Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Krauss, Nicole] La grande maison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Nicole Krauss] La grande maison

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 2

[Krauss, Nicole] La grande maison

Message par Moulin-à-Vent le Ven 11 Nov 2016 - 23:26



Titre: La grande maison
Titre original: Great house
Auteure: Nicole Krauss
Traducteure: Paule Guivarch
Éditions: Les Éditions du Boréal
Roman contemporain
334 pages
ISBN 978-2-7646-2097-7


Quatrième de couverture:

Un immense bureau d’acajou sert d’écritoire à une romancière américaine pendant un quart de siècle. Elle l’a reçu en héritage d’un jeune poète chilien, disparu entre les mains de la police secrète de Pinochet. Un jour, une jeune femme prétendant être la fille du poète se présente à sa porte et réclame le bureau, privant la vie de la romancière de son centre de gravité. De l’autre côté de l’océan, un homme qui accompagne sa femme vers la mort découvre, au milieu des papiers de celle-ci, une boucle de cheveux qui lui révèle un terrible secret. À Jérusalem, un antiquaire reconstitue peu à peu la bibliothèque de son père, dont le mobilier avait été dispersé par les nazis, à Budapest, en 1944.

Le bureau, qui se trouve au point de fuite de toutes ces histoires, avec ses multiples tiroirs, exerce son pouvoir sur tous ceux qui entrent en sa possession ou qui le lèguent à quelqu’un d’autre. Au fur et à mesure que les narrateurs de La Grande Maison nous dévoilent leur destin, le bureau finit par représenter tout ce qui leur a été enlevé, tout ce qui les lie à ce qu’ils ont perdu.

La Grande Maison est hanté par la question de ce que nous laissons en héritage à nos enfants. Comment reprennent-ils le témoin de nos rêves et de nos deuils? Quelle réponse pouvons-nous opposer à la disparition, à la destruction, à la transformation de tout?


Krauss a risqué beaucoup en renonçant à la fantaisie et à l’humour dont elle infusait sa vision tragique dans L’Histoire de l’amour. Ici, elle nous donne cette vision tragique dans toute sa pureté. C’est un numéro de fil de fer, sauf que le fil de fer a été remplacé par un nerf à nu, et nous retenons notre souffle, mais elle ne tombe pas.
Rebecca Newberger Goldstein, The New York Times

Mon avis

C'est intéressant, touffu, mais il y a tant que ça m'apparaît un peu confus. Bien que les personnages soient fascinants, c'est long, trop long. Mais... Mais il y a deux choses qui m'ont fortement accroché. Premièrement, le texte est beau et soigné et la traduction ne démérite pas, ce qui apporte un plaisir certain. Deuxièmement, il y a un trésor dans ce livre. Ce trésor s'étend des pages 199 à 230, soit un chapitre intitulé "La vraie bonté". Beau à couper le souffle.
Ma cote: 6/10.


Citations


"... tout ce qui se passe dans le cœur et dans l'esprit vit dans l'ombre de l'incertitude."

"... tout cela n'était qu'une illusion, comme la matière est une illusion, comme notre corps est une illusion, feignant d'être une chose, alors qu'il est composé de millions et de millions d'atomes qui vont et viennent, certains apparaissant tandis que d'autres nous quittent pour toujours, comme si chacun d'entre nous n'était qu'une grande gare, les pierres, les voies et le dôme de verre demeurent immobiles pendant que tout le reste la traverse à tout vitesse, non, c'était pire que ça, davantage un énorme champ vide dans lequel un cirque se montait et se démontait chaque jour, du haut en bas, mais toujours différent, alors, quel espoir avions-nous réellement de nous comprendre nous-mêmes, sans parler de comprendre les autres?"

"Dehors, l'eau était suspendue dans l'air, comme dans une expérience scientifique, une expérience qui durait depuis des milliers d'années et constituait le climat anglais."

"Mais chaque jour, il y a un petit peu moins de moi. Un tout petit peu, presque impossible à mesurer, pourtant je sens la vie qui m'échappe."

"... la plénitude du silence."

"... des filles de son âge qui écoutaient les mêmes musiques que lui et parlaient le même langage, des filles qui pouvaient se déshabiller en plein jour, des filles aux pieds aussi lisses que ceux des bébés."

(Nicole Krauss, "La grande maison")
avatar
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 1952
Age : 65
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krauss, Nicole] La grande maison

Message par louloute le Lun 14 Nov 2016 - 14:44

Merci Moulin-à-Vent pour ta critique    Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10235
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krauss, Nicole] La grande maison

Message par Zia le Lun 14 Nov 2016 - 19:46

J'aime l'idée de ce bureau qui relie plusieurs histoires.
Et les phrases que tu as cités sont très belles.
Je note ce livre.
Merci, Moulin-à-Vent.
avatar
Zia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 702
Age : 42
Localisation : Normandie
Genre littéraire préféré : Romans, romans historiques
Date d'inscription : 12/05/2015

http://ziaaz.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krauss, Nicole] La grande maison

Message par Zia le Dim 29 Jan 2017 - 14:27

J'ai lu une vingtaine de pages et j'ai abandonné. Je n'ai pas aimé le début : cette rencontre avec le jeune Chilien et leurs discussions qui m'ont semblé interminables.
Je pense que le style de l'auteur ne me correspond pas.
Dommage.

J'espère que ce livre plaira à d'autres lecteurs.
avatar
Zia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 702
Age : 42
Localisation : Normandie
Genre littéraire préféré : Romans, romans historiques
Date d'inscription : 12/05/2015

http://ziaaz.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Krauss, Nicole] La grande maison

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum