Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Vaudin, Christophe] Domgodji - Tome 1: Ombre et Lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Vaudin, Christophe] Domgodji - Tome 1: Ombre et Lumière

Message par Sharon le Lun 16 Mai 2016 - 11:27



Titre : Domgodji (Tome 1: ombre et lumière) de Christophe Vaudin
Auteur : Christophe Vaudin.
Editeur : Books on Demand (9 décembre 2015).
Nombre de pages : 265 pages.
ISBN:  978-2322043033


Présentation de l'éditeur :

En l'an 2000 de notre ère, Domgodji, issu d'une famille très pauvre, s'aventura seul dans la forêt sombre et épaisse qui le hantait depuis son plus jeune âge. S'éloignant de ses parents qui l'avaient lâchement abandonné, il finit par découvrir un monde parallèle rempli de dangers et de mystères en tous genres. Durant ces instants, il fit la rencontre d'un petit être à l'air jovial. Ce qu'il ne savait pas, c'est que ce revirement de situation n'était que le début d'une longue série d'événements tous plus étranges les uns que les autres. Sa vie et sa conception de celle-ci changea radicalement. Suivez les aventures de cet être hors du commun, à travers ses rires et ses victoires de tous les jours.

Mon avis :

Ce roman de fantasy commence à notre époque… Une époque que je n’ai pas vraiment reconnue, tant la dureté des relations entre le fils et sa mère, qui ordonne à son enfant de « déguerpir », p. 11, m’a surprise. Elle ne surprend guère le personnage principal, néanmoins, qui ne se pose pas trop de questions. Il s’en posera cependant quand des phénomènes étranges surviendront, et qu’il basculera dans un autre monde, qu’il fera de multiples rencontres, et devra lutter contre l’ennemi qui menace cet univers – et en a déjà une partie sous sa coupe.
L’intrigue apparaît ici assez classique. Mais, ce qui m’a dérangée, c’est la disproportion entre les véritables aventures (entraînements, combats, pièges dans lesquels ils tombent) et la narration de faits très banals. Domgodji et ses amis prennent leurs trois repas par jour, les plats qu’ils dégustent sont toujours surprenants et succulents, ils se lavent, dorment dans de vrais lits, ne sont jamais véritablement dérangés pendant ces activités. Même quand l’un des leurs perçoit quelque chose de « louche », p. 153, cela ne les empêche pas de continuer comme si de rien n’était, et de s’en sortir sans trop de soucis. J’ai eu l’impression que les événements, qui, parfois, sont tout de même dramatiques, glissent sur eux sans les atteindre – et sans atteindre non plus les habitants de cette contrée « qui ne se prennent pas la tête pour si peu », p. 205. Tout survient trop rapidement à mon goût dans ce récit, y compris les sentiments amoureux ou les amitiés profondes. C'est aussi le cas pour la résolution de leurs problèmes : ce qu'il fallait pour les résoudre apparaît au bon moment, ou bien l'un des compagnons révèle des capacités, un pouvoir insoupçonné. Ceci est bien pratique, mais un peu décevant pour le lecteur.
De même, j’ai trouvé les personnages beaucoup trop bavards. Domgodji est très rapidement rejoint par une, puis deux, puis trois compagnons, et à chaque fois qu’ils discutent d’un sujet sérieux ou quelconque, chaque membre de l’équipe prend la parole, pour finalement dire la même chose que les autres, ou approuver ce que le premier personnage a dit, ce qui n’apporte pas grand chose à l’intrigue, si ce n’est montrer leur belle cohésion. De plus, je n’ai pas été sensible à leur manière, très familière, de parler, avec parfois l’emploi d’une syntaxe pas toujours correcte.
Bref, la rencontre entre moi et cet univers fantasy n’a pas été des plus concluantes, mais les lecteurs assidus de ce genre littéraire apprécieront sans doute davantage.
Merci à l'auteur et au forum Partage-Lecture pour ce partenariat.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7513
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum