Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Quinn, Alice] Fanny N.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Quinn, Alice] Fanny N.

Message par Cassiopée le Mer 8 Fév 2017 - 19:20



Fanny N.
Auteur: Alice Quinn
Editions: Les Indés (30 Janvier 2017)
ISBN: 978-2375480281
161 pages

Quatrième de couverture

Fanny N. adore les bébés. En avoir un à elle, c’est le rêve de sa vie. Quand elle les regarde, au parc, dans leurs poussettes, avec leurs mamans, l’envie monte, monte… et peut-être aussi la jalousie. Car Fanny N. a 33 ans, mesure 1,59 m, pèse 100 kilos, et vit encore chez sa mère, qui l’infantilise totalement. Il faut dire que Fanny N. n’est pas tout à fait comme la majorité des jeunes femmes de son âge, avec son corps dévasté par des monstres et sa simplicité d’esprit proche de celle des petits dont elle s’occupe à la crèche. Alors les prétendants au titre de père ne se bousculent pas au portillon. Que faire, dans ces conditions ? Que faire de cette tendresse qui la dévore au fil du temps ? Que faire de ces désirs frustrés, de cette douleur insupportable ? Que faire, lorsque l’envie devient obsession ? Barricadée derrière ses éclairs de lucidité, d’humour et d’autodérision, Fanny N. pourra-t-elle tenir encore longtemps ou finira-t-elle par exploser comme une bombe à retardement ?

Mon avis


On est ce qu’on fait…

Je m'appelle Fanny N. N comme noir, névrosé, naïve, ...

Alice a pris la plume pour parler de moi, même que parfois elle parle à ma place en disant "Je", c'est pour que les lecteurs comprennent mieux comment je fonctionne.

Alice, d’habitude, elle écrit des choses drôles ou elle parle de sujets graves mais avec humour alors, ceux qui ne lisent que superficiellement, ils se disent qu'Alice, elle fait tout le temps dans le léger. Et bien, pas du tout, la preuve, moi, Fanny N.

Je me suis installée sans crier gare et elle m'a donné vie (parfois, est-ce qu'elle le regrette?). Certains vont dire que c'est sa part d'ombre, qu'elle a fait ressortir l'autre côté de son âme, vous savez comme Janus ou le docteur Hyde....
Peut-être, tout simplement, qu'elle avait besoin de faire autre chose pour prouver qu'elle en était capable ou bien parce qu'elle avait envie d'essayer.
Toujours est-il que moi, Fanny N. j’ai décidé d’avoir un bébé, un tout petit, rien qu’à moi. Je m’en occuperai bien, on sera pareils lui et moi. Bien sûr, faut que je fasse attention à bien montrer que je suis normale (même si je prends plein de médocs : des neurotrucs, des pyschomachins…) et que je sais m’occuper d’un bébé sans problème.

Ouais, mais « elle », elle me surveille, elle m’avilit, elle dit que je suis « sa petite crotte », alors je fais comme si, hein, parce que je dois montrer combien je suis banale pour avoir mon bébé à moi…. Des fois, je suis inquiète, à cause du monstre. Celui qui est dans mon ventre et que je nourris parce qu’il réclame. Il faudrait pas qu’il prenne trop de place. J’y arriverai, foi de Fanny N. Je l’aurai mon bébé, « elle » sera bien obligée de se rendre compte que je suis grande et capable. Et les voisins, et ma cousine Myriam, ils diront « Fanny N. a eu son bébé »….

Mais lisez Alice, elle vous racontera combien ça été difficile, tout ce qu’il a fallu mettre en place pour y arriver. Je ne sais pas comment elle a fait, Alice, pour me créer, me laisser m’installer sous sa plume, mais elle a diablement bien réussi. Elle a trouvé les mots pour décrire les deux Fanny N. , pour montrer que je peux sombrer mais me relever, que je suis moi, quoi, Fanny N. , et que je veux un bébé.

Il paraît que des lecteurs ont dit mais Alice, elle est comme Fanny N ., elle a plusieurs visages ? Non, Alice elle est toujours douce mais c’est l’encre, elle trempe pas toujours son stylo dans la même. Et quand elle s’essaie aux romans noirs, et bien, elle sait faire aussi et on se dit : Waouhhhh !!!!

_________________
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8988
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum