Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Taylor, C.L] Le mensonge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Taylor, C.L] Le mensonge

Message par Cassiopée le Mar 12 Avr 2016 - 23:03



Le mensonge
Auteur : C.L.Taylor
Traduit de l’anglais par Luce Michel
Éditions : Marabout (Avril 2016)
Collection : Thriller
Nombre de pages : 384
ISBN : 978-2-501-10377-0

Quatrième de couverture

Jane Hughes a un compagnon affectueux, un travail qu'elle aime dans un refuge pour animaux et vit dans un cottage au Pays de Galles. Elle est plus heureuse qu'elle n'a jamais été. Mais sa vie est un mensonge. Jane Hughes n'existe pas. Cinq ans auparavant, ce qui devait être un voyage de rêve s'est transformé pour Jane et ses amies en véritable cauchemar qui a coûté la vie à deux jeunes femmes. Jane a bien tenté de mettre le passé derrière. Mais quelqu'un connaît la vérité sur ce tragique épisode de sa vie. Quelqu'un qui a l'intention de ne pas la laisser en paix tant qu'il n'aura pas détruit la vie de Jane et tout ce qu'elle aime.

Mon avis

On le croit loin, oublié quelques fois …. Et puis il ressurgit, car même très bien enfoui, il ressort toujours et vous colle à la peau… Qui ? Le passé, celui qu’on voudrait laisser derrière soi, pour faire peau neuve, vie nouvelle, table rase….mais on le sait bien, c’est toujours ce qu’on veut taire qui finit par se savoir…..

Jane est parfaitement installée au Pays de Galles, son activité professionnelle lui plaît, elle vient de rencontrer un chéri, sa bicyclette roule à merveille….. Tout va bien ! De plus, sa collègue lui fait confiance et elle est vraiment très à l’aise au milieu des animaux du refuge, en harmonie …. Elle s’est reconstruite, sur des bases qu’elle souhaite solides, bien décidée à profiter de la vie et à laisser les angoisses derrière elle….

Rien n’est jamais simple et ce qu’on croit acquis ne l’est pas forcément… Un grain de sable, petit, si petit, un incident et toute la mécanique se dérègle…. Ici, une lettre anonyme et toutes les peurs de Jane refont surface…. A qui en parler, comment gérer, à qui faire ou ne pas faire confiance ? La situation est délicate pour elle, la frontière très fine entre tout révéler et ne dire que ce qui est nécessaire pour être protégée.

Le roman est construit avec une alternance de deux périodes : on découvre, par bribes, ce qui s’est déroulé cinq ans auparavant et en parallèle, on suit Jane dans son quotidien, dans le présent. C’est elle qui raconte, donnant une force supplémentaire au « je » qui résonne en nous. Dans chaque période, une inquiétude profonde s’installe, instaurant un malaise, un mal-être que ressent le lecteur. Le présent de narration donne de la vivacité au récit, évitant les lourdeurs des temps du passé. De ce fait, on est au cœur des actions, des émotions, des ressentis des différents protagonistes. Quatre filles, très amies, c’est toujours un peu délicat, des binômes se forment , des jalousies, des comparaisons, ce sont des filles…..Et les personnalités féminines sont de temps à autre bien difficiles à cerner … et surtout à comprendre…. Ces quatre là ont choisi de partir loin, en voyage, pour se ressourcer, mais toute la difficulté réside dans ces options…. Les repères ne sont plus les mêmes, l’intimité vingt quatre heures sur vingt quatre transforment les relations, exacerbent les sentiments, portant tout à l’extrême et si, de plus, ceux qu’elles rencontrent ont une part d’ombre…..rien ne sera aisé ….. Elles seront confrontées à des événements qu’elles ne peuvent pas maîtriser et qui les mettront tour à tour dans des situations difficilement gérables…. Les jeunes se « cherchent », ont parfois besoin de défis, de nouveautés, et c’est le cas de ces quatre amies…. Au bout de leur lointain voyage, elles ne trouveront peut-être pas ce qu’elles étaient venues chercher et elles essaieront tant bien que mal de l’oublier dans le présent……

Ce roman est très bien écrit (la traductrice a sans aucun doute trouvé les mots justes) et il est palpitant, le suspense est omniprésent. Des sujets graves sont abordés comme le poids du passé, la rédemption, la résilience, le harcèlement, la place des médias, l’importance du regard de l’autre, des autres….. Cette lecture m’a emportée, je l’ai lue d’une traite, ne souhaitant pas lâcher ces jeunes femmes, devenues des « familières » en quelques pages…. Une grande force dans le style de l’auteur rend tout cela réel ….. et c’est sans aucun doute pour cela qu’on « adhère » immédiatement à l’intrigue.


avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8809
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum