Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Alcacer, Amadeo] Sicaria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Alcacer, Amadeo] Sicaria

Message par Cassiopée le Ven 29 Juil 2016 - 16:07



Sicaria
Auteur : Amadeo Alcacer
Éditions : Santa Rosa (Juillet 2016)
227 pages



Quatrième de couverture

Après quatre ans d’activité professionnelle ininterrompue, l’inspecteur Matich décide de retourner en Croatie, le pays de ses origines afin de s'offrir des congés bien mérités. Ses vacances n’auront pas l’effet salvateur voulu car il sera entrainé dans une opération d’infiltration de grande envergure.
A la demande du service des douanes de la ville de Pula, il devra se faire passer pour le numéro deux d’un cartel colombien afin de vendre une tonne de cocaïne et de coffrer les acheteurs.
Condamné à la perpétuité, l’Alicanto, de son côté, ne cherche qu’à s’évader. Réussira-t-il son pari fou et parviendra-t-il à se venger d’Ivo Matich ?

Mon avis

Au bout du noir….

Il est toujours difficile de retrouver un héros récurrent. On a peur de la lassitude, d’une certaine forme de monotonie, d’un manque de nouveauté et d’actions.
Mon appréhension a été balayée. En effet, Ivo Matich est un homme torturé, qui se pose énormément de questions et il a de temps à autre un comportement atypique, surprenant. Ces éléments lui donnent « du corps », de la consistance. Il est loin d’être fade et ordinaire.

Son parcours n’est pas simple. Il refuse la médiocrité mais ne sait pas toujours comment agir (notamment avec les femmes). On pourrait croire qu’il ne sait pas ce qu’il veut. Ce n’est pas vraiment cela. Son passé lui colle à la peau. Il est partie intégrante de lui. Comme tout un chacun me direz vous…. Il me semble que pour lui, c’est différent. Il est loin de ses racines, il les porte en lui et il est maladroit pour les incorporer dans son quotidien. Il se cherche en permanence. Est-ce que cela signifie qu’il n’existe qu’à travers sa profession ? L’Alicanto le hante, comme une affaire (mal) résolue. Pourtant, elle est emprisonnée donc il devrait tirer un trait…

Tout au long de cet opus, nous allons découvrir des changements chez cet homme…  J'ai beaucoup apprécié son évolution, comme si le noir l'envahissait petit à petit et voulait l’entraîner de l'autre côté de la barrière.... C'est peut-être dommage que cette "évolution" ne se sente pas plus dans ses réflexions personnelles (mais c'est très présent quand même)  ….

L’écriture de l’auteur est très agréable. Il arrive bien à montrer l’ambivalence ressentie par le policier et son mal-être permanent. Les situations sont bien décrites, sans fioriture excessive
Un roman noir comme je les aime.
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8999
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum