Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Mafi, Tahereh] Au pays de l’Ailleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vous avez aimé?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Mafi, Tahereh] Au pays de l’Ailleurs

Message par bella333 le Mar 3 Jan 2017 - 9:25




Auteur Tahereh Mafi
Traduction Jean-Noël Chatain
Editeur Michel Lafon
Date de parution 13/10/2016
EAN 978-2749929439
ISBN 2749929431
Nombre de pages 396


Quatrième de couverture:

Avec sa peau pâle et ses cheveux de neige, Alice détonne à Ferenwood. Car Ferenwood est un monde éclatant de couleurs, révélatrices d’un don magique. La blanche Alice n’a donc apparemment aucun don, aucun intérêt : les habitants de ce lieu en ont fait une paria. Aussi lorsque son père, la seule personne qui lui témoigne de la bienveillance, disparaît soudainement, la jeune fille n’a-t-elle plus qu’un seul but : le retrouver. Pour cela, elle va devoir explorer la mythique et dangereuse contrée un peu plus loin que l’horizon… Elle part avec Oliver, un compagnon de route dont le talent magique consiste à pouvoir tromper son monde. Ce don leur sera-t-il utile Là-bas, un univers sans pitié peuplé de créatures effroyables où rien n’est ce que l’on croit, où les pièges pullulent ? Alice elle-même devra reprendre confiance et utiliser des pouvoirs cachés que nul n’avait décelé chez elle. Reverra-t-elle son père et pourra-t-elle enfin mettre des couleurs sur sa vie ?

Mon avis:


Un livre étrange, poétique mais déroutant !

La pâle Alice fait tâche à Ferenwood , où la couleur est reine, où la couleur fait partie intégrante de la magie qui est la source de tout en ce pays. Alice a douze ans et se prépare à sa présentation comme tout enfant de cet âge. Elle veut profiter de ce moment pour montrer à tous qu’elle aussi peut faire quelque chose d’incroyable, prouver à sa mère qu’elle peut l’aimer et ne pas ressentir que honte et dégoût à son approche.

Mais surtout ce qu’elle voudrait c’est que son père soit là auprès d’eux. Il a disparut près de trois ans auparavant sans laisser de trace mais il était la seule personne qui l’aimait et dont elle était proche. Aussi lorsqu’ Oliver lui demande de l’aider dans sa mission, qui consiste justement à retrouver père elle décide après bien des hésitations à le suivre. En effet Oliver a le don de manipuler les personnes et ne s’en prive pas, de plus il n’a pas hésité quelques année plus tôt à ridiculiser Alice ce qui a entrainer une plus grande mise à l’écart pour la jeune fille.

Les enfants se retrouvent donc embarqués dans une aventure qui les conduit au pays de l’Ailleurs. Un monde où les lois de la magie vont dans tous les sens, où ce que l’on voit n’est pas ce qui est et où le danger est omniprésent. Ici il faut respecter les règles même si elles semblent stupides et gare à celui qui désobéit ! et surtout, surtout il ne faut pas se séparer de sa règle qui régit le temps.

Ça à l’air un peu compliqué expliqué comme ça ? C’est normal ça l’est !

Il y a du Alice au pays des merveilles là-dedans mais en plus brouillon. Plus d’une fois je me suis demandée où on aller avec cette histoire (mais je crois que les personnages aussi :p)

C’est tellement étrange que j’ai eu du mal à vraiment entrer dans cette histoire et je me suis dit que la catégorie du public visé ne serait peut être pas tout à fait réceptive.

Le ton employé est amusant. Le narrateur nous parle régulièrement et le découpage au titre de partie farfelu m’a amusée.

Mais… de nombreuses choses m’ont dérangée : l’histoire d’abord qui comme je l’ai dit ne m’a pas entièrement convaincue ; les tournures de phrase qui m’ont agacée notamment les négations qui sont trop souvent incomplète (alors oui on ne construit pas toujours nos phrases correctement mais à 12 ans et même avant un enfant sait faire ce genre de phrases) et surtout, surtout j’ai été déçue de la fin qui est beaucoup trop rapide et bâclée et qui du coup gâche tout. Finir sur une note négative ne peut pas laisser une bonne impression.

Dommage.

Un bon point quand même j’ai adoré le passage avec le renard en origami qui à un petit côté Le petit Prince .

_________________
"Verba volant, scripta manent.   "Les paroles s'envolent, les écrits restent
Ma Pàl .
avatar
bella333
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4484
Age : 33
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : Social/ la lecture, la généalogie, les randonnées, les musées...
Genre littéraire préféré : Tout
Date d'inscription : 09/06/2012

http://memelessorciereslisent.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum