Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Groult, Benoîte] Les vaisseaux du coeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Groult, Benoîte] Les vaisseaux du coeur

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Groult, Benoîte] Les vaisseaux du coeur

Message par lalyre le Lun 31 Oct 2016 - 20:04

[Groult, Benoîte]
Les vaisseaux du cœur
Livre de poche juin 2016
ISBN 978 2 253 05335 2
249 pages
Quatrième de couverture
Exhortation provocante, triomphante, à la passion physique capable de balayer toutes les différences sociales, culturelles, les entraves conjugales, l'éloignement, le temps, Les Vaisseaux du coeur de Benoîte Groult est la plus fabuleuse des histoires d'amour.

Mon avis
Dans la préface Benoîte Groult m’a amusée avec ses réflexions sur l’amour et le sexe. Par exemple les mots pénétration ou copulation pourraient être employés par des mots oubliés et inventions d’une joyeuse et verte langue…..hurtibiller ou fomberger le gingin et encore danser le branle ou calmer la braise….Et pourtant dit-elle ; l’histoire qu’elle raconte n’existerait pas sans la description du péché de turelure (faire l’amour) car c’est grâce à cela que les héros du roman se sont séduits. Donc cette histoire commence à l’adolescence de George, jeune touriste en vacances en Bretagne et Gauvin, un marin breton qui comme tous descendants de marin est absent pendant de long mois, elle devient une professeur d’histoire à Paris. C’est un amour extraordinaire qui unit les deux amants séparés par quelques milles kilomètres, mais ils feront tout leur possible pour se retrouver le temps de quelques jours après de longues séparations car tous deux sont mariés. Ces retrouvailles ne sont que des moments de désir et d’étreintes car dès qu’ils sont proches l’un de l’autre, ils n’y peuvent rien, leurs corps se cherchent, s’affolent, se trouvent, vibrent et se savourent. Une écriture superbe ou l’écrivaine ne se gêne pas pour appeler ce qui est un chat un chat, une histoire tout en nuance nullement érotique, ni vulgaire. On peut s’imaginer dans les années soixante et réfléchir sur la condition de la femme, son émancipation, sa liberté et l’aveu de son désir de l’autre. J’ai aimé le très beau passage sur la vieillesse qui s’annonce (On ne vieillit pas tous les jours un peu, mais pat à-coups) Un très beau et émouvant roman sur l’amour caché de deux êtres que tout sépare, Une belle lecture que j’ai fortement apprécié qui est presqu’un coup de cœur.
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5705
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum