Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Ormesson, Jean (d’)] Casimir mène la grande vie

Aller en bas

votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Ormesson, Jean (d’)] Casimir mène la grande vie

Message par lili78 le Lun 22 Aoû 2016, 16:29



Ormesson, Jean (d’) - Casimir mène la grande vie
France Loisirs – 201 pages

Quatrième de couverture : Mon grand-père aimait le passé.
Moi, j'étais comme tout le monde: je préférais les filles, et les baiser. Je ne pensais à rien d'autre. Je venais d'avoir seize ans. J'étais en terminale. Je préparais le bac. L'école m'ennuyait à périr. Et la vie encore plus. Je détestais le lycée, les lundis, la roulette russe des examens et, plus tard, des concours, la sombre noria des jours. Je détestais plus encore le monde autour de moi et la vie devant moi.
Le monde me cassait les pieds, la vie me faisait peur.
L'avenir avait l'allure d'un éternel lundi, d'un bac sans cesse recommencé. De temps en temps, à la maison, un imbécile bénévole me demandait ce que je voulais faire lorsque je serais grand. J'étais déjà assez grand: j'avais un mètre quatre-vingt-neuf. Je le regardais avec fureur. Ce que je voulais faire ? Rien du tout, tête de lard. J'avais plutôt envie de mourir.

Mon avis : Il y a longtemps que je voulais lire un roman de cet auteur, j’ai jeté mon dévolu sur Casimir…ai-je bien fait ?
Casimir, orphelin de parents, a été élevé par son grand-père, plus connu sous le nom de l’irascible vieillard. Un jour Casimir présente ses deux meilleurs amis à son grand-père, et peu à peu avec quelques autres joyeux lurons, ils décident de sauver le monde et s’improvisent justiciers !
J’ai bien aimé l’écriture de l’auteur, ses petites répliques acerbes et sa façon d’interpeler le lecteur. Les personnages sont plutôt attachants, ils forment un groupe sympa très hétéroclite. Et l’idée de l’irascible vieillard en justicier est assez drôle.
Mais l’ensemble, quoi qu’honorable et justifiable, est assez peu crédible, du coup je suis un peu restée en dehors de l’histoire.

Extraits : « Sous des noms divers, le mécontentement est le sentiment dominant de notre temps. »
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2489
Age : 47
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ormesson, Jean (d’)] Casimir mène la grande vie

Message par Hortensia le Lun 22 Aoû 2016, 21:27

Merci pour ta critique Lili !  Smile
Du coup je ne pense pas me pencher sur ce livre là de Monsieur d'Ormesson.
avatar
Hortensia
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1857
Age : 27
Localisation : La Lothlórien
Emploi/loisirs : Lecture, voyage et sieste.
Genre littéraire préféré : Tout ! ( sauf la poésie )
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ormesson, Jean (d’)] Casimir mène la grande vie

Message par Bernard le Lun 20 Aoû 2018, 15:29

Mon avis :

Après la mort de Jean d’Ormesson, l’émission télévisée « La Grande Librairie » lui a consacré un hommage posthume. Etaient présents quelques académiciens français et amis (les morts sont tous des braves types, c’est bien connu) du défunt. A l’unanimité ou presque, ces écrivains ont choisi comme ouvrage préféré du grand homme : « Casimir mène la grande vie ». Bon, me suis-je dit, mon gars Bernard faut lire ce livre là !
Lors d’une location de vacances voilà t-il pas que le dit bouquin était classé dans la bibliothèque du lieu, pas mal achalandée, l’occasion faisant le larron, je m’en saisis et je le lus.
Maintenant avec le recul, si j’avais su j’aurais mieux fait de lire le journal de Mickey sauf qu’il ne se trouvait pas dans ladite bibliothèque.

Bref je n’ai pas aimé.

Avant de m’étendre je dois écrire que je joue de malchance avec cet écrivain qui, je le lui reconnais, à le chic pour dénicher des titres assez rondelets pour être attirants : « La douane de mer », c’est pas beau ça, le livre m’est tombé des mains sur les pieds, ouille ! « Le rapport Gabriel (l’Archange s’entend) » et celui-ci, hein, pas mal ? Décevant et ce dernier « Casimir….. », abracadabrantesque.

Au début ce n’est pas mal du tout, c’est même assez emballant, c’est vrai, présentation de Casimir, de ces aspirations, du grand-père et de son copain Barbaste, théologien invétéré et invité des festins concoctés par Adeline la cuisinière, entre autres talents organisationnels. Puis la rencontre avec Eric et son amie Leïla, lesquels se joignent aux précédents pour former une petite bande conviviale. Le tout présenté par le maître un peu à la façon du choix des cavalier dans le film « Les 7 mercenaires », pour ceux qui l’ont vu.
Et c’est là que ça dérape. Les 6 ci-dessus, comme Robin des Bois au mieux de sa forme, décident de pénaliser les mauvaises sociétés,méchants journaux, avares et riches etc. en les volant pour remettre leurs butins à ceux, associations, bonnes feuilles, philanthropes, qui à leurs yeux sont ceux qui le méritent le plus.
Au nez et la barbe de la police, s’entend !
Sur 10 pages c’est amusant, sur 150 c’est lassant, barbant, ennuyeux à mourir…

Mais me direz-vous : c’est une fable ! Certes, mais La Fontaine, c’est mieux et c’est plus court. Et puis c’est grandiloquent, parfois grotesque, ronflant, loufoque et presque indigne d’un auteur autant reconnu, accessoirement académicien. Ce qui ne justifie rien

L’écriture est fluide, mais ça c’est la moindre des choses, mince alors !

Bon, je n’inciterai pas à lire ce bouquin, même sous un parasol les pieds dans l’eau bleue des mers du sud en sirotant un « one mint julep » !

1/5
B




avatar
Bernard
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 73
Localisation : Val de Marne
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Polars
Date d'inscription : 22/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Ormesson, Jean (d’)] Casimir mène la grande vie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum