Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Fast, Howard] La dernière frontière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Fast, Howard] La dernière frontière

0% 0% 
[ 0 ]
75% 75% 
[ 3 ]
25% 25% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

[Fast, Howard] La dernière frontière

Message par Tchezare le Mar 26 Avr 2016 - 20:01

[Fast, Howard]
La dernière frontière
ISBN 9782351785409
304 pages





Présentation de l’éditeur

1878. Les Indiens cheyennes sont chassés des Grandes Plaines et parqués en Territoire indien, aujourd’hui l'Oklahoma. Dans cette région aride du Far West, les Cheyennes assistent, impuissants, à l'extinction programmée de leur peuple. Jusqu'à ce que trois cents d'entre eux, hommes, femmes, enfants, décident de s'enfuir pour retrouver leur terre sacrée des Black Hills. À leur poursuite, soldats et civils arpentent un pays déjà relié par les chemins de fer et les lignes télégraphiques. Et tentent à tout prix d'empêcher cet exode, ultime sursaut d'une nation prête à tout pour retrouver liberté et dignité.


Mon avis
Je tiens à remercier les éditions Gallmeister (Totem) de m'avoir fait parvenir ce livre.
Lecture sur un sujet que je n'avais jamais testé. Les tribus "indiens" au XIXe siècle. De plus basé sur une histoire réelle pour laquelle l'auteur a fait des recherches afin de relater au mieux ce passage de l'histoire.
J'ai pris un risque en postulant car je ne savais pas à l'avance si le sujet allez réussir à me tenir en haleine. C'est chose faite.
Je ne suis pas dans un coup de cœur comme je pourrais le connaître à travers une excellente intrigue policière mais je ne me suis lassé à aucun moment de ma lecture. C'est même plutôt l'inverse où j'ai tourné page après page, chapitre après chapitre pour suivre cet événement
Qu'en est-il?
1878, l'Amérique et les réserves fédérales. Ces Terres où l'on a autorisé les différents clans de l'Homme rouge à s'installer sous contrôle des dirigeants et de l'armée. Oui mais cela suite à des batailles où l'Homme blanc les a chassés de leur terre d'origine pour se les approprier. Et tout le monde n'y gagne pas au change.
Alors un clan, les soldiers dogs, se met en quête de retraverser le pays, pas loin de 1200 km pour retrouver leur parcelle d'origine. Celle d'où ils viennent.
S'en suit une chasse poursuite, le jeu du chat et de la souris car oui l'humour est aussi au rendez-vous sous une toute petite forme qui va user les soldats à travers le pays pour les rattraper et les réinsérer dans leur réserve. L'indien qui n'est ici pas décrit comme violent, saura montrer qu'un homme est prêt à se battre pour ses convictions, pour ce qu'il croit juste et pour sa famille.
L'issu de ce récit, a, à l'époque où il s'est déroulé, amené nombre de critiques dans les médias pour la façon dont il s'est déroulé et dont il a fini.

Je mettrai 8/10 et je retenterai ET un livre de l'auteur ET un livre du même sujet.
Car j'ai appris un fait de l'histoire, j'y ai vu des trait de caractères mis en valeur, les fautes commises par l'Homme, la méchanceté humaine, la colonisation et une partie du Canada vu comme un refuge.

_________________

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Lecture en cours :
N'éteins pas la lumière
de Bernard Minier




avatar
Tchezare
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 3136
Age : 30
Localisation : Sens/Yonne
Emploi/loisirs : Chauffeur livreur
Genre littéraire préféré : un peu de tout
Date d'inscription : 18/07/2013

https://leslecturesdetchez.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fast, Howard] La dernière frontière

Message par louloute le Mer 27 Avr 2016 - 7:44

Merci Loïc pour ta critique   Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10236
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fast, Howard] La dernière frontière

Message par louloute le Dim 1 Mai 2016 - 17:36

Je ne connais pas trop l'histoire des Indiens d'Amérique dont les Cheyennes, hormis au travers des films de cow boys.
Ce livre retrace les dernières heures des Cheyennes, en 1878. Ils sont chassés des Grandes Plaines pour être parqués dans un territoire en Oklahoma, où ils meurent un par un de maladie et de famine car rien ne vit dans ce désert.
300 Cheyennes les Soldiers dogs de redoutables guerriers avec leur chef Little Wolf, veulent quoiqu'il arrive retourner dans leurs pays.
Mais que peuvent faire 300 indiens contre toute une armée de soldats? Certains, croiront qu'avec juste une poignée d'hommes ils pourront   reprendre ces quelques vieillards avec femmes et enfants, tristes illusions, d'autres échafauderont un plan d'attaque mais subiront la ruse des Indiens. Mais le froid et la faim auront raison d'une partie d'entre eux, ils seront parqués comme des bêtes dans un bâtiment, sans eau ni nourriture. Mais peut on ployer la volonté d'hommes prêts à tout pour retrouver leur patrie, quitte à mourir?
Ce livre tiré de faits réelzs, nous montre la cruauté des hommes envers d'autres hommes de races différentes, ne voyant dans ces races que de vulgaires animaux sans conscience.
L'écriture est très agréable, on est transporté dans ces contrées Américaines à la poursuite des Indiens, on prend fait et causes pour les indiens. Néanmoins, j'aurais bien voulu connaitre le point de vue des Indiens, comment ils considéraient ces étrangers qui les poursuivaient sans relâche, alors qu'ils voulaient juste rentrer chez eux. Quelle était leur stratégie pour mettre en déroute tout une armée?

Merci au forum et aux éditions Gallmeister pour ce partenariat qui ne m'a pas laissé indifférente.

Note: 8/10
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10236
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fast, Howard] La dernière frontière

Message par yaki le Lun 9 Mai 2016 - 14:34

Ce roman se déroule en 1878. Il a été écrit en 1941 et est juste réédité en France. C’est l’histoire de trois cents Cheyennes, hommes, femmes et enfants, qui décident de quitter la réserve où ils ont été parqués, dans l’Oklahoma, pour retourner vers leurs terres ancestrales. En effet, dans leur réserve, ils subissent famines et épidémies, ils sont dépendants des rations alimentaires que le gouvernement veut bien leur donner. Retourner sur leurs terres est un acte désespéré, le seul moyen pour eux de retrouver leur  liberté. Les responsables de la réserve et ceux de l’armée, au nom de la loi, se mettent à leur poursuite. Evidemment l’issue de cette poursuite est jouée d’avance !

Entre western et roman d’aventure, ce roman est avant tout un récit fort, poignant, sur un épisode dur de l’histoire américaine (le roman est tiré de faits réels). Il est intéressant et utile pour ne pas oublier une histoire loin d’être glorieuse, pour ne pas oublier ce qu’on a fait subir aux Indiens. Ce qui m’a un peu déroutée c’est une certaine distance de l’auteur sur les évènements, j’ai eu du mal à entrer dans le roman et à m’attacher. Mais c’est à lire indéniablement !

Merci aux éditions Gallmeister et à Partage-Lecture pour cette découverte.
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 40
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fast, Howard] La dernière frontière

Message par louloute le Lun 9 Mai 2016 - 18:07

merci Yaki pour ta critique   Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10236
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fast, Howard] La dernière frontière

Message par Cassiopée le Sam 17 Déc 2016 - 23:23

Mon avis

Si l’on remet ce roman dans son contexte, il me semble important de signaler qu’il a été écrit en 1941. Howard Fast dénonce comment les indiens ont fui, en 1878, l’Oklahoma, où les autorités les avaient « placés » (on pourrait même écrire « parqués » sans leurs accords. Le peuple indien a décidé de retourner sur ses terres, plus au Nord, et c’est ce combat qui est présenté dans cet ouvrage.

J’ai toujours ressenti une tendresse particulière pour les Cheyennes, Cherokees ou autre peuplade opprimée, aussi ce recueil, inspiré de faits réels, m’a fascinée. Face au « bulldozer » américain, ces hommes, en minorité pourtant, n’ont pas baissé les yeux. Ils ont lutté, ils se sont battus avec une foi inébranlable. Ils n’étaient que trois cents et en face il y avait des milliers de soldats. Je crois qu’on peut soulever des montagnes lorsqu’on ressent l’injustice. Pas à pas Howard Fast nous montre l’aberration du système politique américain. Ces bureaucrates qui imaginent qu’il suffit de décider une action pour qu’elle se fasse, qui croient qu’on traite les hommes comme des « pions » et non pas comme des individus à part entière.

L’auteur décrit avec une précision quasi chirurgicale, les faits vus du côté américain, les indiens tendant (comme sur le terrain) à disparaître au fil des pages. On découvre cette tragédie comme un fait divers, car il est difficile de s’attacher aux personnages puisqu’aucun d’eux ne prend le premier rôle. Celui-ci étant tenu par la violence, assortie de la bêtise, des hommes…..

Un texte fort qui laisse une trace au plus profond de nous …..

_________________
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8999
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fast, Howard] La dernière frontière

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum