Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[O'Riordan, Kate] La fin d'une imposture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vote

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[O'Riordan, Kate] La fin d'une imposture

Message par Libellule le Ven 25 Nov 2016 - 11:00


Presentation de l'editeur:

La vie de Rosalie et de Luke s'est délitée voici quelques mois après la révélation de l'adultère commis par Luke. Mais l'annonce de la mort de Rob, leur fils, lors d'un voyage en Thaïlande provoque un séisme familial. Les mois qui suivent sont un cauchemar dans lequel Rosalie doit apprendre à composer avec la perte de son fils, un contexte conjugal compliqué et aussi la dépression de Maddie, sa fille. Cette dernière se juge coupable de la mort de son frère mais refuse d'expliquer pourquoi à ses parents. Elle se lie avec un gang de filles particulièrement violentes. Rosalie croit apercevoir le bout du tunnel lorsque, au cours d'une thérapie de groupe, elles font la connaissance de Jed, un jeune homme auquel Maddie s'attache très rapidement, même si cette figure singulière devient de plus en plus angoissante. Ladolescente reprend goût à la vie, alors que le diabolique Jed ne cesse de s'immiscer dans la famille...

Mon ressenti:

Encore un roman de Kate O’Riordan qui analyse avec une precision effrayante la puissance des sentiments, la force devastatrice de l’imtime chez l'homme, la cruaute destructive des secrets et de la mauvaise conscience. C’est un roman sur la penitence et la culpabilite, mais aussi sur le pouvoir de la fiction servant d’outil de manipulation.
Kate O'Riordan excelle dans la dissection des sentiments le splus subtils. Il y a des codes, les pieces du puzzle qui sont percus des le debut. C'est comme un cadre ou la tragedie d'une famille se produit tres vite. J'ai beaucoup aime le portrait de la mere - femme brisee qui voit s'effondre le monde qu'elle a construit et qu'elle croyait solide. Elle entame un jeu avec les pire tabous - afin de combler le vide apres la perte de son fils.
Un thriller haletant.

Citation:
Spoiler:
Les premières pages du roman donnent les pièces d’un puzzle qui ne cesse de se remodeler, les personnages se transforment et révèlent leurs parts d’ombre et le lecteur est pris au piège (comme l’est la famille Douglas dans le récit), il ne parvient plus à s’arracher à cette histoire. Les Anglo-saxons ont un mot pour ce type de livre, un page turner : des textes d’une efficacité aussi diabolique que l’est Jed Cousins, immense imposteur, manipulateur des crises et de la vie d’autrui, aussi irrésistible que la fiction qu’il incarne.
avatar
Libellule
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 961
Age : 64
Localisation : Le pays d'Orphee
Genre littéraire préféré : Romans contemporains, a part romans de gare ou fantasy
Date d'inscription : 10/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [O'Riordan, Kate] La fin d'une imposture

Message par Hortensia le Ven 25 Nov 2016 - 11:41

Merci pour ta critique Libellule ! Very Happy Elle donne bien envie de se pencher sur ce thriller. Wink
avatar
Hortensia
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1536
Age : 26
Localisation : La Lothlórien
Emploi/loisirs : Lecture, voyage et sieste.
Genre littéraire préféré : Tout ! ( sauf la poésie )
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [O'Riordan, Kate] La fin d'une imposture

Message par Libellule le Ven 25 Nov 2016 - 12:02

Hortensia, j'aime beaucoup les livres de Kate O'Riordan. Le plus souvent ses thriller ontcomme sujet des sombres predilections familiales. Des romans bien a l'irlandaise - durs caustiques. Et pourtant l'espoir y est present.
avatar
Libellule
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 961
Age : 64
Localisation : Le pays d'Orphee
Genre littéraire préféré : Romans contemporains, a part romans de gare ou fantasy
Date d'inscription : 10/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [O'Riordan, Kate] La fin d'une imposture

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum