Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Hilsenrath, Edgar] Le nazi et le barbier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Hilsenrath, Edgar] Le nazi et le barbier

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Hilsenrath, Edgar] Le nazi et le barbier

Message par lalyre le Sam 1 Oct 2016 - 19:17

[Hilsenrath, Edgar]
Le nazi et le barbier
Editions Points mars 2012
ISBN 978 2 7578 2853 3
488 pages
Quatrième de couverture
C’est mon histoire. Moi, Itzig Finkelstein alias Max Schulz, fils bâtard mais aryen pure souche, génocidaire nazi reconverti. En Juif, plus précisément. Une métamorphose. Un SS devenu barbier, en Israël ! Et sioniste fanatique par-dessus le marché. Ouais, installé en Terre promise comme chez moi, combattant pour la liberté du peuple élu. Voilà l’affaire. Mais laissez-moi vous raconter en détail.

Mon avis
Ce roman est d’une noirceur époustouflante et d’un humour féroce car le nommé Max Schulz qui est le narrateur a choisi de suivre Hitler et d’adhérer au nazisme en s’engageant dans les SS, cet homme malfaisant tue avec délectation et veut éliminer jusqu’au dernier des juifs, y compris son ami d’enfance Itziq. Cependant la guerre terminée, il est recherché comme criminel de guerre, qu’à cela ne tienne, l’homme va prendre le nom de son ami qu’il a tué, se fait circoncire et voilà il devient plus que juif, il joue le jeu, apprenant l’hébreu, devient religieux et enseigne les textes sacrés. C’est en brave petit soldat que le génocidaire part avec l’armée d’Israël pour combattre les arabes, il dit être fier d’avoir été promu à un grade élevé. Un roman burlesque, déconcertant, politique, l’auteur parvenant à y glisser des petits passages poétiques mais aussi des mots crus, des scènes tragiques et des situations loufoques. C’est une farce car tout est tourné en dérision sans que rien ne m’ai choqué, je me suis même amusée pendant cette lecture qui ne ressemble à aucune autre….4,5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5900
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum