Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Findley, Timothy] Le dernier des fous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le dernier des fous

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Findley, Timothy] Le dernier des fous

Message par Pinky le Lun 30 Jan 2017 - 20:42

LE DERNIER DES FOUS



Roman
édité au serpent à plumes en novembre 1994

320 pages

Résumé

À la fin des années 1960, Hooker Winslow, jeune garçon de 11 ans, passe son été dans une maison cossue de la campagne canadienne. Jessica, sa mère, ne quitte plus sa chambre alors qu'elle vient de perdre son troisième enfant. Nicholas, son père, désespéré, n'a plus aucune prise sur les événements. Quant à Gilbert, son frère, il noie sa vie dans l'alcool et passe ses journées seul à dévorer des livres de poésie. Quant à sa tante, Rosetta, elle se charge seule des affaires courantes avec une froide efficacité.
Hooker perçoit par bribes le monde qui l'entoure et tente de se frayer un chemin parmi ses êtres trop absorbés par eux-mêmes.
Paru en 1967, Le Dernier des fous est le premier roman de Timothy Findley. Tous les thèmes de l'auteur sont déjà présents dans cette âpre chronique familiale sur l'impossibilité à vivre ensemble.

Mon ressenti


Que dire de cette famille qui se détruit à petit feu en étant sous le même toit ? Seul Hooker, un garçon de 11 ans, semble prendre conscience qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Il est le seule à voir le gouffre dans lequel chacun se précipite. Quelle solution pour arrêter cette souffrance insupportable liée aux non-dits.

Un roman âpre, fort, dérangeant et bouleversant, témoin impuissant de cet enfer qui s’abat petit à petit sur cette famille jusqu’à cette fin dérangeante et inadmissible.

C’est Hooker qui raconte et livre ses impressions, ses observations, ses incompréhensions, ses peurs et ses doutes. Lui qui a tant besoin des adultes pour se construire, il regarde impuissant ces adultes devenus des marionnettes sans vie. Au cours de cet été étouffant à bien des niveaux, dans ce huis-clos dans la maison familiale, se joue l’avenir…
Personne n’aurait pu prédire cet avenir brutal et sans phare, si chacun avait osé un tant soit peu aller vers l’autre…

J’ai une tendresse particulière pour ce petit garçon (j’insiste sur ce terme de « petit » qui n’est pas péjoratif, qui montre simplement qu’il y a des décisions qu’il ne devrait pas prendre…) et je pense à lui qui du haut de ses 11 ans a mis son avenir dans la balance, renonçant à ce qu’il aurait pu devenir.
Un livre et un film coup de poing, où l’auteur livre déjà son regard et ses questionnements sur le rôle d’une mère, la place de la folie, dans le devenir d’une famille…

A découvrir

avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5873
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum