Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Loiseau, Stéphane] Massa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Massa

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Loiseau, Stéphane] Massa

Message par Pinky le Dim 3 Juil - 13:57

MASSA



Roman d’anticipation édité chez Durand-Peyroles en mars 2012

212 pages

Résumé

Que s’est-il passé cette nuit-là dans le paisible village de Beynac, sur les rives de la Dordogne ? Julien fut le seul témoin d’inquiétants phénomènes lumineux qui apparurent au pied du château. Quels liens pouvaient-ils avoir avec cette belle créature aperçue peu de temps après sur les lieux ? Un informaticien maniaque, une jeune femme marginale au passé mystérieux et un milliardaire imbu de son pouvoir vont voir leurs destins se mêler dans un monde où la consommation de masse est devenue le principal hobby. Massa, c’est une course-poursuite dans un univers au déclin aussi soudain qu’incompréhensible.

Mon ressenti

J’ai eu du mal à rentrer dans cette histoire non pas qu’elle ne soit pas intéressante mais parce que ce qui est décrit ne me parle pas. L’auteur aborde (vraisemblablement avec brio) les nouvelles technologies qui nous accompagne continuellement dans notre vie de tous les jours que ce soit au travail, ou que ce soit dans la sphère sociale, amicale ou familiale, je veux parler des ordinateurs, des portables, des oreillettes, des mini-robots ou ordinateurs qui gouvernent notre maison, la voiture… j’ai du mal avec tout cela, je privilégie la rencontre, la communication en directe.

Lorsque j’ai réussi bon gré, mal gré à me faire à l’histoire, ce sont les personnages que j’ai trouvé froids et antipathiques, en même temps eux maîtrisent vraiment bien ces techniques qui me sont étrangères, alors pour trouver des points communs…

Le monde que décrit Stéphane est certes le nôtre ou le mien mais je ne m’y reconnais pas et c’est tant mieux. L’auteur décrit admirablement notre société de consommation qui privilégie l’objet à la personne, la possession à la qualité, la rapidité à la douceur de vivre, le rendement à la sérénité… Ce ne sont pas mes valeurs. Le monde qu’il décrit s’autodétruit et se termine dans une vision apocalyptique en passant par quelques questions : imaginez-vous un monde sans portable ? Un monde sans ordinateur ? Pourtant, il n’y a pas si longtemps, nous faisions sans. L’auteur ne prône pas un monde sans ces outils (moi non plus d’ailleurs, car je les utilise un minimum et qu’ils sont bien utiles) mais peut-être qu’il y a un juste milieu à trouver. Ce sont les grandes questions de notre société : la consommation, la communication, les relations, l’argent, l’environnement…

J’ai aimé me balader à nouveau en Dordogne et reconnaitre les paysages qui sont le réceptacle de cette histoire. J’ai aimé tout ce que soulève le livre comme possible sur un futur possible si nous n’y prêtons pas garde.
A découvrir
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5801
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum