Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Collette, Sandrine] Il reste la poussière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre Avis.

25% 25% 
[ 1 ]
75% 75% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

[Collette, Sandrine] Il reste la poussière

Message par joëlle le Lun 19 Sep 2016 - 16:31



Titre : Il reste la poussière
Auteur : Sandrine Collette
Éditions : Denoël
Collection : Sueurs froides
Nombre de pages : 302
ISBN : 978-2-207-13256-2
Date de parution : 2016

Quatrième de couverture

Patagonie. Dans la steppe balayée de vents glacés, un tout petit garçon est poursuivi par trois cavaliers. Rattrapé, lancé de l’un à l’autre dans une course folle, il est jeté dans un buisson d’épineux.
Cet enfant, c’est Rafael, et les bourreaux sont ses frères aînés. Leur mère ne dit rien, murée dans un silence hostile depuis cette terrible nuit où leur ivrogne de père l'a frappée une fois de trop. Elle mène ses fils et son élevage d’une main inflexible, écrasant ses garçons de son indifférence. Alors, incroyablement seul, Rafael se réfugie auprès de son cheval et de son chien.
Dans ce monde qui meurt, où les petits élevages sont remplacés par d’immenses domaines, l’espoir semble hors de portée. Et pourtant, un jour, quelque chose va changer. Rafael parviendra-t-il à desserrer l’étau de terreur et de violence qui l’enchaîne à cette famille?

Mon avis

Je me suis retrouvée au fin fond de la Patagonie, à découvrir une famille, une fratrie des plus atypique…Est-ce la dureté du pays qui déteint sur les gens? Cette mère, cette femme aussi dure au travail qu'elle l'est avec ses fils, cette femme qui se bat pour survivre et qui semble incapable d'aimer.
Cette fratrie, où les plus grands battent les plus petits, où un enfant préfère passer pour un débile que de parler, et ce petit, qui, venu trop tard sert de punching-ball à ses aînés. Aucune solidarité, aucune tendresse, pas le moindre regard de compassion.
Alors comment ai-je pu être happée cette lecture au point de ne pas poser mon livre, comment ai-je pu adhérer à cette histoire. L'auteur nous prend par la main, par le coeur, par les tripes. Chaque description, la chaleur, la soif, les longues courses à cheval, les animaux ramenés au bercail…Et le suspens…Qu'adviendra-t-il du petit, de ce petit Rafael?
Un moment de bonheur que cette lecture!

_________________
Ma PAL

Mes lectures communes:

Mes challenges:  
"Suivi d' auteurs"
avatar
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4424
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collette, Sandrine] Il reste la poussière

Message par Triskell le Mar 20 Sep 2016 - 13:04

J'ai beaucoup apprécié ce roman fort dépaysant, encore une fois Sandrine Collette sait nous captiver.
avatar
Triskell
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 269
Localisation : ouest
Emploi/loisirs : jeux de lettres - cartes
Genre littéraire préféré : roman contemporain - policier - triller -
Date d'inscription : 08/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collette, Sandrine] Il reste la poussière

Message par Hortensia le Mar 20 Sep 2016 - 14:41

Une auteure que je ne connais pas du tout ! Vos critiques donnent envie de la découvrir !  Very Happy
avatar
Hortensia
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1724
Age : 26
Localisation : La Lothlórien
Emploi/loisirs : Lecture, voyage et sieste.
Genre littéraire préféré : Tout ! ( sauf la poésie )
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collette, Sandrine] Il reste la poussière

Message par Servane le Mer 4 Jan 2017 - 20:16

Je referme ce livre avec un petit pincement au coeur, les livres qu'on a du mal à quitter, cela m'arrive de temps en temps.

Au-delà de l'histoire, des longues descriptions qui ne m'ont absolument pas rebutées, j'ai aimé le style de l'écriture, la construction des phrases, le suspens qui apparaît petit à petit... quand on referme le livre, on sent bien que tout a été dit mais on aimerait que cela dure encore un peu...

Sandrine Collette m'étonne à nouveau avec ce roman, chacun a un style et un sujet bien différent mais c'est une superbe découverte à chaque fois.
avatar
Servane
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 56
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 15/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collette, Sandrine] Il reste la poussière

Message par Triskell le Mer 4 Jan 2017 - 20:34

J'aime beaucoup ses livres à part "Un vent de cendres" dont la fin est un peu tiré par les cheveux, je les ai tous lus
avatar
Triskell
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 269
Localisation : ouest
Emploi/loisirs : jeux de lettres - cartes
Genre littéraire préféré : roman contemporain - policier - triller -
Date d'inscription : 08/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collette, Sandrine] Il reste la poussière

Message par lili78 le Lun 31 Juil 2017 - 16:30

Patagonie Argentine, fin XIXème début XXème siècle, La mère veille sur son estancia, "un domaine de rien, des terres brûlées par le vent et la sécheresse". Elle y élève, d’une main de fer, des moutons et des bovins. Elle a pour seule aide ses quatre fils, qu’elle mène avec rudesse et austérité.
Le plus jeune, Rafael, est détesté et brutalisé par ses frères.
Au moment ou des choix s’imposeront à lui, Rafael saura-t-il faire fi de toute cette haine et de cette violence, dans laquelle il a grandit, pour devenir un homme honnête et droit ?

Sandrine Collette nous offre un roman, fort et puissant, qui nous transporte dans un décor hostile mais sublime.
Ses personnages sont rustiques, cruels et impitoyables, à l’exception de Rafael, un petit être solaire, qui, rejeté par les humains trouve refuge, consolation et bonheur auprès des animaux.

J’ai eu un gros coup de cœur pour Rafael, il est la complaisance et l’ingéniosité qui émerge de ce monde de brutes.

J’ai été prise au piège de cette histoire extrêmement bien menée, avec : une écriture puissante, de formidables descriptions et une atmosphère oppressante.

C’est le premier roman que je lis de Sandrine Collette, une grande et belle découverte.

Un coup de cœur.
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2240
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collette, Sandrine] Il reste la poussière

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum