie ses premières nouvelles dans des fanzines underground. Dans les années 80, il devient rédacteur pour des séries populaires, telles Brigade Mondaine et Le Survivant. « Ça m’obligeait à écrire à fond la caisse et ça me rapportait du fric. » explique-t-il. Mais c’est en 1984 que son destin d’écrivain bascule, quand il fait la rencontre de Cizia Zykë. L’écrivain-aventurier de légende le choisit comme assistant et l’emmène avec lui dans une succession de voyages autour du monde qui durera vingt-cinq ans. De leur collaboration naîtront les récits d’aventures Oro, Sahara, Parodie, Oro & Co, ainsi que de nombreux romans, dont Paranoïa et Buffet campagnard. Tous ces ouvrages seront de grands succès de librairie. À la mort prématurée de Cizia Zykë en 2011, Thierry Poncet se retire dans une forêt de Franche-Comté, où il se livre désormais en solo à sa passion de toujours : l’écriture. Avec HAIG, Thierry Poncet nous offre un roman aussi truculent que dépaysant.

Mon avis :
J’ai reçu ce livre dans le cadre du partenariat entre le forum Partage Lecture et les éditions Taurnada. Ce fût une belle découverte pour cet auteur qui réside dans ma Franche-Comté natale !

C’est un petit roman, pour la version numérique environ 160 pages, découpé en courts chapitres, cela donne du rythme au récit. Ces chapitres contrairement à l’habitude ne sont pas numérotés mais ont un titre, ce qui donne une idée de ce qui va suivre. Chaque chapitre est une escale du périple entrepris par l’équipage. L’écriture est fluide et accrocheuse. On se laisse emporter facilement.

On part à la découverte du Cambodge encore marqué par les conflits armés. On remonte le Mékong et la Lon-Stung et on y découvre une flore abondante et des habitants assez spéciaux dans leur genre. Ils sont oubliés dans leur misère et tentent de survivre. Haig, le capitaine du bateau la Marie-Barjo nous raconte son périple et la manière dont ils se retrouvent dans cette louche histoire de meurtres sanglants. Il nous dévoile peu à peu les éléments de son enquête ou plutôt de sa recherche pour comprendre cette situation. Et puis cette femme, on se doute rapidement, comme Haig, qu’elle est partie prenante de ces événements tragiques. Mais comment ? Il faut attendre le dénouement !!!

On perçoit chez certains personnages des valeurs morales malgré tout, je dis malgré tout parce qu’on pourrait s’attendre à ce que tout le monde soit pourri par l’instant de survie, mais non Haig par exemple et son équipage sont liés par une réelle et profonde amitié, un respect.

Tout est assez bien décrit mais pas lourdement, en 160 pages, ce serait bien impossible. La mort est omniprésente, le danger, la drogue, l’alcool…petit cocktail explosif… Mais malgré tout ce n’est pas un thriller pur, ni seulement un récit de voyage…les deux sont liés.
C’est un bon mélange. Un bon moment de lecture.


Dernière édition par Nisa le Mer 10 Fév 2016 - 8:56, édité 1 fois (Raison : Mise aux normes du titre)
avatar
tite_puce
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 766
Age : 36
Localisation : Haut-Doubs/Alpes Maritimes/Singapour
Emploi/loisirs : Maman à la maison de 2 joyeux petits monstres / Prof des écoles
Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Poncet, Thierry] Haig, le secret des Monts Rouges

Message par Ancalina le Mer 10 Fév 2016 - 13:57

Merci pour ta critique Smile
avatar
Ancalina
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1702
Age : 26
Localisation : Metz
Date d'inscription : 29/04/2015

http://www.thepearloflight.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Poncet, Thierry] Haig, le secret des Monts Rouges

Message par Nala le Dim 21 Fév 2016 - 22:33

Tout d’abord je tiens à remercier les éditions Taurnada et le forum PartageLecture pour ce partenariat.

Ce récit nous entraîne à bord de la Marie Barjo, un bateau de transport de marchandise qui navigue sur les fleuves du Cambodge.

HAIG, Bozo, Bang et Kim sont des personnages hauts en couleur. Haig, c’est le capitaine et l’aventurier.
Bozo est le mécano de l’équipe et le pro de la rime. « Tu vois, tu te prends toujours la tête, cap’taine Rouspète »

Bang est l’écologiste, il se bat contre la déforestation, son trait particulier, lorsqu’il parle c’est toujours moitié français et moitié anglais : « Last time, Haig, c’est la dernière fois »

Et enfin Kim, l’asiatique, c’est le gestionnaire et le négociateur de groupe, il rassure les clients.

Nous allons suivre l’équipage à chaque étape de leur périple qui s’annonçait tranquille…. Mais voilà, alors que Haig n’accepte jamais de passager à bord, il fait une exception : une jeune femme va prendre part au voyage !...

On découvre les paysages sauvages et hostiles du Cambodge mais aussi les dégâts causés par des années de guerre, les conditions de vie des habitants, la déforestation. Le tout sur fond d’alcool, de drogue et de meurtres inexpliqués.


L’écriture est fluide, les phrases sont courtes parfois même sans verbe ce qui donne une lecture entraînante. Chaque personnage a sa façon propre de s’exprimer ce qui fait que quand l’un parle, on sait tout de suite de qui il s’agit, je me suis même surprise à les entendre réellement dans ma tête.

Une très belle aventure.
avatar
Nala
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2257
Age : 45
Localisation : Somme
Emploi/loisirs : Travail / ma famille, Mon chien, randonnée, Lecture, Jeux
Genre littéraire préféré : Un peu tous les genres
Date d'inscription : 30/12/2014

http://lecoinlectureisa.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Poncet, Thierry] Haig, le secret des Monts Rouges

Message par Sharon le Sam 5 Mar 2016 - 13:41

Merci au forum Partage-Lecture et aux éditions Taurnada pour ce partenariat.

Mon avis :

Qui a dit que le roman d’aventures n’existait plus ? Le secret des monts rouges en est un.
Haig est le personnage principal et le narrateur de ce roman. Le récit est rétrospectif : si le lecteur sait, en débutant ce roman, qu’Haig survivra à ses aventures, il ne sait pas en revanche comment il y parviendra – le suspens n’est pas éventé.
Haig parcourt l’Asie, et plus particulièrement le Cambodge. Ce pays, tel qu’il est présenté dans le roman, n’a rien à voir avec une destination touristique qui fait rêver. Ne cherchez pas les palaces, et autres excursions pour touristes. Haig et ses compagnons remontent le Mékong dans sa péniche, et ce n’est pas vraiment une promenade de santé. Fortement caractérisés, les compagnons d’Haig sont aussi attachants, chacun à leur manière, peut-être parce qu’ils recherchent avant tout l’aventure, l’enrichissement n’est pas leur priorité – il y aurait des méthodes plus sordides pour cela. Ce n’est pas Kim, écologiste de son état, qui dira le contraire ! Une réelle amitié unit ces hommes et, dans un pays où la guerre vient de se terminer, où le danger peut venir de nulle part – et donc de partout, leur amitié, leur capacité à remplir chacun leur rôle pour la survie du groupe, prend vraiment tout son sens.
Cherchez la femme …. elle est bien là. Personnage presque classique, qui use de tous les moyens à sa disposition pour faire fléchir Haig, Marisol est l’un des seuls personnages proches du narrateur à ne pas susciter l’empathie du lecteur. Elle suscitera plutôt les interrogations, jusqu’au bout de l’intrigue. Celle-ci est bien conçue, bien construite, à l’image de ses chapitres, courts sans être brefs, qui donnent envie de poursuivre la lecture.
A quand une nouvelle aventure d’Haig ?
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7235
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Poncet, Thierry] Haig, le secret des Monts Rouges

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum