Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Adam, Olivier] La Renverse

Aller en bas

[Adam, Olivier] La Renverse

[Adam, Olivier] La Renverse Vote_lcap0%[Adam, Olivier] La Renverse Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Adam, Olivier] La Renverse Vote_lcap100%[Adam, Olivier] La Renverse Vote_rcap 100% 
[ 2 ]
[Adam, Olivier] La Renverse Vote_lcap0%[Adam, Olivier] La Renverse Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Adam, Olivier] La Renverse Vote_lcap0%[Adam, Olivier] La Renverse Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Adam, Olivier] La Renverse Vote_lcap0%[Adam, Olivier] La Renverse Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Adam, Olivier] La Renverse Vote_lcap0%[Adam, Olivier] La Renverse Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Adam, Olivier] La Renverse Empty [Adam, Olivier] La Renverse

Message par LOUBHI 49 le Ven 1 Avr 2016 - 23:28

Titre : La Renverse
Auteur : Olivier Adam
Genre : Roman
Époque : Actuelle
Éditeur : Flammarion
Nb. de pages : 267
ISBN : 978 - 2 - 0813 - 7595 - 6
Année de parution : 2016

[Adam, Olivier] La Renverse 41nV38ROaML._SX210_

Quatrième de couverture :

"Ce n'est qu'au moment d'entrer dans le bar-tabac que la nouvelle m'a vraiment heurté, qu'elle a commencé à filer le tissu du drap que je tendais depuis des années sur cette partie de ma vie. J'ai demandé deux paquets de cigarette, salué les habitués du plat du jour. Au-dessus des tables, un téléviseur s'allumait sur une chaîne d'information en continu. A l'instant où j'y ai posé les yeux, le visage éminemment télégénique de Jean-François Laborde s'est figé sur l'écran. J'ai demandé qu'on augmente le volume. On annonçait son décès dans un accident de voiture. Suivait un rappel succinct de sa biographie. Fugacement, la pensée, absurde étant donné le temps accordé à l'information, qu'il n'avait pas été fait mention de ma mère m'a traversé l'esprit."
Dans La Renverse, Olivier Adam retrace l'itinéraire d'Antoine, dont la vie s'est jusqu'à présent écrite à l'ombre du scandale public qui a éclaboussé sa famille quand il était encore adolescent. Et ce faisant, il nous livre un grand roman sur l'impinité et l'humiliation, explorées au sein de la famille comme dans l'univers politique.

Avis et commentaires :

Nouvel opus de cet auteur prolifique et dont la couleur de ses écrits mi mélancolique – mi dramatique de nos quotidiens ne me laisse jamais indifférent.
C’est à l’exploration d’une nouvelle chronique familiale que nous plonge cette fois Olivier Adam. On le sait, les secrets ou les non-dits au sein de nos familles, sont pour lui source d’inspiration et de descriptions d’une société en crise morale. A la lecture de ce livre, on ne peut rester insensible aux rappels d’affaires politiques et sexuelles récentes dans lesquelles, Olivier Adam n’a pas manqué de s’inspirer même si heureusement, cela reste en bordure de ce récit.
Récit de vie donc pour Antoine, le principal personnage du roman, en rupture de famille et minimaliste dans ses liens sociaux, pour des raisons que l’on découvrira au fur et à mesure de ces 266 pages. A priori, exclu du monde volontaire, Antoine passe son temps entre un emploi de plus ou moins permanent dans une librairie dans une ville en bord de mer (Saint Malo ?) et une relation plus ou moins amoureuse  vécue en pointillé lorsque surgit l’évènement (toujours celui qui bouleverse la donne dans de nombreux romans d’Adam) ; la mort d’un homme politique, Jean  François Laborde, plus ou moins en vogue et ayant été au cœur d’une affaire de viol très sur médiatisée. Ces circonstances posées, Antoine va, à l’annonce de ce qui pourrait semblait être un fait divers (mort accidentelle d’un ancien élu) se retrouver plonger dans son adolescence et ce qui fut l’origine de l’explosion de son noyau familial et à sa rupture avec ses parents, son ancienne petite amie et son frère. En touches sensibles et de plus en plus précises, Olivier Adam va explorer les sentiments et les réactions d’une famille, à priori classique, lorsqu’un de ses membre (la mère) est impliquée dans une histoire sordide car maîtresse et complice supposée de Jean François Laborde. Une famille, jusque là très grise où la fratrie n’est pas des plus choyée, où le quotidien et le délitement des sentiments sont monnaie courantes. Une mère au foyer, ex mannequin, convertie à la politique, probablement désenchantée et dépourvue de véritables sentiments maternels et conjugaux, un père, le plus souvent au travail, deux adolescents dont Antoine est l’aîné et le moins sensible, un portrait bien commun d’une certaine société middle-class dans une banlieue plus ou moins dorée de Paris….. Lorsque l’affaire des viols éclatent, c’est un coup de tonnerre extraordinaire dans cette petite société et chacun le gère étonnamment ; les frères semblent les plus touchés, entre un père qui ne les autorise en aucun cas à y croire ni à évoquer ce qu’il veut continuer à croire comme mensonger. Antoine, le narrateur, en révolte, va trouver refuge chez les parents d’un copain de collège, opposant un rejet pur et simple de son père et de sa mère, se rapprochant paradoxalement de la fille de Jean François Laborde, pour associer une douleur et une haine à leur parent. Camille, son frère, lui subit avec beaucoup de mal les propos de ces camarades de collège, sans réels amis ni complicité fraternel qui pourraient le soutenir, prend la fuite pour aller vivre chez son oncle, loin de la maison.
On l’imagine, à travers ces parcours, une certaine quête de la vérité, le talent d’Olivier Adam, avec une plume précise et concise, poursuit son diagnostic et parcours littéraire sur une société de solitudes, mixant amoralité et indifférence comme des spécificités des fratries ou des relations amoureuses. Une enquête précise se dessine alors, celle du narrateur pour comprendre son mal-être, ses ruptures et la part de vérité la plus complète sur l’importance réelle ou supposée de son parcours solitaire et se voulant sans attache…. Replis sur soi, incertitude quant à la vérité de l’affaire, retour ou non dans la ville de son enfance aux obsèques de Laborde pour affronter ses fantômes, renouer ou non avec son frère et son ex amie…. Toutes les hypothèses s’offrent au lecteur avec le même  plaisir teinté d’une certaine amertume d’une société peu avenante et compréhensive, trop soumise à l’importance des faits divers et un voyeurisme malsain. Beauté des portraits, parfois inachevés ou juste ébauchés, des paysages et diagnostic sans faille..

_________________
Lectures en cours :

- "Sharko" Franck Thilliez.
- "Fille du Silence" Caroline Declercq.
- "Le Fou prend le Roi - Tome 2 Le Bçatard de Kosigan" de Fabien Cerutti.

La pensée du moment :

"Les Hommes sont malheureux parce qu'ils ne réalisent pas les rêves qu'ils ont" Jacques Brel.
LOUBHI 49
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2361
Age : 53
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

[Adam, Olivier] La Renverse Empty Re: [Adam, Olivier] La Renverse

Message par Hortensia le Sam 2 Avr 2016 - 8:22

Merci pour ta très belle critique Loubhi ! Very Happy
Hortensia
Hortensia
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1871
Age : 28
Localisation : La Lothlórien
Emploi/loisirs : Lecture, voyage et sieste.
Genre littéraire préféré : Tout ! ( sauf la poésie )
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Adam, Olivier] La Renverse Empty Re: [Adam, Olivier] La Renverse

Message par Pinky le Sam 2 Avr 2016 - 9:54

merci Loubhi pour cette intéressante présentation
Pinky
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6412
Age : 56
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Adam, Olivier] La Renverse Empty Re: [Adam, Olivier] La Renverse

Message par Step le Lun 26 Juin 2017 - 19:17

Lu dans le cadre de mon challenge bis-repetita.

Lire Olivier Adam c'est accepter d'être dérangé par son regard acéré sur les misères de notre société. Sa plume fine et efficace nous décrit les souffrances d'une catégorie sociale défavorisée et son éternelle mélancolie à la limite dépressive, son éternel mal-être font le reste.

Le narrateur a 17 ans et son frère Camille 14 quand un scandale national éclate mêlant sa mère aux agissements d'un élu local et également national.
Ce scandale à connotation sexuelle scabreuse éclabousse la famille et les dommages sur les enfants sont, vu le comportement des parents, extrêmement violents.

Partir, fuir ces pavillons de banlieue d'une petite ville de région parisienne va être la solution du narrateur, mais l'actualité le rattrapera quelques années plus tard  avec la mort du principal protagoniste de l'affaire.
Il n'aura qu'une solution affronter son passé en retournant sur les lieux de sa jeunesse.

J'ai pris beaucoup d'intérêt à lire ce roman je vote très apprécié 8/10.

Spoiler:
Le roman se termine sur une note optimiste.

_________________
Je lis:  study

  Mes listes  

----------------------------------------

[Adam, Olivier] La Renverse Alpha_22[Adam, Olivier] La Renverse Alpha_24[Adam, Olivier] La Renverse Alpha_23[Adam, Olivier] La Renverse Alpha_25 [Adam, Olivier] La Renverse Mini_110
Step
Step
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 8386
Localisation : France
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Adam, Olivier] La Renverse Empty Re: [Adam, Olivier] La Renverse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum