Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Mabanckou, Alain] Lumières de Pointe-Noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

votre avis

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Mabanckou, Alain] Lumières de Pointe-Noire

Message par lili78 le Lun 15 Aoû 2016 - 19:07



Mabanckou Alain - Lumières de Pointe-Noire
Points – 247 pages

Quatrième de couverture : Après vingt-trois ans d'absence, je suis retourné à Pointe-Noire, ville portuaire du Congo où j'ai grandi. Entre-temps, ma mère est morte et, moi, le fils unique, je ne suis pas allé aux obsèques. Pendant un mois, j'ai arpenté la ville en étranger : la cabane de maman Pauline, le lycée Karl-Marx, le cinéma Rex... Jour après jour, entre surnaturel et enchantement, j'ai ressuscité les lumières de mon enfance.

Mon avis : Lumières de Pointe Noire est le premier roman que je lis de cet auteur, et je suis complètement tombée sous le charme.
Retour au pays pour l’auteur qui nous sert de guide touristique aujourd’hui et à travers le temps. On a l’impression d’y être et de suivre Alain Mabanckou comme son ombre.
C’est tout simplement extraordinairement prodigieux !

Extraits : « Manger une pomme était un privilège dans la ville. C’était, pour nous, un des fruits les plus exotiques venus des régions au climat froid. En la croquant je sentais pousser en moi des ailes qui me portaient loin. Je humais d’abord le fruit les yeux fermés, avant de le croquer goulûment comme si je craignais que quelqu’un vienne me demander un petit bout et gâche du coup le plaisir que j’aurais de broyer même les pépins puisque personne ne m’avait appris comment manger une pomme. »

« - Parce que, tonton, tu comprends, quand tu n’as pas de sandales neuves, tu peux pas arriver à l’heure en classe, tu dois les réparer dans la rue pendant deux heures, et quand tu expliques ça au maître, lui il ne veut pas comprendre, il dit que tu n’es qu’un petit menteur alors que c’est même pas vrai que moi je peux mentir ! Est-ce que tu me crois, tonton ? »

« Lève-toi, Patrie courageuse,
Toi qui, en trois journées glorieuses,
Saisis et portes le drapeau
Pour un Congo libre et nouveau
Qui jamais plus ne faillira,
Que personne n’effrayera.

Nous avons brisé nos chaînes,
Nous travaillerons sans peine,
Nous sommes une nation souveraine. »
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2270
Age : 46
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum