Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles

Aller en bas

votre avis

[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Vote_lcap40%[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Vote_rcap 40% 
[ 6 ]
[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Vote_lcap47%[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Vote_rcap 47% 
[ 7 ]
[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Vote_lcap13%[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Vote_rcap 13% 
[ 2 ]
[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Vote_lcap0%[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Vote_lcap0%[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Vote_lcap0%[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 15

[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Empty [Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles

Message par lili78 le Lun 28 Mar 2016 - 17:07

[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles A10

Bourdeaut Olivier - En attendant Bojangles
Finitude – 160 pages

Résumé : Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n'y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.
Celle qui mène le bal, c'est la mère, imprévisible et extravagante. Elle n'a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.
Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l'inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte.
L'amour fou n'a jamais si bien porté son nom.

Cet ouvrage a obtenu le Grand Prix RTL - Lire 2016, Le Roman des étudiants 2016 France Culture - Télérama ainsi que le Prix France Télévision 2016.

Mon avis : « En attendant Bojangles » parce qu’ils l’attendent tout le temps, cette délicieuse chanson de la superbe Nina Simone. Ils, ce sont ses parents dont l’enfant raconte l’histoire. L’histoire drôle, touchante, et bouleversante d’un amour fou. Elle, elle change de nom chaque matin, elle tutoie les étoiles, préfère les mensonges à la réalité trop triste, et ne se sépare jamais de son drôle d’oiseau. Lui a juste signé le contrat, il connaît les règles, accepte les conditions générales et a pris connaissances des contreparties. Ce couple atypique ne vit qu’extravagante fantaisie.

J’ai beaucoup aimé ce roman pétillant, drôle et poétique qui aborde un sujet délicat. Les personnages sont très attachants, j’aurai aimé que la musique jamais ne s’arrête.

Hélas, la toute fin m’a un peu déplu,
Spoiler:
vis-à-vis de l’enfant, j’ai trouvé la décision du père égoïste.

Extraits : « Certains ne deviennent jamais fou…Leurs vies doivent être bien ennuyeuses. » Charles Bukowski
« Tu sais fiston, Suzon a beaucoup d’imagination, elle joue avec tout, même avec sa filiation, mais dans l’arbre (généalogique), ta Maman, ce sont les racines, les feuilles, les branches et la tête en même temps, et nous, nous sommes les jardiniers, nous allons faire en sorte que l’arbre tienne debout et qu’il ne finisse pas déraciné.
»
lili78
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2612
Age : 47
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Empty Re: [Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles

Message par Ancalina le Mar 29 Mar 2016 - 11:18

Merci pour ton avis, il est sur ma liste!
Ancalina
Ancalina
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1702
Age : 28
Localisation : Metz
Date d'inscription : 29/04/2015

http://www.thepearloflight.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Empty Re: [Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles

Message par Eiger le Mer 28 Sep 2016 - 19:37

Quelques mots sur l’auteur :
 
Olivier Bourdeaut est né au bord de l’Océan Atlantique en 1980. L’Education Nationale, refusant de comprendre ce qu’il voulait apprendre, lui rendit très vite sa liberté. Dès lors, grâce à l’absence lumineuse de télévision chez lui, il put lire beaucoup et rêvasser énormément.
Durant dix ans il  travailla dans l’immobilier allant de fiascos en échecs avec un enthousiasme constant.  Puis, pendant deux ans, il devint responsable d’une agence d’experts en plomb, responsable d’une assistante plus diplômée que lui et responsable de chasseurs de termites, mais les insectes achevèrent de ronger sa responsabilité. Il fut aussi ouvreur de robinets dans un hôpital, factotum dans une maison d’édition de livres scolaires – un comble – et cueilleur de fleur de sel de Guérande au Croisic, entre autres.
Il a toujours voulu écrire, En attendant Bojangles en est la première preuve disponible.
 
Maintenant, place au livre !
 
Ce livre est une chanson, une danse, une petite rêverie …
Le style poétique de ce livre nous entraine, nous emmène en promenade…
 
C’est l’histoire d’un petit garçon, qui n’est autre que l’auteur, qui nous raconte sa vie, sa famille, sa rêverie, sa folie !
 
On rencontre des personnages atypiques, le petit garçon, prit dans l’envol des rêveries de ses parents, une mère qui porte un nouveau prénom chaque jour, un père, Georges qui fait tout pour réaliser les rêves de sa petite famille, l’Ordure, un ami sénateur de la famille dont le rêve est de pouvoir poser son assiette sur son ventre sans que celle-ci ne tombe, Mademoiselle Superfétatoire un oiseau à la corde vocale épanouie !
 
C’est sur un air de Jazz qu’Olivier Bourdeaut nous embarque dans un univers dont rêvent tous les enfants… Une mère déjantée qui fait danser le père et le fils sur Bojangles, un slow festif qui entraîne la famille et leurs amis même à l’improviste. Il y a toujours une fête improvisée chez eux, l’appartement accueille toutes sortes de personnages.
 
C’est l’histoire d’un enfant qui apprend ce qu’est la vie, qui la découvre à travers les mensonges à l’endroit, à l’envers de ses parents, qui la découvre et qui comprend que cette vie n’est pas donné à tout le monde et qu’il arrive un jour où il faut grandir … Mais plus tard.
 
Ce livre est beau, il n’y a pas de longueur, un style d’écriture envoûtant et un rythme de slow ou de jazz.
 
Une fois le livre posé, on a envie de continuer à danser …
 
Je vous invite dans cette danse et à vous éclater !

_________________
On veut ? On peut ? Alors on fait ! Et si on ne peut pas, on trouve des solutions !
Eiger
Eiger
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2067
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Empty Re: [Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles

Message par remydu13 le Jeu 24 Aoû 2017 - 18:03

J'ai apprécié cette histoire surprenante pour moi. Je ne m'attendais pas à cela. J'avais demandé à mon libraire un conseil de lecteur, dont l'histoire à des passages avec un peu d'humour, il m'a conseillé celui-ci.
Plusieurs personnages dont trois principaux, le père, la mère et le fils. La maman est malade et sa mari et son fils vont tout faire pour qu'elle soit heureuse ou du moins essaye de l'être, ensemble.
J'ai écouté le titre en rapport avec le livre, mais il n'a donné que de la tristesse, j'ai aimé ce que l'auteur a essayé de faire passer via cette idée de roman, c'est-à-dire du point de vue de la mère qui lorsqu'elle entendait cette chanson de Nina Simone, entrée dans une transe et aimait danser, écouter cet air "triste et enjoué à la fois".
remydu13
remydu13
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2042
Age : 34
Localisation : Tarascon
Emploi/loisirs : loisirs : photo lecture ballade
Genre littéraire préféré : roman, historique, biographie
Date d'inscription : 12/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Empty Re: [Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles

Message par maily7 le Sam 28 Oct 2017 - 10:42

Ce livre est un petit bijou : l'écriture presque légère d'un auteur plein de promesse.

Le point de vue du narrateur est celui d'un jeune garçon qui assiste et participe à la vie, au premier bord, farfelue de ses parents...Farfelue, oui, mais surtout envahie par la folie au début "gentille" et touchante puis maladive de sa maman.

Dans la première partie du livre, le lecteur est le spectateur d une tranche de vie, d'une famille un peu particulière, sur un ton enfantin. Puis peu à peu, on se rend compte que cette folie joviale et communicative est bien plus qu'une façon de vivre, elle est beaucoup plus grave.

Je suis peu à peu passée d'un etat joyeux à celui de tristesse ... La fin est tellement triste ...
Rien que pour cela, l'auteur mérite la récompense qu'il s'est vu attribué : il n'est pas facile de jouer avec les sentiments du lecteur ( avec les miens du moins), et il y est arrivé avec brio.
maily7
maily7
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2429
Age : 39
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Lecture
Genre littéraire préféré : Bit-Lit, Romance, Policier, thriller, fiction
Date d'inscription : 24/01/2010

http://histoire-de-livres.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Empty Re: [Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles

Message par Cassiopée le Mer 11 Avr 2018 - 23:22

Mon avis

C’est sur un air de jazz que se déroule cette histoire. Avant de commencer le livre, écoutez Nina Simone chantant Mr Bojangles…  Une mélodie enchanteresse, un peu mélancolique …. mais si belle, portée par une voix unique …..  

Le livre ressemble à cette musique : beau et triste à la fois, tragiquement amusant par certains côtés, comiquement dramatique par d’autres…. Le lecteur oscille entre le rire et les larmes, il est sur la corde raide, comme cette mère aux multiples prénoms qui joue avec la folie, qui porte sa vie comme un étendard, qui semble prête à basculer d’un moment à l’autre ….

Dans la première partie, c’est le jeune fils qui s’exprime avec ses mots d’enfant, ses incompréhensions, les inévitables quiproquos lorsqu’il prend les choses au premier degré etc… C’est drôle et vivant mais on sent poindre le futur et les difficultés qui ne manqueront pas d’arriver. Des passages en italiques nous présentent l’histoire des parents, leur rencontre sous le signe de l’humour avec des dialogues déjantés qui font mouche. On ne peut que tomber amoureux de telles personnes car la fantaisie les habite, emportant tout sur son passage. Mais où est la limite ? N’est-elle pas difficile à trouver, à cerner, comment garder ce fragile équilibre ?

C’est l’histoire d’un amour fou, d’un amour inconditionnel, bravant tout pour porter au plus haut le couple mais c’est aussi l’histoire d’un enfant qui est obligé de grandir dans une atmosphère particulière qui l’oblige à mentir à l’endroit comme à l’envers ….

Une écriture toute en tendresse, une délicatesse qui se lit en filigrane et un recueil magnifique d’émotions !

_________________
[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Cassio11
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 11179
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Empty Re: [Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles

Message par Elo le Sam 1 Sep 2018 - 12:12

Mon avis :

J'en ai entendu dire et dire sur ce roman alors j'avais un peu peur de me lancer.. Puis, je suis entrée dans la danse et quelle danse !
J'ai adoré cette histoire totalement folle de vie, de danse, de rires et d'amour ! Un amour sans limite, au plus près de la folie et un petit garçon qui nous le raconte avec tout son amour à lui, ses yeux à lui qui voient sans tout comprendre et qui voient sans vouloir comprendre.
Un roman féérique mais réel : un coup de cœur !
Elo
Elo
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2243
Age : 30
Localisation : 92
Emploi/loisirs : Cuisine, cause animale, jardinage, loisirs créatifs
Genre littéraire préféré : Les romans contemporains. Et beaucoup d'autres !
Date d'inscription : 27/11/2014

http://elo-lit.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Empty Re: [Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles

Message par lilalys le Jeu 18 Oct 2018 - 12:58

Un très gros coup de coeur!
lilalys
lilalys
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 526
Age : 43
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 11/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Empty Re: [Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles

Message par Pistou 117 le Sam 22 Juin 2019 - 19:17

Lu dans le cadre du challenge PL 2019/2020

Je vote "apprécié".

Je dirai simplement comme le dit l'auteur de son texte "c'est drôle et bien écrit, ça n'a ni queue ni tête"

Depuis que j'ai lu ce roman, la chanson "Mr Bojangles" me traîne dans la tête et revient sans cesse. Sauf que c'est la version de Harry Bellafonte qui me hante et pas celle de Nina Simone, que je n'avais jamais entendue. Voilà qui est fait Very Happy

Je suis carrément d'accord avec Lily concernant la fin. J'ai dit à voix haute en lisant le passage auquel elle fait allusion
Spoiler:
"quel salaud" !
Pistou 117
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3467
Age : 54
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Empty Re: [Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles

Message par lalyre le Ven 5 Juil 2019 - 18:46

Lu dans le challenge PL 2019/2020
Mon avis
C’est un premier roman porté par la voix de Nina Simone, Louise et Georges, un couple fantasque danse devant leur petit garçon, tout en buvant des cocktails. Une grue de Numidie nommée Mademoiselle Superfétatoire fait partie de la famille, le couple ignore le temps qui passe, chaque instant est une fête, Louise et Georges oublient même d’ouvrir le courrier et les dettes s’accumulent, aucune importance pour eux car ils ignorent les lendemains. J’aime quand le fils prend la parole
on imagine qu’il chante ou qu’il lit de la belle littérature à haute voix, le père de temps à autre écrit son journal et la mère change de prénom tous les jours, tandis que Mademoiselle ondule du cou et glisse sur le parquet. Que voici une belle fable pétillante, empreinte de fraîcheur et de poésie, on danse et l’on entend la belle voix de Nina Simone, on rêve et file sur la piste avec ce couple qui n’est qu’amour et voila c’est fini de rêver, mais il reste un gros coup de coeur 5/5

lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 7265
Age : 87
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Empty Re: [Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles

Message par Cannetille le Lun 22 Juil 2019 - 17:43

Lu dans le challenge PL 2019/2020.

Le narrateur est un jeune garçon, qui ne comprend pas tout de la vie de ses parents, mais ce qui est sûr, c’est qu’un amour profond les lie, illuminant leur existence fantaisiste et échevelée qui n’a qu’un seul mot d’ordre : s’amuser. Pourtant, derrière les rires, les larmes ne sont pas loin, et une dure réalité va bientôt s’imposer avec brutalité, lorsque l’extravagance ira un cran trop loin.

Voici un petit livre absolument délicieux.
On le commence le sourire aux lèvres, charmé par l’irrésistible humour de ce rafraîchissant tourbillon de bonheur. Puis la lecture prend une tonalité douce-amère lorsqu’on comprend le désespoir et l’incommensurable amour qui sous-tendent cette folie de plus en plus incontrôlable. Et c’est les larmes aux yeux que l’on quitte les personnages et leur drame.

En fait, la perception du lecteur est d’abord celle du fils, longtemps protégé par le courage paternel qui lui permet de vivre une enfance émerveillée sans se douter du drame qui couve. Le regard change complètement lorsqu’on découvre les carnets intimes du père et qu’on réalise à quel point rien n’aurait pu être drôle du tout.

A la fois tragique et léger, drôle et triste, tendre et cruel, ce pétillant et savoureux roman se lit comme une parenthèse enchantée qui vous fait passer du rire aux larmes et vous laisse impressionné, ému par cet extraordinaire numéro de clown triste et cette magnifique démonstration d’amour. Au-delà du coup de coeur. (6/5)
Cannetille
Cannetille
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 952
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles Empty Re: [Bourdeaut, Olivier] En attendant Bojangles

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum