Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Pirotte, Emmanuelle] De profundis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Pirotte, Emmanuelle] De Profundis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Pirotte, Emmanuelle] De profundis

Message par lalyre le Ven 26 Aoû 2016 - 19:30

[Pirotte, Emmanuelle]
De profundis
Editions Cherche-Midi 25 septembre 2016
ISBN 978 2 7491 5104 5
286 pages
Quatrième de couverture
Bruxelles, dans un avenir proche. Ebola III a plongé l'Europe dans le chaos : hôpitaux débordés, électricité rationnée, fanatismes exacerbés. Roxanne survit grâce au trafic de médicaments et pense à suivre le mouvement général : s'ôter joyeusement la vie. Mais son ex-mari succombe au virus, lui laissant Stella, une fillette étrange dont elle ne s'est jamais occupée. Quand une bande de pillards assassine sa voisine, Roxanne part pour un hameau oublié, où l'attend une ancienne maison de famille. La mère et la fille pourront-elles s'adapter à ce mode de vie ancestral et à cette existence de recluses ?
Entre dystopie et conte fantastique, De profundis est un roman hors normes. Une plongée en enfer, doublée d'une fabuleuse histoire d'amour.

Mon avis
Voici un roman qui sort de l’ordinaire, des personnages attachants, Bruxelles ou habite Roxane, alcoolique et droguée, Mehdi un ami qui prend soin d’elle et la petite Stella, la fille de Roxane qui l’avait abandonnée aux bons soins de son père, celui-ci venant de décéder, Roxane est bien obligée d’accueillir la petite. De l’anticipation car Ebola lll a envahi la Belgique, beaucoup de morts, principalement à Liège, les hôpitaux sont remplis à tel point que les cancéreux meurent chez eux ou dans la rue. On ignore dans quelle décennie les faits décrits dans le roman se passent mais il est vrai que déjà le climat tourne au vinaigre ; tempêtes, pluies diluviennes, raz de marée et canicules sont au rendez-vous, la nature donne libre cours à sa vengeance aveugle, les grands fléaux menaient triomphalement leurs farandoles autour de la terre. Roxane quitte Bruxelles avec sa fille pour habiter dans une maison abandonnée située dans un petit hameau, pas loin d’Havelange. C’est alors pour elle l’apprentissage d’une vie ordinaire, cependant un être invisible aimerait s’approprier de son esprit (là nous sommes carrément dans l’imaginaire) même la petite Stella le ressent puisqu’elle danse pour lui. Et voilà pour la mise en route du roman, car bien d’autres faits se passent, lors d’un passage il y a de la violence (on pourrait dire que c’est du thriller) mais non, je dirai que dans l’ensemble que cette histoire est une fiction décrivant une société imaginaire dont le bonheur est difficile à atteindre et qui parfois vire au cauchemar. Utopie, retour vers le passé et anticipation ? En font un livre inclassable que j’ai apprécié……
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5837
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum