Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Tharreau, Estelle] Orages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 4 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

[Tharreau, Estelle] Orages

Message par Cassiopée le Ven 15 Avr 2016 - 0:14



Orages
Auteur : Estelle Tharreau
Éditions : Taurnada (21 Mars 2016)
Collection : Le tourbillon des mots
Genre : Thriller
Nombre de pages : 270
ISBN : 978 2 37258 016 8

Quatrième de couverture

Si vous éleviez seule une fille de seize ans et que votre petit ami devenait trop encombrant, refuseriez-vous un travail et une belle maison dans un village de carte postale où tout le monde semble prêt à vous aider ? Il est probable que non. Pourtant, vous auriez tort !
Les nuits d'orage peuvent s'avérer mortelles pour qui ne sait pas lire entre les lignes du présent et celles d'un passé enfoui depuis plus d'un siècle dans un cahier d'écolier jauni et écorné.

Mon avis


Merci aux éditions Taurnada pour cette lecture en partenariat.


Ah, les petits villages ! Tout le monde connaît tout le monde, tout se sait et il n’est pas rare que chez le cafetier, la vie des uns et des autres soit étalée…. Certains regardent derrière leurs carreaux, d’autres jouent les indifférents mais n’en pensent pas moins… Et on chuchote, et on radote, et on cause, ou on se tait mais pourquoi ? Les campagnes un peu isolées abritent parfois de lourds secrets, des cadavres dans les placards qu’il faut faire attention de ne pas laisser sortir, des secrets qui n’en sont pas pour tout le monde, des « arrangements » avec la vérité….

Tant que tous les habitants adhérent à ces principes, tout va bien, il ne se passe rien de dérangeant mais …. Un grain de sable enraie facilement un rouage….. un nouvel arrivant également….enfin deux…. Célia et sa mère…. Deux personnalités féminines… des vraies femmes donc – je ne vous apprendrai rien – curieuses et entêtées, encore plus lorsqu’on leur dit de ne pas chercher à comprendre et d’accepter les choses telles qu’elles sont ou ont été…. Comme si une femme pouvait se contenter de cette réponse !!!!

Et les voilà, chacune de son côté à creuser, fouiller, observer, écouter, mettre leur nez où on leur déconseille, prendre des risques, et se retrouver dans des situations délicates…..

L’écriture d’Estelle Tharreau est vive, moderne, fluide. Elle installe très bien l’atmosphère du village, les gens moins accueillants et ceux qui sont, semble-t-il , heureux de la voir arriver. Plus on avance dans la lecture, plus l’ambiance est stressante, plus on se pose des questions. On essaie de comprendre ce qu’on nous cache et que l’auteur nous lâche par bribes…

J’ai beaucoup apprécié cette lecture, j’ai trouvé l’intrigue bien construite, les indices habilement intégrés au texte. L’auteur a su mettre en place une histoire et des protagonistes atypiques et ce premier roman est de très bonne facture.
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8815
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tharreau, Estelle] Orages

Message par Marie-Claude le Ven 15 Avr 2016 - 1:48

Il y a du mystère dans l'air Suspect c'est ce que laisse penser drunken ta critique !!!
avatar
Marie-Claude
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 74
Localisation : France
Date d'inscription : 08/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tharreau, Estelle] Orages

Message par titibus le Ven 15 Avr 2016 - 19:22

Béatrice élève seule sa fille de 16 ans, Célia. Elle a l'art et la manière de s'engager dans des histoires d'amour vouées à l’échec, et entre son cœur d’artichaut et son travail, elle n'est pas très présente pour sa fille.

C'est pour fuir le dernier tocard en date, qui la berce d'illusion depuis 5 ans, et prendre un nouveau départ, qu'elle décide d'accepter un poste d'expert comptable dans le village de Sauveur, en Franche-Comté. Ce charmant village a tout pour plaire à Béatrice : un emploi l'y attend, ainsi que le logement de fonction qui s'y rattache, les commerces et services de 1ere nécessité sont présents, et la ville n'est qu'à 20 kilomètres, condition indispensable pour que sa fille trouve la pilule moins amère...

A peine arrivée à Saint Sauveur, elle est chaudement accueillie par son charismatique maire, ainsi que par le cafetier. Mais pourquoi le boucher du village, ainsi que la boulangère lui battent-ils froid? Et qui est cette mystérieuse Flore Lebon, généreuse donatrice du village qui vit recluse depuis de nombreuses années? C'est elle qui a facilité la venue de Béatrice et de Célia.

L’atmosphère idyllique du début du roman va vite se transformer en ambiance lourde et pesante. Les habitants du village, qui semblent vivre dans une si belle harmonie ont beaucoup de secrets à cacher, et cela depuis fort longtemps comme en témoigne le journal secret d'une précédent habitante de la maison, que Célia découvrira caché dans une poutre de sa chambre.

La jeune femme et son adolescente de fille mèneront leur enquête en parallèle, toutes deux pressentant des malheurs futurs, mais ne voulant pas inquiéter l'autre avec ses doutes.


J'ai beaucoup aimé l'écriture d'Estelle Tharreau, c'est à mon avis un premier livre vraiment très réussi. J'ai eu beaucoup de mal a le lâcher pour vaquer à mes occupations, tant le suspense est prenant. Et au milieu de tout ça, j'ai trouvé une belle réflexion sur les rapports mère/fille, avec son lot d'incompréhensions, dû au manque de communication.

J'ai aimé l'idée des deux enquêtes menées parallèlement par les deux héroïnes, ainsi que les allers-retours entre passé et présent. Cela rajoute à la facilité de lecture, et au suspense aussi.

Je mets souvent du temps à entrer dans un livre, même si je prends plaisir à ma lecture par la suite. Ici, un prologue aussi concis qu'alléchant m'a propulsé directement dans l'histoire. Dès la première phrase, j'ai su que j'allais aimer. Et je ne suis pas trompée, j'ai aimé de bout en bout, même lorsque l'auteur m'a emmené dans des chemins tortueux que j'évite d'emprunter habituellement. Un épilogue encore plus concis m'a dans un premier temps désarçonnée mais...tout était dit, en effet.

Bref, je me suis régalée avec cette lecture, merci aux Editions Taurnada et à Partage Lecture pour ce très beau partenariat.
avatar
titibus
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 933
Age : 47
Localisation : nord
Emploi/loisirs : Assistante maternelle/Musique/randonnée
Genre littéraire préféré : roman
Date d'inscription : 02/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tharreau, Estelle] Orages

Message par tite_puce le Lun 18 Avr 2016 - 16:33

Lu dans le cadre d’un partenariat entre le forum Partage Lecture et les Editions Taurnada. Je les remercie chaleureusement ainsi que l’auteur Estelle Tharreau.

Béatrice Clar élève seule sa fille de 16 ans, Célia. Elle décide de repartir du bon pied en laissant derrière elle son boulot et surtout son petit ami qui la mène en bateau depuis trop longtemps. Elle accepte un poste d’expert-comptable dans un village de Franche-Comté. Le poste est idéal, presque trop beau pour être vrai. Tout le monde va l’accueillir à bras ouverts. Tout le monde ? Non pas tout à fait. La boulangère et le boucher lui réserve un accueil glacial et tente de l’intimider pour la convaincre de repartir. Mais pourquoi ?
Mère et fille vont très vite chercher à comprendre ce qui est arrivé à leur prédécesseurs et leur curiosité est attisée par le fait que tout le monde semble cacherquelque chose. Sans se concerter elles collectent les indices chacune de leur côté qui ne sont bien sûr pas les mêmes. Sans les mettre en corrélation elles ne pourront comprendre la vérité qu’à la fin avec des révélations bien surprenantes. Yann, fils du boucher, Maddy fille de la boulangère et du maire seront aussi de la partie, car ils ne croient pas au suicide de leur amie Julie (qui habitait la maison avant Célia justement).

Orages : le titre est bien choisi, tout comme les titres des chapitres qui retracent l’arrivée d’un orage ce qui colle aux différentes parties du récit. Plus on avance dans le récit et plus l’ambiance est pesante, stressante jusqu’à ce que la vérité éclate, comme l’orage ! L’auteur a su construire une intrigue captivante en lâchant les indices au fur et à mesure. J’avoue que le coup du coupable tout désigné, je n’y ai jamais cru et j’ai eu raison.
On ressent bien l’ambiance des petits villages où tout le monde connait tout le monde. Si tout le monde garde le silence, l’équilibre se maintient, mais tout s’effondre si quelqu’un décide de mettre un coup de pied dans la fourmilière, car trop c’est trop et dans ce cas tant mieux !

Pour conclure c’est un très bon premier roman. Je vous le recommande fortement.

PS : les noms des lieux (Vesontin, le bois de Chailleux..) sont-ils des dérivés des noms de lieux réels de Franche-Comté, car ils sonnent familiers à mon oreille ??? Curiosité personnelle…lol


Dernière édition par tite_puce le Mar 19 Avr 2016 - 4:11, édité 1 fois
avatar
tite_puce
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 766
Age : 36
Localisation : Haut-Doubs/Alpes Maritimes/Singapour
Emploi/loisirs : Maman à la maison de 2 joyeux petits monstres / Prof des écoles
Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tharreau, Estelle] Orages

Message par Lilo85 le Mar 19 Avr 2016 - 0:06

Mon avis :

Merci aux éditions Taurnada et au forum pour ce partenariat !

Chaque fois (ou presque) que le forum propose un partenariat avec cette maison d'édition, je tente ma chance et c'est en partie leurs romans qui m'ont encouragée à sauter le pas de la liseuse. Une fois encore, je n'ai pas été déçue.

On plonge rapidement dans l'installation de Béatrice Clar et sa fille Célia. Elles arrivent dans un petit village au nom prometteur de Sauveur. Selon les premières discussions, les gens lui répètent "Vous verrez, vous allez vous plaire ici. Tout le monde se plait ici !". Mais voilà qu'elles arrivent dans un petit village, une communauté où tout se sait, tout le monde connait tout le moins et surveille les faits et gestes de chacun. Cela a un côté rassurant, car tout le monde lui propose de l'aide et un appui, mais d'un autre côté, elle doit accepter de ne presque plus avoir d'intimité. Comme elle le dit, "Ce nouveau mode de vie avait les défauts de ses qualités." On fait la rencontre de deux familles qui se détestent, mais sans qu'on en connaisse les détails.

On se rend vite compte qu'il y a quelque chose de louche qui se passe dans ce village. L'auteure nous distille des informations petit à petit. Le récit commence tranquillement puis tout s'accélère pour notre plus grand plaisir.

S'agissant de la plume de l'auteure, elle alterne le récit à la première personne lorsqu'elle nous raconte ce que vit Béatrice, puis on passe à un récit à la troisième personne lorsqu'il s'agit de ce que vit sa fille. Toutes deux se lancent dans une quête visant à découvrir ce qui a pu arriver à la locataire précédente et à sa fille. Chacune découvre de son côté des nouvelles informations. Le lecteur est ainsi amené à avoir tous les détails avant même que les protagonistes aient pu ou voulu échanger. On en apprend aussi beaucoup grâce à un journal vieux de plusieurs années qui nous raconte la vie à Sauveur à l'époque. Mais on comprend assez vite qu'il y a certaines histoires qu'il vaut mieux ne pas remuer. On s'inquiète alors pour Béatrice et sa fille, on craint qu'il ne leur arrive quelque chose.

La dimension météorologique a aussi son importance, dès lors que les soirs d'orages, les événements se bousculent. J'ai bien apprécié que chaque partie du livre nous annonce un changement météorologique, les éléments se déchaînant petit à petit. On est embarqué dans l'histoire et on regrette presque d'arriver aussi vite à la dernière page ! Je mettrais un tout petit bémol sur la chute qui est un peu trop rapide à mon goût et j'aurais aimé qu'elle soit un peu plus développée. On n'est pas passé loin du coup de cœur !

Pour conclure, ce premier livre de l'auteur est très réussi et je pense que c'est une auteure à suivre !

_________________
Lecture en cours :  study  Garth Risk Hallberg - City on Fire study
                                                                         
avatar
Lilo85
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 2068
Age : 31
Localisation : Au milieu des montagnes
Emploi/loisirs : Juriste
Genre littéraire préféré : Tout et même plus... Je me laisse surprendre !
Date d'inscription : 22/05/2012

http://m-selle-lit.blogspot.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tharreau, Estelle] Orages

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum