Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Liron, Olivier] Danse d'atomes d'or

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Liron, Olivier] Danse d'atomes d'or

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Liron, Olivier] Danse d'atomes d'or

Message par lalyre le Jeu 25 Aoû 2016 - 19:15

[Liron, Olivier]
Danse d’atomes d’or
Alma Editeur 25/août 2016
ISBN 978 2 36279 195 6
223 pages
Quatrième de couverture
Chez des amis, O. rencontre Loren, une acrobate fougueuse et libre aux cheveux couleur de seigle. Ils s’éprennent follement, s’étreignent et s’aiment le jour et la nuit dans la ville qui leur ouvre les bras. Mais Loren disparait sans un mot. Inconsolable, têtu O. la cherche jusqu’à Tombelaine en Normandie. Là, il apprendra pourquoi la jeune fille si solaire et fragile, est partie sans pouvoir laisser d’adresse. Librement inspiré d’Orphée et Eurydice, le ballet de Pina Bausch, Danse d’atomes d’or propose une nouvelle version du mythe. Ici, Eurydice n’a pas besoin d’Orphée…
D’une beauté à couper le souffle, écrit avec la rage de vivre, le premier roman d’Olivier Liron s'’inscrit dans le droit fil de L’écume des jours de Boris Vian.

Mon avis
Une histoire d’amour ou les moments de bonheur se gravent dans la mémoire du narrateur, presque une réécriture d’Orphée et d’Urydice. Le bonheur, ou personne ne peut en forcer la porte, le trouver artificiellement et le narrateur avait attendu si longtemps en silence, il avait chuchoté et supplié tant d’années à la porte. Durant cette soirée, ils avaient joué au jeu du Post-it, Loren est apparue à leur table, c’est alors que tout a commencé pour lui. Une histoire d’amour passionnée, émouvante et tragique. Une belle écriture pour nous conter cette histoire repensée et modernisée comme un long désir qui s’ouvre, qui s’offre, qui ne se mesure pas. Cependant la vie file entre les doigts, la vie, c’est un mystère, c’est un tressaillement, on s’y brûle…..Loren est partie sans rien dire, il la cherche, il comprendra sa fuite en lisant son journal intime et nous lecteurs, lirons la dernière lettre pathétique de Loren, nous permettant de comprendre. Je terminerai par une phrase de l’auteur ; La vie est une chose magnifique, mais il ne faut jamais la croire quand elle veut vous faire désespérer, car il y a s’aimer, il y a la merveille, l’énigme et la beauté… Olivier Liron dit aussi ; C’est une histoire romantique parce que tout est sincère et romanesque, parce que tout y est vrai. Je mentirais si je disais que ce roman n’est pas autobiographique. Un très bon roman avec l’amour comme thème principal …
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5703
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum