Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Keane, Mary Beth] La cuisinière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'en avez-vous pensez?

50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Keane, Mary Beth] La cuisinière

Message par plume44 le Ven 22 Juil 2016 - 13:09



Titre : La cuisinière
Auteur : Mary Beth Keane
Pages : 380 pages
ISBN : 2258098629

4ème de couverture :

L'incroyable destin de celle que l'on surnomma « La femme la plus dangereuse d'Amérique ».

Immigrée irlandaise courageuse et obstinée arrivée seule à New York à la fin du XIXe siècle, Mary Mallon travaille comme lingère avant de se découvrir un talent caché pour la cuisine. Malheureusement, dans toutes les maisons bourgeoises où elle est employée, les gens contractent la typhoïde, et certains en meurent. Mary, de son côté, ne présente aucun symptôme de la maladie. Au contraire, sa robustesse est presque indécente. Des médecins finissent par s'intéresser à son cas, mais la cuisinière déteste qu'on l'observe comme une bête curieuse et refuse de coopérer. Pourquoi la traite-t-on comme une malade alors qu'elle est en parfaite santé ? Les autorités sanitaires, qui la considèrent comme dangereuse décident de l'envoyer en quarantaine sur une île au large de Manhattan. Commence alors pour Mary Mallon, femme indépendante, un combat à armes inégales pour sa liberté...


Mon avis :

L'histoire, pour l'époque, incroyable d'une femme qui transmet une maladie pouvant être mortelle mais qui ne veut pas l'admettre malgré les preuves des médecins. Au fur à mesure du livre on se demande si elle est bête ou se voile la face. Le récit est bien écrit et le déroulement fait qu'on veut connaître la suite de la vie de cette femme qui s'obstine à vouloir cuisiner malgré les dangers encourus pour les autres. Pourtant elle ne semble pas idiote mais en même elle fait à manger à son ami qui lui n'a jamais été malade avec sa cuisine ce qui peut sembler déroutant.

J'ai très apprécié ce roman


Dernière édition par Nisa le Lun 25 Juil 2016 - 12:52, édité 1 fois (Raison : Remplacement image)
avatar
plume44
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 605
Age : 38
Localisation : nantes
Genre littéraire préféré : à peu près tout!!
Date d'inscription : 22/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Keane, Mary Beth] La cuisinière

Message par Hortensia le Lun 14 Aoû 2017 - 23:26

J'étais un peu sceptique en abordant les premiers chapitres de cette biographie " romancée " de celle qu'on surnomma " Mary Typhoïde " en son temps. Je me suis un peu renseignée sur la " vraie " histoire de Mary Mallon et le roman est très fidèle à la réalité. Et surtout c'est un très très bon crû. Une superbe découverte.
Nous avons des " flash back " qui peuvent être un peu perturbants mais on s'y habitue et ils permettent de mieux comprendre le vécu de Mary avant et au début de son arrivée à New York. Idem pour les quelques chapitres concernant son compagnon Alfred Briehof.
Là encore j'ai apprécié que le couple ne s'avère ni tout noir, ni tout blanc. Un couple avec beaucoup de hauts et de bas. On a envie de baffer Mary par moment tellement elle est entêtée avec ses idées ou intransigeante avec les autres mais qu'est ce qu'on a envie de savoir comment elle va s'en sortir ! Idem pour son compagnon que je trouvais antipathique au possible mais qui va évoluer à sa façon au fur et à mesure de la progression du récit.
Après ce qui est dommage, mais là la critique est adressée directement à l'écrivaine, c'est que l'histoire ne soit dictée que du point de vue de Mary et pas du corps médical. Le point de vue des médecins comme Soper aurait été intéressant, savoir pourquoi ils y ont mis tant de zèle à l'examiner, etc. Du coup on a l'impression de voir de gros vilains méchants aux abois au moindre faux pas de Mary. Parce qu'elle est issue d'un milieu défavorisé et eux incarnent la bourgeoisie. La dualité sociale entre gens humbles et gens riches est un thème récurrent de cette biographie.
Pour le reste nous avons une description frappante du New York du début du XXeme siècle , avec des faits comme l'explosion d'une usine ayant réellement eu , on nous rappelle le naufrage du Titanic, etc...
Un livre, une biographie, un roman... c'est vraiment complet et surtout passionnant. Les quelques petits défauts énoncés n'entachent absolument en rien du tout le plaisir de ma lecture.
Je vote coup de coeur et je vous le recommande. Wink
avatar
Hortensia
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1677
Age : 26
Localisation : La Lothlórien
Emploi/loisirs : Lecture, voyage et sieste.
Genre littéraire préféré : Tout ! ( sauf la poésie )
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum