Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Géraud, Alain] Denys Passementier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Géraud, Alain] Denys Passementier

Message par Cassiopée le Dim 1 Mai 2016 - 0:59



Denys Passementier
Auteur : Alain Géraud
Éditions : Paulo-Ramand (Février 2016)
Nombre de pages : 220
ISBN : 978-2754304733

Quatrième de couverture

Cet ouvrage raconte l’adolescence d’un rural de 13 ans dans le Comtat Venaissin en 1490. Drapier majeur de Carpentras, homme massif, bon mais stérile, son oncle forme Denys pour lui succéder. L’apprenti découvre la grande ville et ses dangers, le monde ingrat du travail drapier et celui, plus attractif, de la confection luxueuse. Il fait la connaissance de la truculente communauté israélite, à l’étonnant cadre de vie.

Mon avis

La couverture est sobre, d’une élégance rare et le tissu représenté serait presque palpable sous nos doigts. D’ailleurs n’est-il pas là pour nous rappeler qu’il a, autant que Denys, son propre rôle à jouer dans ce livre ?

On découvre un jeune garçon au quinzième siècle, dans sa vie de tous les jours. A cette époque, on ne choisit pas réellement son destin. On fait partie d’une famille et cela induit des choix qui n’en sont pas forcément…. La voie de Denys, c’est celle qui est toute tracée et pour laquelle personne n’a besoin de lui demander son avis: prendre la succession de son oncle…
Mais être au plus près du travail quotidien permet à Denys de découvrir d’autres choses, d’autres aspects des activités professionnelles liées aux textiles. Et avec lui, nous ouvrons les yeux, sentons les odeurs, observons : des ateliers de tailleurs aux marchés en passant pas l’intérieur des demeures. Il y a également tout ce qui est vu par le côté « émotionnel » du jeune homme : ses premiers émois, sa rencontre avec l’amour, l’amitié….Le contact avec la communauté israélite et les filles …. Ce livre est foisonnant d’informations malgré un petit nombre de pages.

Denys ne choisit pas la simplicité, la facilité, et il est d’autant plus attachant qu’autrefois rare était ceux qui osait se positionner. Ce n’est pas toujours aisé pour lui mais il essaie de faire ce qu’il aime et pas ce qu’on souhaite qu’il fasse… Parfois il se met dans des situations bien délicates mais il continue d’avancer….


L’écriture est soignée, le vocabulaire en adéquation avec le contexte (j’ai même utilisé mon dictionnaire deux ou trois fois). L’atmosphère est parfaitement décrite, avec force détails de la période présentée.


Ce roman a été une belle découverte et une agréable surprise tant je me suis intéressée à ce milieu et aux relations humaines entre les différents protagonistes.



avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8813
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum