Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Werber, Bernard] Le sixième sommeil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur cette lecture

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Werber, Bernard] Le sixième sommeil

Message par Sara2a le Dim 28 Fév 2016 - 20:12


Auteur: Bernard Werber
Titre: Le sixième sommeil
Albin Michel 2015
Nombre de pages: 399 pages
ISBN 978 2 226 31929 6




PHASE 1
Assoupissement.
PHASE 2
Sommeil léger.
PHASE 3 
Sommeil lent.
PHASE 4
Sommeil très profond .
PHASE 5
Sommeil Paradoxal.
PHASE 6 
Le sixième sommeil.

Celui de tous les possibles.

Mon avis :

Nous passons un tiers de notre vie à dormir et un douzième à rêver. Ne plus dormir, ne plus rêver équivaudrait à devenir fou car notre inconscient serait alors incapable de se manifester pleinement comme il le fait dans nos rêves. Dormir et rêver est donc vital pour l’homme.
Dans le « sixième sommeil « Werber part à la conquête de ce territoire fantasmagorique dont le début de l’histoire n’est pas sans rappeler « Les thanatonautes »

Caroline Klein est une scientifique qui a décidé de consacrer ses recherches au « sommeil », un domaine dans lequel elle pense pouvoir trouver des solutions à de nombreux problèmes personnels et plus généralement pour le bien de l’humanité.



Jacques Klein, son fils, a grandi entouré de deux parents aimant et dans le culte du sommeil et des rêves. Il est devenu médecin et lorsque sa mère disparait mystérieusement il décide de se spécialiser également dans l’étude du sommeil afin de poursuivre les travaux de sa mère.

Le roman est composé de trois parties, la première installant l’intrigue nous permet de retrouver l’univers facilement reconnaissable de Werber qui alterne gaiement les parties scientifiques au parties romancées et ça fonctionne. Notre intérêt s’éveille à cet univers que nous connaissons tous plus ou moins « le sommeil ».

La seconde partie nous emmène découvrir un peuple malésien qui voue un culte au sommeil et au rêve, une partie où l’on découvrira des personnages loufoques, des situations burlesques qui permettront de garder un rythme soutenu à l’intrigue.



Enfin une troisième partie où le dénouement arrive mais comme un soufflet que l’on aurait sorti trop vite du four retombe lamentablement laissant le lecteur perplexe et dubitatif.



Je suis encore une fois déçue par cet auteur . Le sujet est pourtant intéressant, les personnages très bien choisis mais ça manque d’envergure, ça manque de profondeur et j’ai connu Werber beaucoup plus agressif dans ses romans. Le sujet est bâclé, ça part dans tous les sens et on ne s’y retrouve pas vraiment à la fin.


Premier boudé de l’année.


avatar
Sara2a
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3057
Age : 47
Localisation : Porto-Vecchio
Genre littéraire préféré : Thrillers, fantastiques et un peu de tout ce qui peut me tomber sous les yeux .
Date d'inscription : 24/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Werber, Bernard] Le sixième sommeil

Message par Eiger le Mar 22 Nov 2016 - 23:35

Quelques mots sur l’auteure :

Bernard Werber est un des romanciers les plus lus en France, traduit dans le monde entier, notamment en Russie et en Corée du Sud, où il est un véritable auteur-culte, vendu à plusieurs millions d'exemplaires.
Retrouvez toutes ses actualités et son monde de découverte sur www.bernardwerber.com
[Source – Editeur]
Maintenant, place au livre !

Cette histoire est une science-fiction à la Bernard Werber. Certains diront qu’ils n’ont pas franchement retrouvé le style, la manière et les idées. Je prends le parti de démentir ! Oui, Bernard Werber a progressé dans son écriture et fait des étincelles !

Cette histoire se déroule dans notre siècle et met le doigt sur l’un de nos plus grand fléau : le sommeil. Beaucoup de français utilisent les benzodiazépines pour dormir … Mais n’y a-t-il pas d’autres solutions ?

Caroline Klein, neurophysiologiste est passionnée par le monde du sommeil. Elle travaille à Paris à l’hôpital de l’Hôtel-Dieu sur l’île de la cité.
Avec son mari Francis, ils ont un fils, Jacques. Au-fur-et-à-mesure de sa vie, Caroline éduque Jacques à travers les différentes possibilités qu’offre le sommeil.
Elle lui apprend d’ailleurs les différentes phases et ce qu’elles apportent au corps et à l’esprit.

Caroline, alors conférencière, détaille en publique les différentes phases : PHASE 1 : Assoupissement. PHASE 2 : Sommeil léger. PHASE 3 : Sommeil lent. PHASE 4 : Sommeil très profond. PHASE 5 : Sommeil paradoxal.

Avec une mère pareille et avec la curiosité qu’apporte le sommeil, Jacques entreprend des études de médecine et se spécialise dans le sommeil.

Un projet secret va rapprocher Caroline et son fils, jusqu’à un événement inattendu ! La disparition de Caroline.

Complètement déboussolé par cette disparition, à 28 ans, Jacques va jubjoter dans la dernière phase de son sommeil (5) et rencontre l'homme qu'il sera 20 ans plus tard grâce à une machine permettant le voyage dans le temps via les rêves inventée par le Jacques de 48 ans. JK48 le guide pour retrouver sa mère disparue en Malaisie. Arrivé chez les Senoï, un peuple qui maîtrise le rêve lucide, il tente d'apprendre à atteindre le sixième sommeil, le stade de tous les possibles.

Cette œuvre ouvre des thématiques intéressantes :
Le monde des rêves et de « l’inconscience » pourrait effectivement expliquer certains événements historiques, par exemple pourquoi à différents endroits de la Terre, plusieurs peuples auraient réalisé les mêmes type de structure, pourquoi les œuvres artistiques, pourquoi les solutions physiques, chimiques, etc.
La créativité d’une personne qui arriverait directement de ses rêves.

Les autres thèmes abordés par Bernard Werber sont plus introspectifs : la recherche de soi, de son moi intérieur ; le respect de soi, de sa famille, de l’autre, de la nature ; les sentiments, la prise de conscience et les émotions. Nous sommes dans une société de consommation où tout va très vite, trop vite. Le stress, les tensions, la paranoïa ont pris le dessus sur notre quotidien et nous avons souvent du mal à retrouver ses racines…

Ce livre est bien écrit, il accroche le lecteur du début à la fin. Jacques est attachant et touchant, on a envie de l’aider, mais en même temps le lecteur peut par moment s’identifier à lui sur certains aspects ou dans la réflexion.

Je vous conseille vraiment la lecture de ce bouquin…
Bonne découverte !

_________________
Fini : "Le cercle" - Dave EGGERS - bientôt ma chronique sera posté Very Happy 
En cours  study : "Le monde m'attend" - MIANNAY

Challenge PàL 2017 : 100% !!!! Mais je n'arrête de lire Wink
avatar
Eiger
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1048
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum