Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Mortier, Erwin] Marcel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vote

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Mortier, Erwin] Marcel

Message par Libellule le Jeu 12 Jan 2017 - 9:41


Presentation de l'editeur:
Au début des années 1970, un petit garçon est élevé par ses grands-parents dans un village de Flandre où les vieilles rancunes sont tenaces, la guerre mal digérée.
La grand-mère du garçon partage son temps entre son métier de couturière et sa passion pour les morts : derrière les vitres de l'armoire du salon, elle range et époussette sa galerie de photos des défunts de la famille. Parmi cette collection, le portrait de Marcel, décédé quelques dizaines d'années plus tôt sur le front de l'Est, fascine particulièrement l'enfant. Qui est donc ce Marcel, cette ombre omniprésente qui plane sur le petit garçon et tout son entourage ? À mesure que le récit avance, une pesante atmosphère de non-dits s'installe le garçonnet regarde avec sa naïveté d'enfant cet univers feutré où une douloureuse histoire familiale affleure sans cesse.

Mon avis:
J’ai aime le roman “Marcel” de ce jeune ecrivain neerlandophone qui semble etre deja apprecie par les flamands et les habitants francophones de la Belgique.

Le sujet du roman est édifié dans la perspective d’un adolescent vivant dans l’atmosphère typique d’un village flamand. Le lecteur est introduit dans la famille d’Andrea et Henri, habitant d’un petit village de Flandre occidentale avec une cousine et le petit-fils (c’est ce dernier qui parle pendant tout le récit). Au fur et à mesure en créant les différents personnages, le lecteur prend connaissance de la situation sociale particulière de cette famille ce qui détermine pas mal la vie du petit-fils.Il s’avère qu’Andrea a eu un frère, Marcel qui a fait part de l’organisation flamande fasciste et pendant la guerre, il a même combattu les russe dans l’armée allemande. Il est tue en Russie et personne ne sait ou il est enterré.
Apres la guerre, la famille est stigmatisée, blâmée comme fasciste et mise en isolation sociale. Seul le petit fils ne connait pas la cause de cette dure situation qu’il confronte. Le roman, en fait, c’est la formation des idées, des notions chez l’enfant sur sa famille, sur l’entourage à l’école et au village.

Comme l’intrigue est racontée par le personnage principal, une grande partie des événements et du vécu sont concentrés sur sa propre confrontation avec l’image du soldat fasciste Marcel, frère de sa grand-mère. En découvrant des lettres et des objets personnels que Marcel a laissés, le petit prend de plus en plus connaissance, en secret, de chaque membre de sa famille.

La connaissance de ce passé est dure et longue pour l’enfant où il n’y est pour rien, mais dont il subit le fardeau et la honte. Ce passé déterminant largement ses points de vue et sa vie, prend symboliquement fin en arrivant jusqu’à chez le petit-fils.

Les âmes, les émotions des personnages sont compliquées.Il n’y a pas beaucoup d’action, d’événements, mais plutôt des réminiscences et réflexions sur ces mêmes événements.
Voila pourquoi, on peut appeler ce livre « roman psychologique » ou l’atmosphère belge est fort prononcée.

Je dirais que Mortier a créé une oeuvre dont la structure et la suggestion esthétiques, sont remarquables.


Dernière édition par joëlle le Jeu 12 Jan 2017 - 10:30, édité 2 fois (Raison : Mise aux normes du titre.)
avatar
Libellule
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 971
Age : 64
Localisation : Le pays d'Orphee
Genre littéraire préféré : Romans contemporains, a part romans de gare ou fantasy
Date d'inscription : 10/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mortier, Erwin] Marcel

Message par lalyre le Jeu 12 Jan 2017 - 11:49

Merci Libellule pour cette belle chronique, je note ce livre flower
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5700
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mortier, Erwin] Marcel

Message par Libellule le Jeu 12 Jan 2017 - 12:44

Merci pour la visite, Lalyre, j'espere que ce livre te plaira. Il y a d'autres romans du meme ecrivains, mais pas traduits en ma langue, malheureusement. Sad
avatar
Libellule
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 971
Age : 64
Localisation : Le pays d'Orphee
Genre littéraire préféré : Romans contemporains, a part romans de gare ou fantasy
Date d'inscription : 10/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mortier, Erwin] Marcel

Message par Hortensia le Jeu 12 Jan 2017 - 13:54

Merci également pour cette jolie critique Libellule, il me tente bien également ! Wink
avatar
Hortensia
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1621
Age : 26
Localisation : La Lothlórien
Emploi/loisirs : Lecture, voyage et sieste.
Genre littéraire préféré : Tout ! ( sauf la poésie )
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mortier, Erwin] Marcel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum