Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Delzongle, Sonja] Quand la neige danse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Delzongle, Sonja] Quand la neige danse

Message par Cassiopée le Dim 12 Juin 2016 - 15:56



Quand la neige danse
Auteur : Sonja  Delzongle
Éditions : Denoël (1 er Avril 2016)
Collection: Sueurs Froides
Nombre de pages : 432 pages
ISBN : 9782207132845

Quatrième de couverture

Février 2014, au nord de Chicago. La neige et le blizzard semblent avoir pétrifié la petite ville de Crystal Lake. Un matin, le médecin Joe Lasko reçoit un paquet. Y repose une magnifique poupée aux cheveux longs et roux, sosie de sa fille Lieserl disparue depuis plusieurs semaines. Comble de l'horreur : la poupée est vêtue exactement comme Lieserl le jour où elle s'est volatilisée.
Ce n’est pas tout. Depuis un mois, quatre fillettes ont été enlevées, et chacune des familles va recevoir une poupée. Joe, jeune divorcé, décide de mener sa propre enquête, aidé par une détective privée dont il était secrètement amoureux des années plus tôt. Conscients que l'affaire les dépasse, tous deux appellent à l'aide Hanah Baxter, la célèbre profileuse, et son inséparable pendule. Quelque part dans Crystal Lake, depuis très longtemps, quelqu'un s'en prend aux enfants. Les détient-il prisonnières? Sont-elles encore en vie?

Mon avis

Le froid vous prend dans ses rets….

Ne vous fiez ni au prénom de l’auteur, ni à la couverture, ni à l’intrigue….non, il ne s’agit pas d’un polar nordique de plus ! Et pourtant, tous les ingrédients sont présents pour égaler les maîtres du suspense scandinaves…..

Lesquels ? La météo fraîche pour ne pas dire glaciale( mais l’intrigue se déroule au Nord de Chicago et pas en Scandinavie). Des personnages atypiques, avec  une part d’ombre importante, au caractère complexe et dotés d’un passé trouble, très torturés pour certains. Des policiers volontaires, opiniâtres, aux relations parfois peu aisées car d’autres vecteurs que l’enquête entrent en jeu. Et bien sûr, une écriture parfaitement maîtrisée avec de nombreux rebondissements. Il ne faut d’ailleurs pas rater une miette des indices donnés par l’auteur pour bien tout comprendre (il faudrait presque tenir un arbre généalogique sur une feuille de papier annexe).

On est donc au cœur de l’hiver, là-bas, à Crystal Lake et plusieurs petites filles ont disparu sans que personne n’en comprenne les raisons. Pas de demande de rançon, pas de courrier, rien de rien. Seuls  le froid extérieur (on est en février, les lacs sont gelés, la neige et le verglas accompagnés d’un vent glacial n’incitent pas à sortir) et intérieur (les parents des enfants ont le cœur pétrifié et ne ressentent plus la chaleur tant leur vie s’est figée le jour du « malheur ») règnent, en maître, sur les journées qui s’écoulent…..

Et puis, un jour, un événement déstabilisant, dérangeant, va venir apporter un élément qui déclenchera des réactions diverses et variées mais surtout une suite d’investigations de la part des gens à qui avaient été confiées les recherches. En effet, le docteur Joe Lasko, comme d’autres parents, va recevoir, par la poste, une jolie poupée de porcelaine habillée comme son enfant disparue !  C’est, bien entendu, particulièrement morbide, mais au-delà de l’acte, il se demande s’il faut voir dans cet envoi, un message caché et lequel…. D’autant plus, que son frère, Gabe, réapparaît, et que ce dernier n’est pas très « net »…. Ce serait si facile s’il était le coupable, les choses seraient réglées rapidement et on n’en parlerait plus….

Mais l’auteur et le lecteur ne peuvent pas se contenter d’une telle facilité sinon il n’y a plus de thriller…. Ce sera donc beaucoup plus travaillé et comme je l’écrivais plus haut, il ne faudra rien perdre de ce qui est écrit ou suggéré pour comprendre et démêler l’écheveau formé par cette histoire. En effet, comme souvent dans ce genre de récits, une des principales raisons des situations actées dans le présent sera à trouver dans le passé.  Si parfois ce dernier tend à se faire oublier, il n’est est pas moins vrai qu’il forge les hommes d’aujourd’hui et de demain…. Je suis toujours étonné, même si je le conçois (puisque c’est ainsi, assez souvent, dans la « vraie vie »), de voir que ce qui a régi une enfance, puisse influencer autant le « ici et maintenant « . Ce qui me rend triste, c’est ce côté « explications et fatalité » du style : « ben, oui, je suis un monstre d’horreur mais il ne pouvait pas en être autrement, regardez mon enfance »….. C’est quelque chose qui me dérange profondément.  Je referme la parenthèse.

Sans temps mort, avec un style très addictif, Sonja  Delzongle nous entraîne dans un tourbillon où le mot ennui  n’existe pas. D’une piste à une autre, elle nous égare vers certaines possibilités avant de nous remettre sur la bonne route jusqu’à un final terrifiant et glaçant …..
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8817
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Delzongle, Sonja] Quand la neige danse

Message par joëlle le Lun 5 Juin 2017 - 17:14

J'ai découvert la plume de l'auteur en lisant Dust, et j'ai retrouvé avec plaisir Hanah Baxter et son inséparable "Invictus". Nous sommes cependant bien loin de Nairobi et de l'Afrique!
Comme il fait froid dans ce roman! Entre le lac gelé de Crystal Lake, son hiver qui semble éternel, la disparition de quatre fillettes et l'envoi de poupées sosies à leurs parents, l'angoisse est dans le coeur et le froid dans le corps.
Avec le froid, le suspens monte! L'auteur joue avec nous, ne laisse pas notre esprit en repos… et de découvertes macabres en visions hallucinatoires, la tension s'intensifie, nous sommes pris au piège… Il faut continuer la lecture pour savoir, pour être rassurée, ou pas…
J'ai quelques réserves sur la fin,  trop rapide peut-être… mais afin de ne rien dévoiler de l'intrigue, je n'en parlerai pas!
Une lecture que je conseille à tous les amateurs de thrillers!

_________________
Ma PAL

Mes lectures communes:

Mes challenges:  
"Suivi d' auteurs"
avatar
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4340
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum