Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Slimani, Leïla] Chanson douce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

votre avis

29% 29% 
[ 2 ]
14% 14% 
[ 1 ]
43% 43% 
[ 3 ]
14% 14% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 7

[Slimani, Leïla] Chanson douce

Message par lili78 le Mar 8 Nov 2016 - 16:28



Slimani Leïla - Chanson douce
Gallimard – 240 pages
Prix Goncourt 2016

Quatrième de couverture : Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame. A travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c'est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l'amour et de l'éducation, des rapports de domination et d'argent, des préjugés de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Leïla Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant.

Mon avis : Chanson douce est un roman qui fait l’autopsie d’un double meurtre. Pas de mystère, dès le début l’auteur a voulu prévenir le lecteur « le bébé est mort…». Puis le récit reprend l’histoire au début. Myriam, mère de deux enfants se sent enfermée dans son rôle de maman, elle souhaite reprendre le travail, elle est avocate. Avec son mari, Paul, ils se mettent à la recherche d’une nounou. Ils tombent sous le charme de Louise et les rouages du drame se mettent en place.
J’ai bien aimé voir l’évolution des personnages, la relation qui se noue entre eux, et le côté psychologique du roman. Mais, il y a un côté dérangeant dans ce roman, qui, peut être, a fait que je suis restée en dehors de l’histoire, sans trop vouloir m’investir.

Extraits : « Si vous saviez ! C’est le mal du siècle. Tous ces pauvres enfants sont livrés à eux-mêmes, pendant que les deux parents sont dévorés par la même ambition. C’est simple, ils courent tout le temps. Vous savez quelle est la phrase que les parents disent le plus souvent à leurs enfants ? “Dépêche-toi !” Et bien sûr, c’est nous qui subissons tout. Les petits nous font payer leurs angoisses et leur sentiment d’abandon. »
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2240
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Slimani, Leïla] Chanson douce

Message par Step le Mar 8 Nov 2016 - 17:08

Merci Lili pour ton avis, ayant lu le thème du livre j'hésite à le lire!

Par contre L'Auteure a une écriture que j'apprécie beaucoup, je l'ai découverte lors de son premier livre "Dans la maison de l'Ogre" que j'ai chroniqué sur le forum avec un grand coup de cœur.

Je réfléchirai avant de lire celui-ci.

_________________
 study   "L'Empire du Graal" Giacometti-Ravenne study

         

Mes listes et challenges


flower Challenge Partage -Lecture 4/7 flower Challenge Bis-repetita 7/8 flower Challenge suivi d'auteurs illimité  flower
avatar
Step
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6460
Localisation : Fontainebleau
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Slimani, Leïla] Chanson douce

Message par Libellule le Mar 8 Nov 2016 - 18:17

Moi, j'aimerais bien lire ce roman. Lili, en quoi consite le cote derangeant?
avatar
Libellule
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 971
Age : 64
Localisation : Le pays d'Orphee
Genre littéraire préféré : Romans contemporains, a part romans de gare ou fantasy
Date d'inscription : 10/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Slimani, Leïla] Chanson douce

Message par Astazie le Ven 11 Nov 2016 - 13:15

"Chanson douce", titre qui peut évoquer une chanson fredonnée le soir avant le coucher, une chanson de l'enfance.
Dès la première phrase du livre, le lecteur est dans le vif du sujet. Une scène d'horreur est décrite. Leila Slimani va peu à peu donner la chronologie des événements pour aboutir à cette fin là.
Un couple, Myriam et Paul ont deux enfants, Mila et Adam. Paul travaille et Myriam aimerait reprendre une vie active, ne plus passer son temps à élever ses enfants. Louise a été choisie pour être la "nounou" des enfants. Peu à peu elle s’immisce dans la vie du couple. Myriam et Paul sont très pris par leur travail respectif. Louise est devenue la "fée du logis ", mais qui est Louise, une femme veuve, seule. Elle prend possession de cette famille, elle comble le vide laissé par les parents, trop occupés par leur vie professionnelle. Les parents ne voient pas, ou ne veulent pas voir les comportements étranges de Louise.

Leila Slimani nous dévoile la personnalité de Louise, par petite touche. La tension monte, peu à peu. "Chanson douce" est basé sur un fait réel. De nombreux sujets sont abordés dans ce livre, le travail des parents, le choix de la nounou, les conditions sociales, les immigrés. A aucun moment Leila Slimani juge , elle laisse le lecteur dans ce drame dérangeant.
avatar
Astazie
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1767
Age : 62
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : lectures et autres !
Genre littéraire préféré : Lectures diverses
Date d'inscription : 23/01/2010

https://livresdunjourblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Slimani, Leïla] Chanson douce

Message par Libellule le Ven 11 Nov 2016 - 19:25

Bon commentaire, Astazie, merci! Il donne encore envie de lire le livre Smile
avatar
Libellule
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 971
Age : 64
Localisation : Le pays d'Orphee
Genre littéraire préféré : Romans contemporains, a part romans de gare ou fantasy
Date d'inscription : 10/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Slimani, Leïla] Chanson douce

Message par lili78 le Lun 14 Nov 2016 - 18:23

Libellule a écrit:Moi, j'aimerais bien lire ce roman. Lili, en quoi consite le cote derangeant?

C'est un sujet sensible, et effrayant. Le côté dérangeant pour moi c'est ce connaître l'issue dramatique de l'histoire, c'est quelque chose qui tient à cœur,
Spoiler:
en plus pendant tout le récit, il y a des signes inquiétants qui laisse présager le drame et pourtant les événements suivent leurs cours
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2240
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Slimani, Leïla] Chanson douce

Message par marie do le Lun 14 Nov 2016 - 18:56

L'auteure réussit le tour de force de faire monter la tension bien que nous connaissions dès le début l'affreux dénouement de cette histoire.
J'ai tout de suite été happée, le cheminement psychologique de Louise est superbement décrit. Il m'a rappelé un cas que j'ai eu dans l'exercice de mon travail, une élève infirmière trop, beaucoup trop, parfaite qui a finit en cellule (chambre d'isolement) pour violence.
Un prix Goncourt que j'ai grandement apprécié, une fois n'est pas coutume, un coup de cœur !
avatar
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3806
Age : 51
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Slimani, Leïla] Chanson douce

Message par slimfast le Mer 8 Fév 2017 - 9:55

Je l'ai lu à sa sortie. C'est un livre court et dense qui se lit très vite. On est happé par le récit. L'écriture est sèche sans fioriture, à n'en pas douter celle d'un bon écrivain.
Tout au plus peut-on lui reprocher d'être dans l'air du temps ...
avatar
slimfast
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin
Nombre de messages : 6
Age : 62
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Enseignant/cinéma
Genre littéraire préféré : littérature ... sur le cinéma
Date d'inscription : 06/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Slimani, Leïla] Chanson douce

Message par angele13127 le Mer 8 Fév 2017 - 13:05

Je  viens de le finir et j'ai moyennement apprécié.Quand j'ai commencé à le lire,j'ai dit il commence très bien et je vais l'adoré et apres plus du tout.j'ai  pas aimé comment l'histoire se déroule et je suis resté sur la fin car il manque des questions sans rèponse et d'autres on se doute.
avatar
angele13127
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3197
Age : 39
Localisation : Vitrolles
Emploi/loisirs : aide soignante,moto,sport,marche
Genre littéraire préféré : un peu de tout sauf fantasy
Date d'inscription : 11/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Slimani, Leïla] Chanson douce

Message par Cassiopée le Dim 12 Fév 2017 - 21:04

Mon avis

L’écriture précise, au scalpel, de Leila Slimani, m’a tout de suite conquise.

Elle décrypte, elle analyse sans laisser aucune place aux sentiments du lecteur. C’est froid, glacial comme une autopsie. On assiste aux événements. On voit la toile se tisser, la folie s’installer et on reste sur le bord sans pouvoir agir … On peut se dire que certaines choses auraient (ont ?) dû mettre la puce à l’oreille des parents et qu’ils ont laissé couler, se raccrochant à leur confort, à la facilité…. Mais, on le sait bien, quand on est le nez dans le guidon, on ne voit pas ce qui nous crève les yeux….

C’est terrible parce qu’on connaît l’issue et pourtant on prend « plaisir » à la lecture, s’attachant à l’ aspect psychologique des personnages et à la façon dont tout s’est mis en place jusqu’au drame. Et on se demande si tout aurait pu être différent…. Ah le conditionnel et les si…..

_________________
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8992
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Slimani, Leïla] Chanson douce

Message par slimfast le Dim 12 Fév 2017 - 21:39

Le roman Chanson douce est un peu roublard et un peu sardonique puisque comme tu le dis dès la première page la messe est dite, on connait la fin. C'est un peu, proportions gardées, comme Columbo : on sait qui a fait le coup, pour l'auteur du livre, maintenant ici, il s'agit de nous entraîner dans cette histoire éventée dès le début, par des procédés littéraires, des procédés d'écriture et elle y parvient très bien. Je n'aime pas plus que ça les romans policiers mais les romans comme celui-ci, disons de littérature générale, mâtinés de policiers me plaisent comme les deux autres que j'ai lus à la rentrée : Laëtitia d'Ivan Jablonka dont j'ai parlé et dans une moindre mesure, L'autre qu'on adorait de Catherine Cusset, très intéressant aussi.
avatar
slimfast
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin
Nombre de messages : 6
Age : 62
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Enseignant/cinéma
Genre littéraire préféré : littérature ... sur le cinéma
Date d'inscription : 06/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Slimani, Leïla] Chanson douce

Message par creuse le Lun 19 Juin 2017 - 19:48

Début du roman : La nounou a tenté de se suicider après avoir tué les deux enfants...
L'écriture très alerte m'a entraînée à lire ce roman dans la journée. Malgré une histoire très noire, ce n'est pas glauque. Les personnages évoluent, et c'est très intéressant de les suivre dans leurs progression...
avatar
creuse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2453
Age : 68
Localisation : berry
Genre littéraire préféré : Classiques ,Romans historiques, régionaux, contemporains ,littérature de jeunesse
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Slimani, Leïla] Chanson douce

Message par Libellule le Ven 23 Juin 2017 - 7:29

J’ai enfin lu le fameux Goncourt 2017! Un roman epoustouflant a mon avis. Souvent haltant, souvent terrifiant. « La chanson » n’est point douce, c’est une histoire a Hitchcock. Sombre, sordide.

Mais il faut analyser un peu. Il y a le jeune couple de Myriam et Paul pris par le tourbillon de la vie, depasse par les obligations quotidienne qui, enfin fait pleine confiance la nounou, se reposent entierement sur elle. Et elle devient omnipresente et s’accapare petit a petit du foyer du couple et des enfants. Un climat hors du commun s’y installe et il y a plein de signes avant-coureur qui meneront a l’horreur dit tout directement dans les premieres phrases du roman.

J’ai eu du mal a digerer le debut tellement hard. Mais j’ai avance dans la suite de l’histoire diabolique. Comment se fit-il que cette nounou parfaite et devouee totalement aux enfants qu’elle traite comme des siens, arrive a ce crime qui est plus qu’odieux ? L’auteure met progressivement en evidence (avec une ecriture gracieuse et precise) les elements de ce drame bouleversant. Chez Louise c’est la pauvrete – materielle et affective et un elan vers le bonheur qu’elle trouve chez Myriame et Paul en s’occupant de leurs enfants. Il y a une angoisse qui grandit, une menace qui est fort bien sentie. Pourquoi les parents, mal a l’aise et inquiets face a cette nounou qui fait de plus en plus souvent, surgir des moments troublants, ne reagissent-ils pas ? Il y a les scrupules de garder la bonne attitude, de leur role dans la societe. Louise est une manipulatrice incroyablement douee. Paul et Myriam tombent dans son piege.

On est prevenu de l’horreur decrit (brievement et c’est absolument suffisant) dans les premieres pages, mais quel talent a Slimani pour decrire comment la folie de Louise s’insinue pour arriver a l’inevitable.

Et a la fin, est-ce "l'etude d'un cas" afin de faire un tableau point glorieux de la societe actuelle? Et puis, la folie va-t-elle de paire avec la misere et le malheur dans le vecu comme c'est le cas de Louise? Il y a quand meme quelque chose dans les caracteres des personnages qui me rappelle les archetypes, pas etoffes, assez vides. Mais c'est mon ressenti. Les reflexions psychologique sont a nous de les faire, peut-etre. Qu'est-ce qui fait avancer des forces tellement destructrices?
avatar
Libellule
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 971
Age : 64
Localisation : Le pays d'Orphee
Genre littéraire préféré : Romans contemporains, a part romans de gare ou fantasy
Date d'inscription : 10/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Slimani, Leïla] Chanson douce

Message par Step le Mer 2 Aoû 2017 - 17:57

Merci tous pour vos commentaires.
Lu dans le cadre de mon challenge bis-repetitas et de mon challenge vacancier.


Tout comme vous j'ai été glacé d'horreur par les premières phrases du livre. "Le bébé est mort, la fillette agonise et la nounou n'a pas su se tuer! et voilà tout est dit, le livre est terminé...
Mais pour l'auteur et pour nous lecteurs glacés d'effroi tout commence, le cheminement qui pas à pas va nous amener à cette fin se déroule inéluctable, Louise va tisser sa toile pour s'approprier la famille, elle ne va pas ménager ses efforts et va prendre l'ascendant sur Myriam surtout et sur Paul, les enfants sont conquis mais les parents se sentent tout de même pris au piège mais n'ont pas le courage d'agir.

Une nounou exemplaire qui s'occupe des enfants à merveille mais aussi du ménage lavage repassage, qui en fait deux fois plus que ce pourquoi on l'emploi devient vite quelqu'un d'irremplaçable pour ce couple avide de réussite et de perfection.

C'est une critique de notre société assez juste de tous ces couples privilégiant la réussite professionnelle tout en désirant une vie parfaitement orchestrée avec diners réussis, vacances exotiques tout en élevant une famille parfaite.
Les nounous faciles à trouver ont-elles les capacités et la formation nécessaire? des troubles faciles à déceler, une autorisation d'exercer? Peut-on faire travailler quelqu'un un nombre d'heures illimité tout en la sous payant.

Il y a un genre de paternalisme de la part des Massé envers Louise qui semble remplacer le surcroit de travail, et le confort qu'ils en retirent les rend aveugle.

Nous voyons bien ici que Louise la nounou donne des signes avant coureur de ses fragilités (Le poulet entre autre!) Myriam se pose des questions mais privilégie sa réussite professionnelle, son confort et passe à autre chose.

J'aime beaucoup l'écriture de Léïla Slimani, dure, incisive, féroce, je l'ai découverte lors de son premier roman "Dans le jardin de l'ogre" et j'ai été conquise" j'attends son prochain roman.
Coup de cœur évidemment 9,5/10

_________________
 study   "L'Empire du Graal" Giacometti-Ravenne study

         

Mes listes et challenges


flower Challenge Partage -Lecture 4/7 flower Challenge Bis-repetita 7/8 flower Challenge suivi d'auteurs illimité  flower
avatar
Step
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6460
Localisation : Fontainebleau
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Slimani, Leïla] Chanson douce

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum