Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Lambert, Karine] Eh bien dansons maintenant!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Lambert, Karine] Eh bien dansons maintenant!

Message par Cassiopée le Dim 1 Mai 2016 - 19:06



Eh bien dansons maintenant !
Auteur : Karine Lambert
Éditions : Jean Claude Lattès (Mai 2016)
Nombre de pages : 282
ISBN : 9782709656641

Quatrième de couverture


Elle aime Françoise Sagan, les éclairs au chocolat, écouter Radio Bonheur et fleurir les tombes.
Il aime la musique chaâbi, les étoiles, les cabanes perchées et un vieux rhinocéros solitaire.
Marguerite a toujours vécu dans l’ombre de son mari. Marcel a perdu celle qui était tout pour lui. Leurs routes se croisent, leurs cœurs se réveillent. Oseront-ils l’insouciance, le désir et la joie ?

Mon avis

« On ne refuse pas la chance »

Pour son mari, Marguerite, (Maguy pour être plus distinguée avait-il dit), était une petite chose fragile, la personne « obligatoire » pour afficher un bon standing de vie et une épouse parfaite. Pas de fantaisie, pas de folie. Une vie lisse, réglée, installée où il organisait, décidait et elle, elle subissait…. Elle s’en accommodait et lorsqu’elle se retrouve veuve, son fils prend le relais. Il la surveille, « l’enferme » dans un quotidien étroit où tout est planifié, poli et prévu. « II est fils unique, il n’y a que lui pour maintenir les choses en place, comme son père l’aurait voulu. » Surtout ne pas déroger de cette ligne droite, toute tracée, qu’il faut suivre. Un chignon tiré, des vêtements sobres et l’obéissance, toujours l’obéissance…. Elle ne sait rien faire seule ou plutôt elle ne sait plus car au fil du temps, son mari triste et raide comme un parapluie, l’a privée de toutes initiatives.

Lui, c’est Marcel, il a perdu sa femme et son univers est passé de la couleur au noir et blanc… Il ne cuisine plus et se traîne dans la vie. Elle lui manque tant son aimée…. « Seul, il végète. Il a besoin d’être deux, c’est l’autre qui l’enracine. »

Une rencontre improbable les met face à face… et ils se demandent (surtout elle, qui a toujours vécue toute en retenue) s’ils peuvent oser « à leur âge ». Oser quoi ? Peut-être « vivre » tout simplement…. On va les suivre dans leurs balbutiements, leurs hésitations, leurs questionnements de personnes à qui, peut-être, la vie peut sourire à nouveau…

L’écriture de Karine Lambert est toute en tendresse et délicatesse. La nostalgie affleure dans les pages, comme un parfum un peu suranné qu’il fait bon humer. Il y a beaucoup de douceur entre Marcel et Marguerite. Il est intéressant de découvrir comment leur progéniture respective réagit face à cette nouvelle situation qui les surprend. Que font leurs parents ? Ont-ils raison ou tort ? Comment accepter qu’une personne rentre dans la vie de nos père ou mère pour vivre là où l’on avait, avant que la mort intervienne, un couple « référence » ? Que faire des souvenirs qui ne sont pas communs ? Effacer, garder une trace, une place, vivre, continuer, s’arrêter, se morfondre ?

C’est avec beaucoup de doigté que l’auteur aborde ces différents sujets. Elle le fait avec une nostalgie de l’instant qui transpire entre les lignes. Le style est comme les deux personnages principaux : beau et posé avec une pointe de fantaisie.

C’est un livre comme je les aime. Il vous emmitoufle comme deux grands bras dans un après-midi pluvieux et vous permet de voir, là-bas, derrière, au loin, le coin de ciel bleu qui ne manquera pas de revenir un jour… Et même si la fin m’a un peu laissé le cœur en vrac, me rappelant que la vie c’est aussi comme ça, je relirai ces pages car Marcel et Marguerite sont tellement « présents » dans le texte qu’ils font presque partie de ma famille…..

avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8923
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lambert, Karine] Eh bien dansons maintenant!

Message par Eiger le Dim 1 Mai 2016 - 22:19

Ah super, merci beaucoup Cassiopée, il a l'ai vraiment génial celui là! je me le note Smile

_________________
Fini : "Le cercle" - Dave EGGERS - bientôt ma chronique sera posté Very Happy 
En cours  study : "Le monde m'attend" - MIANNAY

Challenge PàL 2017 : 100% !!!! Mais je n'arrête de lire Wink
avatar
Eiger
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1012
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lambert, Karine] Eh bien dansons maintenant!

Message par maily7 le Mer 12 Oct 2016 - 15:22

L' histoire est très attendrissante. Il est rare de lire ( en tout cas pour ma part) une histoire d amour concernant deux personnes de cet age. Dans les romans, c'est toujours la jeunesse qui est mis en avant, ou alors de quadragénaire / quinquagénaire ... Pas ici.

Le début est un peu froid, mais étrangement touchant.
On s'imagine une petite vieille dame, Marguerite, ayant vécu une existence bien sage, toujours la où on l attendait. On la voit toute perdue, fragile, sans trop de repère, mais pas en pleurs, presque délivrée.
De l'autre coté, un monsieur, Marcel,  éperdument amoureux de son amie d enfance, qui est attristé depuis qu'elle a disparu. Un homme un peu bougon, entier, et plein de vie.

Le hasard de la vie les fait se rencontrer, alors qu ils ne s'attendaient à rien. Le hasard les amène tous les deux dans ce centre de remise en forme pour des raisons différentes : l'une par choix, l'un pour faire plaisir à sa fille.

L'auteur a su à travers son style rendre les 2 protagonistes extrêmement attachant. L'histoire d'amour est une bulle de tendresse. L'écriture est douce, on savoure les mots, les phrases.

Alors, je me suis demandée comment ça allait bien pouvoir finir. Si il était évident qu'ils étaient faits pour vivre ensemble, mais je me suis posée la question de savoir comment l auteur allait terminer le livre.
Spoiler:
Je ne sais pas quoi en penser : j'ai été surprise, je l'ai relu 2 fois ... ils vivent 10 ans que l on pense heureux ... Elle commence à perdre la mémoire, mais Il est la ... C'est beau..

Pour résumé, l'age des deux amoureux rend l'histoire encore plus touchante, étonnante. La vie a son lot de surprise même quand on s'y attend pas ...
Un doux moment de lecture.
avatar
maily7
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2411
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Lecture
Genre littéraire préféré : Bit-Lit, Romance, Policier, thriller, fiction
Date d'inscription : 24/01/2010

http://histoire-de-livres.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lambert, Karine] Eh bien dansons maintenant!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum