Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Meyerhoff, Joachim] Jusqu'ici et pas au-delà

Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Meyerhoff, Joachim] Jusqu'ici et pas au-delà

Message par Elyuna le Dim 10 Avr 2016 - 18:18



Titre. Jusqu'ici et pas au-delà
Titre original: Wann wird es endlich wieder so, wie es nie war
Auteur: Joachim Meyerhoff
traducteur: Corinna Gepner
Editions: Pocket
Année de parution: 2013 (version originale) - 2014 (version française)
Nombre de pages: 412
ISBN: 978-2-266-25495-3


Quatrième de couverture.

Bienvenue chez les Meyerhoff, une famille de doux dingues ordinaires.
Pour Joachim, le plus jeune fils, l'enfance est un royaume enchanté où il faut jouer des coudes avec ses deux grands frères et apprivoiser son père obèse et fantasques qui dirige une clinique psychiatrique. C'est grandir dans un monde singulier, à la fois familier et décalé, normal et déformé, burlesque et tragique.
Mais c'est aussi accepter de voir ses héros s'effriter et le monde s'ouvrir, terriblement adulte.


Mon avis.

Dans un premier temps, je remercie les Editions Pocket et le forum PartageLecture de m'avoir permis de découvrir ce livre là.

Comment ai-je apprécié ce livre?

A la lecture, j'ai trouvé un récit de vie intéressant, bien que parfois un peu effrayant, qui m'a laissé par moment perplexe, je dois bien le reconnaître. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en commençant ce livre, que j'ai été un peu surprise de la tournure que cela prenait. Je ne pensais pas me trouver face à un livre retraçant la jeunesse complète de Joachim mais cela m'a bien plu finalement de voir évoluer les personnages.

J'ai trouvé la structure du livre très intéressante. Les différents chapitres qui se succèdent, avec des longueurs différentes, marquent chacun une parcelle de vie de Joachim et sa famille. Ce découpage donne un rythme au récit et permet de faire des pauses fréquentes dans sa lecture, une fin de chapitre n'appelant pas un suspense résolu dans le suivant.

Un mot sur le narrateur?

J'ai eu beaucoup de mal à cerner le narrateur, ce jeune Joachim, qui est, à l'âge adulte, l'écrivain de ce livre, retraçant son passé. Le fait que ce soit une histoire vraie donne encore plus de profondeur au récit mais ne m'a pas empêché de ne pas accroché avec ce personnage. Je l'ai trouvé très étrange, très inattendu dans ses réactions, comme décalé du monde, ce qui est certainement plausible en grandissant dans une clinique psychiatrique. Il a un caractère assez effrayant par moment et je me demandais s'il n'était pas dérangé réellement. Mais je reconnais qu'être le troisième d'une fratrie n'est pas évident et surtout le contexte ne devait pas être des plus aisés pour s'épanouir en toute tranquillité.

Et les thèmes abordés?

Vivre dans une clinique psychiatrique... Woah... C'est une grande question de savoir comment il est possible de grandir normalement au milieu de l'anormalité. Mais qu'est-ce qui est normal et qu'est-ce qui ne l'est pas? C'est la grande question de ce livre finalement où tout est remis en question par cette existence inattendue d'une famille saine au milieu de personnes souffrantes.
Je laisse le soin aux philosophes de débattre sur la normalité, je ne m'en sens pas capable personnellement.

Au delà du côté hôpital psychiatrie, le livre tourne autour de l'histoire d'une famille. Un couple, trois enfants et presque un huit clos dans cette clinique.
A la lecture, on côtoie la dureté de l'entente fraternelle, avec les mauvais coups des uns envers les autres, des moments de complicité et ceux, plus nombreux, de disputes. On découvre à travers les yeux de Joachim, ses frères et leur évolution, au fur et à mesure des pages.
Le père a aussi une place toute spéciale dans ce récit. Il est idolâtré , placé sur un piédestal, figure paternelle présente par son physique mais moins par son psychisme. Il est intéressant aussi de suivre l'évolution du regard de Joachim sur son père. Au début, son père est un héros, qui redevient simple mortel au fur et à mesure des ans, et surtout des yeux de Joachim qui s'ouvrent. Comme pour beaucoup de personnes, le père parfait de notre enfance l'est beaucoup moins à l'âge adulte.

Mais au milieu de ces thèmes pas forcément faciles, il ressort énormément de tendresse dans ce récit. La tendresse d'un fils pour ses parents et ses frères malgré toutes les épreuves éprouvées ensemble.
Beaucoup de descriptions dans ce récit, mais sans sentimentalisme, ni "effets spéciaux" qui auraient gâché la lecture. Joachim Meyerhoff nous livre les souvenirs de son enfance, son passé, tout simplement, sans en faire trop, sans chichis. Juste la vérité.

Une conclusion?

C'est une lecture relativement rapide, écrite simplement que je suis incapable de classer. Je ne saurais dire si j'ai aimé ou non cette lecture. Je ne l'ai pas adoré cela est sûr, mais tout aussi sûr, je ne l'ai pas détesté. C'est un livre qui entre dans une sorte de no man's land, livre dont je garderais quelques souvenirs mais qui ne m'aura pas marqué plus que cela.

Je remercie une nouvelle fois les Editions Pocket et PartageLecture pour ce partenariat.

_________________
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."
Mark Twain


Very Happy  drunken  Very Happy
avatar
Elyuna
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4728
Age : 29
Localisation : Grenoble
Emploi/loisirs : Infirmière
Genre littéraire préféré : Un peu de tout.
Date d'inscription : 05/03/2010

http://lecturesdelyuna.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Meyerhoff, Joachim] Jusqu'ici et pas au-delà

Message par Marie-Claude le Dim 10 Avr 2016 - 19:18

J'aime bien ta critique !
Smile Original de poser la question et donner la réponse ! Laughing
Original et plaisant ! ça donne une bonne idée du livre...
avatar
Marie-Claude
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 74
Localisation : France
Date d'inscription : 08/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Meyerhoff, Joachim] Jusqu'ici et pas au-delà

Message par Nisa le Lun 11 Avr 2016 - 15:13

Ce livre retrace l'enfance et la vie de famille (ses parents et frères) de l'acteur allemand Joachim Meyerhoff.
En commençant cette histoire, je pensais être dans un roman de fiction. Le texte est à la première personne et à l'utilisation du prénom de l'auteur, je me suis dis que peut-être il s'agissait d'une autobiographie.
N'en étant pas sûre et n'aimant pas faire des recherches sur une lecture en cours (je préfère attendre la fin), je l'ai abordé comme une fiction.

L'histoire commence quand Joachim - Josse - est petit. L'écriture est adaptée, les phrases sont simples, mais elles atteignent leur but. A aucun moment, je ne me suis sentie perdue dans cette lecture.
L'enfance de Josse est hors du commun. Son père était le directeur d'un hôpital psychiatrique.
Comment se construire quand nos repères sont faussés ? Quand ce qui est "anormal" (je n'aime pas ce mot mais n'en trouve aucun autre) est le quotidien ?
Est-ce le monde "normal" qui est au final "anormal" ?

Avec Josse, nous regardons autrement ces patients qui peuvent faire peur, décontenancer car ils n'agissent pas comme "nous". J'ai trouvé touchante l'amitié du petit garçon avec certains patients. Ses yeux d’enfants ne voient pas la même chose qu'un adulte ou même un autre enfant qui vit ailleurs.

Joachim n'est pas un enfant facile, il fait de terribles colères. Cependant, sa famille, comme beaucoup, n'est pas l'endroit le plus épanouissant pour vivre, peut-être même plus que l'hôpital.
Une mère déracinée, un peu burder-line, qui pourtant fait tout ce qu'elle peut pour ses hommes.
Deux frères, intelligents, qui abusent souvent de leur droit d'aînesse mais qui pourtant semblent aimer leur petit frère qui nous semble à la lecture différent.
Un père, Grand Directeur Très Respecté mais intellectuel uniquement, qui ne sait pas vraiment interagir avec les autres hormis ses patients. Qui reste à lire et à réfléchir tout le temps, en spectateur de la vie de famille au lieu d'en être un acteur sauf lors de trop rares moments.

La grande force du roman reste pour moi ces phrases simples dont je parlais plus haut. L'auteur analyse peu, surtout dans l'enfance. Il nous livre les faits tels qu'il se les rappelle, à nous d'en tirer nos conclusions.
Les chapitres sont bien découpés, relativement courts ce qui permet de couper la lecture facilement ou de se dire "allez, encore un chapitre avant de dormir".
Le livre se lit facilement et vite. Je pense que ses personnages resteront en moi un moment.

En résumé, ce livre est pour moi une belle découverte, je remercie chaleureusement les Editions Pocket et le forum Partage Lecture pour ce partenariat.

_________________
Mes challenges en cours:      
avatar
Nisa
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 5733
Localisation : sous la couette avec un bon bouquin
Date d'inscription : 18/02/2012

https://nisalectures.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Meyerhoff, Joachim] Jusqu'ici et pas au-delà

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum