Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Delalandre, Chloé] Alsovampred - Tome 1 : Le deuil de l'ignorance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vous avez aimé?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Delalandre, Chloé] Alsovampred - Tome 1 : Le deuil de l'ignorance

Message par bella333 le Mar 15 Mar 2016 - 9:53



Editeur Rebelle Editions
Date de parution 12/05/2014
Collection Lune De Sang
EAN 978-2365382519
ISBN 2365382517

Quatrième de couverture:

Emily Delatre, 22 ans, a été élevée par sa tante Rose suite à la disparition de ses parents alors qu’elle était enfant. Elle a toujours mené une existence tranquille et remplie d’amour.
Mais après une déception sentimentale, Emy, encore sous le choc du décès de sa tante, décide de tout plaquer et de partir vivre en Normandie, terre d’accueil de sa meilleure amie, Alice Montrouge. En s’installant à Louverville, Emy était loin d’imaginer ce que cette petite ville, qui lui était pratiquement inconnue, et ses habitants allaient lui apprendre sur ses origines.
Et sa rencontre avec le beau et mystérieux Alexandre Dussy ne fera que la plonger davantage dans un monde dont elle ignorait jusqu’à la simple existence…

Mon avis:

J’ai mis très (trop?) longtemps à faire la critique de ce livre. Je dois dire que c’est parce que je ne sais quoi en penser.

Alors qu’Emily s’installe à Louverville où elle ouvre une boutique de décoration avec sa meilleur amie, elle va découvrir qu’elle n’est pas la pauvre petite orpheline qu’elle pensait être mais une descendante d’une puissante lignée de sorcière.

Tout son monde bascule quand la meilleur amie de sa mère lui propose de suivre des cours de sorcellerie avec l’un des plus grands professeurs du genre et qu’il existe une organisation où les vampires et les sorcières, races ennemies, ont décidé de s’unir, de se protéger. Mais cette alliance , l’Alsovampred, n’est pas toujours vu d’un bon oeil et certaines personnes seraient prêtes à tout pour avoir Emy.

Alors déjà je n’ai pas réussi à m’attacher à Emy. Je trouve qu’elle manque de profondeur, qu’elle accepte trop facilement son nouveau monde. Pourtant elle a des qualités.

Autre chose qui m’a gênée c’est la magie dans ce livre que je ne trouve pas crédible. Disons que c’est le genre de magie que l’on trouve dans les livres pour enfants. Ils font apparaître des tables, se téléporte, ont des objets qui parlent bref ce n’est pas ce à quoi je m’attendais magiquement parlant. J’aurais préféré quelques choses de plus adultes. Peut être un côté trop Harry Potter. Je ne critique pas Harry au contraire. Mais avec HP on sait qu’on entre dans la littérature jeunesse donc l’accord est tacite pour ce genre de monde. Ici je m’attendais à du young adulte donc des références plus adultes.

D’un autre côté j’ai trouvé les décors très réussit. Le château des Dussy pour les fêtes est superbe. Certaines scènes sont très réussit. J’ai adoré la première apparition des Dussy par exemple. Je sentais ce qui émanait d’eux.

Concernant l’histoire toutes les questions restées en suspens m’intrigue et j’ai envie de découvrir la suite mais en même temps j’ai trouvé que le manque d’action rendait tout un peu long. En effet ce n’est jamais Emy qui fait les choses. On envoie les vampires, les sorciers et on fait un compte rendu. Pendant ce temps Emy attend et voilà.

Je n’arrive vraiment pas à dire si j’ai aimé ou non , ce qui est rare chez moi. Il y a de bonnes idées mais c’est vrai que tout au long de la lecture j’avais des références comme HP, Twilight sans parvenir à m’en détacher. Je ne sais pas si c’est intentionnel de la part de l’auteurs ou si c’est mon esprit qui a fait des amalgames, mais en tout cas ça m’a dérangée.

_________________
"Verba volant, scripta manent.   "Les paroles s'envolent, les écrits restent
Ma Pàl .
avatar
bella333
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4459
Age : 33
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : Social/ la lecture, la généalogie, les randonnées, les musées...
Genre littéraire préféré : Tout
Date d'inscription : 09/06/2012

http://memelessorciereslisent.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum