Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Kaan, Jess] Le secret de la petite demoiselle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Kaan, Jess] Le secret de la petite demoiselle

Message par Cassiopée le Dim 14 Fév 2016 - 16:54



Le secret de la petite demoiselle
Auteur : Jess Kaan
Pôle Nord éditions
Collection: Belle époque N°2
Parution 15 janvier 2016
184 pages
ISBN : 979-10-92285-43-7

Quatrième de couverture

1903, Malo-les-Bains, la banlieue balnéaire de Dunkerque, est en plein essor. Station à la mode, elle voit affluer la bonne société nordiste et les hommes d’affaires se bousculent pour y investir. Cet enthousiasme risque de se refroidir quand deux entrepreneurs sont retrouvés morts. Pour éviter le scandale lié à une possible affaire de mœurs, le directeur de cabinet du maire charge un enquêteur privé de découvrir ce qui s’est réellement passé. Qui est cette petite demoiselle dont on parle à mots couverts ?


Mon avis

Malo les Bains se trouve près de Dunkerque et est surnommée « La reine des plages ». On peut y admirer de superbes villas dont certaines aux couleurs vives près de la mer. C’est sur le sable d’ailleurs que commence l’intrigue, avec un noyé. Un homme plutôt haut placé dans la bonne société, un investisseur qui avait, jusque là, une certaine baraka. Le vent a tourné pour lui, pourquoi ? Où a-t-il failli, lui, un individu plutôt bien organisé et avide de gains supplémentaires lorsque l’occasion se présentait ? Un « collègue » à lui, est retrouvé mort également et ces deux décès ne semblent pas aussi naturels que certains voudraient le faire croire….

C’est Ernest Hornes, qui à la demande d’un ami: Jean Decoopman, homme de confiance du maire de Malo, va mener l’enquête, en toute discrétion et sans titre officiel. A lui de s’introduire au plus près de certains milieux pour comprendre les tenants et les aboutissants de ces deux affaires qui peuvent mettre en péril l’équilibre de la petite station balnéaire où normalement, il fait bon vivre. Decoopman financera les faux frais mais niera le connaître en cas de problème. Ernest accepte la mission qui n’est pas pour lui déplaire et qui va le sortir de sa routine.

Et voilà notre détective amateur qui va endosser différentes identités pour arriver ses fins. Capable de se fondre dans la foule disparate des quais comme dans le très sélect public du Casino, il adapte ses tenues, son vocabulaire, sa posture à ceux et celles qu’il rencontre. Plaisant et beau parleur avec les femmes, il les séduit pour mieux les faire parler. De temps à autre, il s’emballe, presque trop sûr de lui et il le paie, mais comme les chats, il finit par retomber sur ses pattes. Evoluant avec aisance dans ces milieux divers et variés, il nous entraîne à sa suite. Cela nous permet de visiter le Malo les Bains de la belle époque et d’en ressentir l’atmosphère. Petit à petit, les indices se mettent en place, l’intrigue se dévoile et tout ce qui était tu ou caché apparaît. J’ai bien apprécié le rôle des femmes qui ne se contentent pas d’être des personnages secondaires. Ernest Hornes, quant à lui, est doté d’une personnalité attachante, il raisonne, comme un homme (pardon messieurs ;-), parfois trop vite, sans penser aux conséquences, mais il assume et reconnaît ses « erreurs » et s’en sert pour aller plus loin la prochaine fois….

Une lecture très agréable avec une aventure linéaire de bon aloi. L’écriture est fluide, le vocabulaire bien choisi et de qualité. J’ai beaucoup aimé le clin d’œil aux habitants de la villa « Liberté chérie » et celui fait à l’éditeur car un personnage porte son nom. On sent que l’auteur a pris du plaisir à écrire et les événements de cette fiction s’enchaînent avec beaucoup de naturel.
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8999
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum