Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Solé, Robert] Hôtel Mahrajane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Solé, Robert] Hôtel Mahrajane

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Solé, Robert] Hôtel Mahrajane

Message par lalyre le Mer 27 Avr 2016 - 18:09

[Solé, Robert]
Hôtel Mahrajane
Editions Seuil octobre 2015
ISBN 978 2 02 128811 7
262 pages

Quatrième de couverture
L’hôtel Mahrajane est l’un des joyaux de Nari, un petit port arabe de la Méditerranée. Dans cette ville cosmopolite, séparée de la capitale par un désert, chacun ? musulman, chrétien ou juif ? trouve sa place. On n’y vit pas vraiment ensemble, mais en voisins. Les amours entre personnes de communautés différentes ne vont pas jusqu’au mariage, sauf à provoquer des drames.
Depuis la mort du fondateur, c’est son gendre, Haïm Lévy-Hannour, qui dirige l’hôtel, aux côtés de sa séduisante épouse, Nissa. Le Mahrajane fait office de club pour la bonne société locale. La famille du narrateur en est exclue, mais l’oncle Louca y a ses entrées, par la porte de service. Au cours des déjeuners dominicaux, ce personnage fantasque, adoré des enfants, en révèle une partie des secrets.
Le narrateur découvrira à son tour les coulisses du Mahrajane. Mais cet hôtel de charme peut-il résister aux bouleversements politiques et religieux qui affectent la région ? Il connaîtra des transformations successives, jusqu’au feu d’artifice final…

Mon avis
Dans ce roman, le narrateur nous fait connaitre la société et l’histoire égyptienne des années 1950 à nos jours (bien que je ne considère pas ce roman comme historique) cela décrit avec simplicité et beaucoup de précisions. Nari est une petite ville fictive, au bord de la Méditerranée ou musulmans, chrétiens et juifs vivent en bonne entente, jusqu’au jour ou les juifs sont expulsés, le directeur de l’hôtel Mahrajane et sa femme sont aussi obligés de quitter l’Egypte. C’est alors que l’hôtel jusqu’alors luxueux est ouvert à tous, le service laissant à désirer et le bel immeuble se dégrade faute de moyens. J’ai aimé la plupart des personnages, j’ai aussi ressenti de la tendresse dans ce livre de Robert Solé un peu comme s’il nous parlait de souvenirs d’enfance et de jeunesse, tant les descriptions me paraissent nostalgiques. Un bon roman de vacances léger et romantique à lire au bord de la Méditerranée.
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5692
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum