Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[MacDonald, Ross] Lew Archer - Tome 3 : A chacun sa mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[MacDonald, Ross] Lew Archer - Tome 3 : A chacun sa mort

Message par Sharon le Lun 15 Aoû 2016 - 11:04


Titre : A chacun sa mort.
Auteur : Ross MacDonald.
Edition : Gallmeister
Nombre de pages : 304 pages.

Mon résumé :

Elle se nomme Galatea, et sa mère est très inquiète pour elle. Voici deux mois que sa fille unique, infirmière, orpheline de père, n’a pas donné de nouvelles. Elle demande à Lew Archer d’enquêter pour savoir ce qui est arrivé à sa fille. A-t-elle des ennuis ? Vit-elle dans le péché avec un homme ? Sa beauté ne lui attire que des ennuis. Belle, Galatea l’est. Les ennuis ? Elle semble les chercher, oui.

Mon avis :

Lew Archer est un détective qui peut se laisser convaincre par une femme de mener une enquête à laquelle il ne croit. La condition ? Que cette femme soit sincère et désespérée, comme c’est le cas pour la mère de Galatea. Quant à cette dernière, surnommée Galley, Lew est persuadé qu’elle s’est attirée de gros ennuis, quand elle n’en est pas elle-même la cause. Il n’est pas sa mère, il n’est pas prêt à tomber amoureux d’elle, si belle soit la photographie qui lui est montrée, il a donc le recul nécessaire pour juger de la situation de la jeune femme (et un bon coup sur la tête lui aurait remis les idées en place, si tant est qu’elles ne l’étaient pas déjà).
Le second avantage de ce coup sur la tête est de vous montrer que l’affaire est bien plus grave qu’il ne le pensait. La jeune femme, qui se révèle être mariée (de quoi rassurer un peu sa mère) ne fréquente pas des gens très fréquentables. Etre l’infirmière d’un trafiquant de drogue, soit, on soigne qui se présente à l’hôpital, c’est un devoir. Epouser un homme – Jo-  qui n’est même pas suffisamment poli pour être honnête, manager un peu, trafiquant beaucoup, doté d’une mère qui l’a toujours préféré à son frère Mario et lui a donc donné toute confiance en lui et en ses capacités n’est pas franchement la décision qui donne une bonne opinion de soi.
Oui, Lew prend des risques dans cette enquête, parce qu’il ne supporte pas de voir des gamins, des gamines, perdre la vie, se bousiller la santé à cause de la drogue dont on les rend dépendants – déjà à cette époque. Il sait aller au-delà des apparences, dans un monde où elles comptent pourtant beaucoup. Mention spéciale, également, pour le curieux médecin légiste obstétricien – et sa capacité à aller aussi au-delà des apparences.
Encore un très bon cru signé Ross MacDonald.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7243
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum