Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Harkness, Deborah] L'école de la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Harkness, Deborah] L'école de la nuit

Message par Hortensia le Sam 11 Fév 2017 - 15:02



Auteure : Deborah Harkness
Edition : le livre de poche
Nombre de pages : 936
Genre : fantastique

Le quatrième de couverture :

Diana Bishop, jeune historienne héritière d'une puissante lignée de sorcières, et le vampire Matthew Clairmont ont brisé le pacte qui leur interdisait de s'aimer. Quand Diana a découvert l'Ashmole 782, un manuscrit alchimique, à la bibliothèque d'Oxford, elle a déclenché un conflit millénaire. La paix fragile entre les vampires, les sorcières, les démons et les humains est désormais menacée. Déterminés à percer le mystère du manuscrit perdu, et tentant d'échapper à leurs ennemis, Diana et Matthew ont fui à Londres... en 1590. Un monde d'espions et de subterfuges, qui les plonge dans les arcanes du passé de Matthew et les confronte aux pouvoirs de Diana. Et à l'inquiétante École de la nuit.

Découvrez enfin la suite du Livre perdu des sortilèges…

Mon avis :

Il m'en aura fallu du temps pour le terminer ce second tome de la saga fantastique de Deborah Harkness. Déjà il traînait dans ma LAL depuis dix ans ( j'exagère à peine Laughing ) et j'avais de l'appréhension curieusement à l'ouvrir. Comme si je sentais que j'allais être pas emballée, sans trop savoir pourquoi. Puis bon j'ai ensuite acheté le tome 3 alors fallait bien le lire ce tome 2...
Déjà, je suis surprise encore que ce livre se situe dans la partie " littérature jeunesse " du forum. Je m'en étais fait la réflexion déjà lors de la lecture du premier tome et cela se renforce après avoir lu la suite. Le récit est plutôt brutal par moment et il y a quelques scènes de sexe, mais elles n'ont rien de dérangeant ceci dit. Puis bon... la grande " originalité " de ce second tome est qu'il se déroule en 1590 avec deux personnages venant de notre époque. Sur ce point là, j'ai tiqué dès le début avec cette idée de " remonter dans le temps ". Bon le roman reste avant tout fantastique et pas historique, on est loin d'un Robert Merle  ou Pierre Naudin, par exemple. On découvre même que certains grands personnages de l'époque sont soit des démons, des sorciers ou des vampires. Autour de Matthew , ils forment la dite " Ecole de nuit ". Dite " école de nuit " qu'on zappera bien vite d'ailleurs. Un autre problème de ce livre : trop de personnages secondaires à mémoriser. Parfois je m'y perdais et je devais retourner en arrière pour me dire " Ah oui c'est lui , c'est vrai ! ". Bon ce livre n'a pas que des défauts, et heureusement, par exemple j'ai aimé suivre " l'apprentissage de la magie " de Diana et découvrir ses consoeurs sorcières. Plus on apprends quelques informations sur le fameux " Ashmole 782 , mais trop encore hélas. Il est fait mention d'alchimie également et ces passages sont également intéressants. Diana reste un personnage agréable , ainsi que son amant Matthew mais les autres sont souvent bien caricaturaux : soit c'est tout noir ou tout blanc, mais rarement gris. Matthew se comporte ici comme un homme du XVIeme siècle qui dicte trop sa conduite à Diana, j'ai lu que ça avait rebuté du monde, mais perso je trouve cette attitude cohérente. Du moins pour son époque. A l'époque les femmes devaient en effet rendre compte à leur mari, père ou frère , où elles allaient et ce qu'elles faisaient, du coup on peut pas dire que c'est un anachronisme du point du vue du comportement du personnage. Le livre sinon se lit très bien si on veut juste se détendre, sans prise de tête mais je n'ai pas l'impression que l'effet recherché par l'auteure soit de nous offrir une lecture de ce genre.
Sinon j'ai bien cru relever des " coquilles " au niveau de la traduction à quelques passages mais rien de méchant.
Bon voilà, après un premier tome que j'avais vraiment apprécié, me voici bien déçue et je vais lire tout de suite le tome 3 pour ne pas rester sur cette triste impression.
Vote : moyennement appréciée
avatar
Hortensia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1486
Age : 26
Localisation : La Lothlórien
Emploi/loisirs : Lecture, voyage et sieste.
Genre littéraire préféré : Tout ! ( sauf la poésie )
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum