Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Preston, Douglas & Child, Lincoln] Pendergast - Tome 2 : Le grenier des enfers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Preston, Douglas & Child, Lincoln] Pendergast - Tome 2 : Le grenier des enfers

Message par Sharon le Jeu 15 Sep 2016 - 15:37



Titre : Le grenier des enfers.
Auteur : Douglas Preston et Lincoln Child.
Edition J'ai lu
Nombre de pages : 539 pages.

Présentation de l’éditeur :
Des meurtres mystérieux dans les sous-sols de Manhattan ! Deux cadavres sont repêchés dans les égouts de New York par la brigade fluviale… Les marques retrouvées sur les corps inquiètent les autorités… D’autant qu’au même moment une série de meurtres de sans-abri plonge la ville dans une psychose collective. Le criminel ? Ni un homme ni un animal… Le flegme et l’intelligence d’Aloysius Pendergast suffiront-ils à apaiser les esprits ?
Mon avis :
Ce livre est la suite de Relic…. Je n’ai pourtant pas ressenti le besoin de rechercher le premier tome, tout est suffisamment clair pour que l’on comprenne le récit.
L’intrigue commence de façon presque classique – presque : un plongeur, dont c’est la première mission, repêche deux squelettes sans tête alors qu’il devait retrouver un paquet de drogue. Snow se serait bien passé d’une telle frayeur – et D’Agosta, d’une nouvelle enquête. Si l’une des victimes est rapidement identifiée, ce n’est pas le cas pour la seconde, bien que les légistes travaillent de leur mieux. D’Agosta retrouve d’ailleurs Margaux, qui a survécu, comme lui, au monstre de Relic et en a vu sa vie transformée – pas forcément dans le sens positif du terme. Qui peut se vanter d’avoir survécu à cette épreuve sans séquelles ? personne. Ah, si, peut-être Pendergast qui, dans sa deuxième enquête, apparaît presque comme un personnage secondaire, ou du moins comme un enquêteur parmi d’autres. il est cependant possible de classer les policiers en deux catégories : ceux qui font preuve de courage et de réflexion, ceux qui font preuve de couardise et pensent réfléchir. Au cours de cette enquête, le lecteur verra qu’il n’est pas forcément plus confortable d’appartenir à la seconde catégorie.
Courageux ou pas, les enquêteurs doivent affronter. Qui? Quoi ? Difficile à dire tant l’on découvre de nouvelles disparitions. Comme souvent, si l’une des victimes n’était pas la fille d’une des femmes les plus riches de la ville, sans doute peu de choses auraient bougé. Qui se préoccupe de la disparition d’un ou de plusieurs SDF, si ce n’est, comme certains, pour s’en réjouir. Qui les montre, d’ailleurs, si ce n’est de rares romans. Pour parodier une formule célèbre, on ne naît pas SDF, on le devient, et les causes qui les ont conduits dans la rue, puis sous terre, sont aussi nombreuses qu’il est d’individus. Il n’y a d’ailleurs pas de « fin heureuse » pour eux : on ne les voit pas, ou plus, donc ils n’existent pas.
Oui, le roman peut paraître un peu « binaire » : les riches/les SDF, le monde d’en haut/ le monde d’en bas. Tout va bien dans que les deux mondes sont bien étanches. Tout va bien tant qu’aucune métamorphose ne survient. On ne dira jamais assez l’importance de la communication. Autre opposition : les hommes/les femmes. Les hommes imposent leur loi – même Pendergast, parfois. La différence est que lui peut changer d’avis. Margaux, comme Laura, sont des personnages qui comptent, et continueront de compter.
Le grenier des enfers – ou l’antichambre du pire dont l’homme peut être capable. Il n’a pas besoin d’aide.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7372
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Preston, Douglas & Child, Lincoln] Pendergast - Tome 2 : Le grenier des enfers

Message par Pistou 117 le Mar 20 Déc 2016 - 19:52

J'ai moins aimé ce volume que le précédent. Le suspense est toujours aussi efficace et la découverte des sous-sols de New-York est fascinante. Nous avons même droit à une très jolie description du lever de soleil sur Manhattan après la bagarre. Les métaphores sont très belles.

Malheureusement, trop d'invraisemblances finissent par casser la magie du suspense. Tout est "trop".
Spoiler:
Trop de méchants, trop de crânes, trop de morts.
 La scène de plongée finale, elle aussi, est trop. Trop impossible. Quelqu'un qui n'a jamais plongé ne peut pas plonger sans un minimum d'apprentissage. Alors, dans les conditions décrites par ce roman, les héros devaient mourir dix fois... Au moins ! Razz  Contrairement à ce qu'affirme mon cher Pendergast, la "plongée bouteille" n'a rien à voir avec la "plongée tuba". Dommage, vraiment. Les auteurs auraient dû choisir un autre moyen de fuite pour nos héros. Ou des héros plongeurs. Ca aurait été plus crédible.

Pas, grave, j'enchaîne avec "le violon du diable" des mêmes auteurs. Celui-ci est excellent d'après les critiques que j'ai lues sur le forum cheers Je ne vais pas cracher dans la soupe, je me laisse emporter tellement facilement par cette série que j'oublie bien vite les défauts. Même les gros, comme dans ce cas, ne m'empêchent pas de vraiment me régaler avec Preston et Child : chacun de leurs thrillers que j'ai lus est vraiment un excellent divertissement. Exactement ce dont j'ai besoin en cette fin d'année drunken
avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2735
Age : 52
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum