Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Orban, Christine] Charmer, s'égarer et mourir

Aller en bas

VOTRE AVIS

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Orban, Christine] Charmer, s'égarer et mourir

Message par Elo le Lun 15 Aoû 2016 - 23:13

Editions : Albin Michel
Date de parution : 30 mars 2016
Nombre de pages : 230 pages
ISBN : 978-2226325839




La 4ème de couverture :
" C'est Marie-Antoinette que je voulais écouter. L'écouter comme si j'avais été sa confidente. Sa voix résonne dans sa correspondance, dans ses silences, dans les mots effacés et retrouvés. Je l'ai entendu. Les lignes tracées de sa main sont comme des notes sur une partition de musique. Je perçois l'incertitude de son timbre, sa sensualité, je perçois des sons graves et légers comme l'eau d'une rivière, une rivière de larmes. "

Mon avis :

J'ai eu du mal à classer ce roman comme une biographie car l'auteure parle d'elle et de "M-A" (comprenez Marie-Antoinette) dans une même mesure ; ce qui m'a déstabilisé.
Christine Orban a, sans le moindre doute, énormément lu pour en arriver à une telle "proximité" avec le personnage de son roman. Et quel personnage : la grande et méconnue -mal-connue- Marie-Antoinette. Antoine pour les intimes. Le résultat est intéressant mais parfois déroutant puisque cela relève, parfois, du journal intime.
Si l'on s'en tient à Marie-Antoinette, le sujet du roman, c'est fort intéressant d'aborder l'Histoire -et son histoire- de façon moins factuelle, plus psychologique.
Je ne saurai si je conseillerai ce roman à quelqu'un qui "n'aime" pas Marie-Antoinette, ou qui a des forts a-priori sur ce qu'elle fût.
C'est une lecture intelligente de ce haut personnage de l'Histoire mais trop personnelle à mon goût.

Pour information, le titre vient d'une citation de Lamartine dans son Cours familier de littérature.

_________________
Et puis, de toute façon je m'en fiche, je suis une princesse ! king
avatar
Elo
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2243
Age : 29
Localisation : 92
Emploi/loisirs : Cuisine, cause animale, jardinage, loisirs créatifs
Genre littéraire préféré : Les romans contemporains. Et beaucoup d'autres !
Date d'inscription : 27/11/2014

http://elo-lit.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum