Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Yukio Mishima] Le Pavillon d'Or

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis :

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Yukio Mishima] Le Pavillon d''Or

Message par Invité le Mar 12 Mai 2009 - 23:51


Le Pavillon d'Or
Yukio Mishima
Paru chez Folio (ou en Poche)
375 pages


Quatrième de couverture :


Sans rien changer à sa pose parfaitement protocolaire, la femme, tout à coup, ouvrit le col de son kimono. Mon oreille percevait jusque le crissement de la soie frottée par l'envers raide de la ceinture. Deux seins de neige apparurent. Je retins mon souffle. Elle prit dans ses mains l'une de blanches et opulentes mamelles et je crus voir qu'elle se mettait à la pétrir. L'officier, toujours agenouillé devant sa compagne, tendit la tasse d'un noir profond.
Sans prétendre l'avoir, à la lettre, vu, j'eus du moins la sensation nette, comme si cela se fût déroulé sous mes yeux, du lait blanc et tiède giclant dans le thé dont l'écume verdâtre emplissait la tasse sombre - s'y apaisant bientôt en ne laissant plus traîner à la surface que de petites tâches -, de la face tranquille du breuvage troublé par la mousse laiteuse.



Mon commentaire :

Mishima s'est inspiré de l'incendie criminel et incompris d'une merveille du Japon, le pavillon d'or. Il s'est mis dans la peau du coupable, au long de plusieurs années, pour nous offrir l'histoire intérieure d'un homme qui finit par brûler l'objet de son amour absolument délirant... Je trouve ce roman merveilleusement écrit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum