Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Villalobos, Juan Pablo] Les temps perdus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Villalobos, Juan Pablo] Les temps perdus

Message par lili78 le Lun 18 Avr 2016 - 19:08



Villalobos Juan Pablo - Les temps perdus
Actes Sud - 295 pages

Quatrième de couverture : Après une dure vie de labeur à vendre des tacos douteux dans le centre de Mexico, Teo coule une retraite pittoresque dans un vieil immeuble délabré qu’il partage avec une dizaine de congénères et une impressionnante légion de cafards. Indépendant et fantasque, il refuse obstinément d’intégrer le cercle de lecture du troisième âge initié par la sémillante Francesca, objet de tous ses fantasmes. Il n’a pourtant échappé à personne qu’il est probablement écrivain, puisqu’il passe son temps à noircir des carnets. Converti en ennemi public numéro 1, il détient, fort heureusement, une arme imparable : la Théorie esthétique d’Adorno, véritable bijou multi-usage, paradigme vital tout aussi efficace pour chasser les vendeurs importuns et exterminer les blattidés hostiles que pour river le clou à des vieillards décatis obnubilés par leurs ateliers de macramé, de modelage en mie de pain ou d’analyses de haute volée sur La Recherche du temps perdu. Entre querelles de voisinage hilarantes et pulsions érotiques déjantées, l’auteur embrasse trois quarts de siècle de l’histoire du Mexique avec révolution et contre-révolution, crimes d’Etat, corruption, assassinats, disparition et marginalité. Une irrévérence affirmée, instructive et salutaire.

Mon avis : J’ai d’abord été attiré par ce livre pour sa sublime et amusante couverture, puis bien sûr par son résumé. Dois-je l’avouer j’ai un faible pour les vieux plutôt pas commode voire totalement grincheux. jocolor
Teo ne m’a pas déçue, il est le roi de la dérision. Sa légendaire amabilité, son sens de la répartie, et son gout immodéré pour l’alcool font de lui un personnage complètement déjanté.
Entre passé et présent, Théories esthétiques, prise d’otage, échauffourées, et histoire du Mexique revu et corrigé entre deux bières et une téquila, la vie de Teo, et sa bande de cafards, s’écoulent.
Seul petit bémol, la relation de Teo avec la race canine m’a un peu choquée. Evil or Very Mad

C’est le premier roman que je lis de cet auteur, et je l’ai beaucoup apprécié.


Extraits : « Marilin était toujours à l’endroit où je l’avais vue la dernière fois, assise dans un recoin de ma mémoire…elle avait toujours quinze ans et j’étais un vieux : les femmes connaissent des trucs étonnants pour combattre le passage du temps. »
« Il regarda Willem donner de grands coups de Bible sur le mur pour écraser un cafard… Les cafards sont des bêtes du démon, dit Willem, la parole du Seigneur est très puissante, quand on l’administre au démon. »
« Au fil des saloperies, ainsi s’écoulait la vie.
»
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2270
Age : 46
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum